Date de péremption des cosmétiques : comment faire le tri ?

Date de péremption des cosmétiques : comment faire le tri ?

date peremption cosmetiques

Comme les ingrédients qui se cachent dans les placards de notre cuisine, les cosmétiques que nous utilisons possèdent une date de péremption et au delà de cette date, il est fortement recommandé de ne plus les utiliser !

Afin de vous aider à y voir plus clair, j’ai pris le soin de vous réunir ici les informations indispensables à connaître afin de vous permettre de faire le tri dans votre salle de bains ! 😉

Comment savoir si un produit de beauté est périmé ?

La législation impose aux fabricants de cosmétiques d’être clairs quant à la date de péremption des produits qu’ils mettent en vente sur le marché.

Chaque produit de beauté doit obligatoirement comporter sur son récipient ou son emballage la mention d’une date de durabilité minimale.

Article 19 du règlement (CE) N° 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques (règlement cosmétique).

Qu’est-ce que la date de durabilité minimale ? C’est la date jusqu’à laquelle un cosmétique peut être utilisé sans risque pour votre santé, et sans perdre de ses propriétés initiales.

⚠️Attention donc… si vous conservez vos produits de beauté ou votre maquillage dans des conditions qui ne sont pas optimales (s’ils sont par exemple exposés à des sources importantes de chaleur, à l’humidité, si vous ne refermez pas correctement votre pot de crème après utilisation…), il est fort probable que ce délai se voit raccourci et que votre produit se périme avant la date de durabilité minimale attribuée par son fabricant.

Comment connaître la date de péremption d’un produit cosmétique ?

C’est là que ça commence à se compliquer un peu, puisque deux signalétiques différentes sont utilisées :

  • date de péremption : dans ce cas de figure, aucun problème, la date passée laquelle il sera préférable de ne plus utiliser votre soin est clairement indiquée. Elle est souvent précédée de la mention « à utiliser de préférence avant fin… » ou d’un petit symbole de sablier.
  • PAO (Période Après Ouverture) : plus répandue, la PAO, identifiable grâce à un symbole représentant un pot de crème ouvert accompagné d’un nombre de mois. Là, il est question du délai pendant lequel vous pouvez utiliser sans risque votre cosmétique, après ouverture.

D’où l’importance de ne pas accumuler trop de produits dans sa salle de bains ! Si vous avez trente pots de crèmes visage différents , j’imagine qu’il sera difficile pour vous de vous souvenir de la date à laquelle vous avez entamé chacun d’entre eux, n’est-ce pas ?  😁

comment savoir si un produit de beauté est périmé

Puis-je utiliser un produit de beauté périmé ?

Un produit que vous avez utilisé par le passé a forcément été en contact avec votre peau, vos lèvres (…) et par conséquent avec vos bactéries. Ils peuvent devenir de véritables nids à microbes ! Sur le papier, il est fortement déconseillé d’utiliser un produit de beauté périmé.

Ne suivez pas mon exemple : ayant une sainte horreur du gaspillage, il m’arrive parfois d’outrepasser légèrementj’insiste sur ce qualificatif – la PAO (Période Après Ouverture, si vous avez bien suivi ! 😉) de certains soins ! J’ai récemment terminé une eau florale Bio (les délais de péremption sont souvent assez courts sur le segment de la cosmétique Bio/naturelle, certains composants étant plus fragiles et les conservateurs employés pouvant différer), et je n’ai eu aucune réaction cutanée à déplorer. Mais il est possible que les conséquences soient plus dommageables :

  • éruption cutanée,
  • rougeurs,
  • conjonctivite,
  • inflammation de la peau…

Dans la plupart des cas, je vous rassure, les marques voient toujours un peu plus « large » de façon à se protéger (un peu comme les fabricants de yaourts qui raccourcissent volontairement la date de péremption de façon à éviter tout risque sanitaire). Au pire, si vous dépassez de quelques semaines la PAO d’un cosmétique, il risque tout simplement d’avoir perdu de son efficacité ! 😉

Quoi qu’il en soit, mieux vaut éviter de prendre des risques et dans cette situation, une seule option : jeter/recycler vos produits périmés.

Comment reconnaître un produit de beauté périmé ?

  • son odeur est modifiée, vous ne reconnaissez plus le parfumage initial,
  • sa couleur a changé (crème qui vire au jaune, parfum qui prennent une teinte orangée…),
  • sa texture est altérée : soins qui se « déphasent », vernis à ongles qui deviennent pâteux et grumeleux, fond de teint qui épaissit…

Que faire des produits de beauté périmés ?

C’est une évidence, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal dès qu’il est question d’environnement : dans le cas où vous seriez amenées à jeter un cosmétique périmé, prenez le soin de le recycler dans des les meilleures conditions.

Séparer autant que possible les différentes composantes du packaging : ôter les capuchons, enlever les pompes, et recycler chacun de ces éléments dans le bac adapté (verre, plastique…). Autre précision, les contenants cosmétiques doivent systématiquement être vidés de leur contenu avant d’être jetés, cela va de soi ! 😉

Pensez aussi à pourquoi pas trouver une seconde vie à ces jolis contenants : un pot de crème peut accueillir des fleurs ou un cactus, un flacon pompe peut-être de nouveau rempli avec une recharge…

Enfin, si vous avez un petit pincement au cœur à l’idée de voir finir la luxueuse crème que vous vous étiez offerte à la poubelle, sachez qu’il est aussi possible de détourner l’usage d’un cosmétique dont la date de péremption est dépassée : un lait de toilette périmé peut être utilisé pour nourrir le cuir, la brosse de votre mascara peut, une fois nettoyée et désinfectée, être employée comme brosse à sourcils…

Quelle est la durée de vie moyenne d’un cosmétique ?

Je vous invite bien sûr à consulter les indications présentes sur l’emballage de vos cosmétiques, mais pour vous donner une idée, voici une liste de la durée de vie moyenne de vos différents produits après ouverture :

  • shampoing, gel douche… : 24 à 36 mois,
  • crème visage, sérum, soin visage : 6 à 12 mois,
  • démaquillant : 12 mois,
  • soin pour le corps : 12 mois,
  • fond de teint fluide : 12 mois,
  • fond de teint crème : 6 à 12 mois,
  • ombre à paupières, blush : 12 à 36 mois,
  • eyeliner, mascara : 3 à 6 mois,
  • rouge à lèvres, crayon à lèvres : 12 mois,
  • vernis : 2 ans,
  • parfum : 2 ans,
  • protection solaire : le temps d’une saison !

Ce sont là des généralités, selon la formulation (base aqueuse ou huileuse), la texture (fluide, crème, poudre), la gestuelle d’application, le contenant (contact ou non avec l’air), la PAO pourra varier.

Alors, prêtes pour faire le grand tri de vos cosmétiques ? 😁

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de péremption des cosmétiques : comment faire le tri ?
Nom de la revue
Date de péremption des cosmétiques : comment faire le tri ?
Description
Comment savoir qu'un cosmétique est périmé ? Que veut dire PAO ? Voici un récapitulatif des informations à connaître concernant la date de péremption de vos produits de beauté !
Auteur
Needs and Moods
www.needsandmoods.com
Publisher Logo
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

2 Comments
  1. Coucou Lili je suis contente de prendre le temps de venir te mettre un petit mot. Ton article est très intéressant. Perso les seuls produits où j’ai dépassé la date concernent les parfums.
    J’espère que tu vas bien, bisous et à bientôt!

    1. Coucou Sabrina,

      Je suis ravie de te lire ! Comment va-tu ?
      Pour les parfums, je suis comme toi. Je me fie à mon instinct. En général, on reconnaît vite un parfum qui a « tourné ».

      Passe une bonne journée et à très vite,
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.