J'ai testé les produits Lancaster : mon avis !

J’ai testé les protections solaires Lancaster : mon avis !

lancaster avis

Je poursuis ma série d’articles consacrés aux protections solaires que j’ai testées cet été. Cette fois-ci, je vous fait part de mon avis sur Lancaster, une marque exclusivement dédiée aux soins et produits solaires, aussi bien ceux que l’on applique pendant une exposition qu’après, pour réhydrater la peau et apaiser le feu du soleil.

Lancaster propose également une gamme d’autobronzants et du makeup (avec SPF intégré comme des poudres bronzantes…). J’ai choisi de laisser ceux-ci de côté pour le moment, mais je ne manquerai pas de partager avec vous le bilan de mon expérience prochainement.

Lancaster Beauty : mon avis !

lancaster beauty avis

Je connaissais déjà un peu l’univers de la marque. Ma mère glissait souvent des tubes de crèmes solaires Lancaster dans le sac de plage lorsque j’étais petite. Je dois avouer que j’en garde assez peu de souvenirs : quand on à une dizaine d’années, tout ce qui prime, c’est que le produit solaire en question « sente bon », et surtout, qu’il ne laisse pas la peau grasse ou collante ! 😁

Les années ont passé et évidemment, mes exigences ont évoluées. Si la sensorialité occupe une place importante, désormais, ce qui prime, c’est la façon dont le produit est formulé (composition), à quels filtres UVs il fait appel, et s’il est adapté à l’usage que je souhaite en faire. Ai-je besoin d’un écran solaire de ville pour le quotidien, ou d’un solaire de plage ?

Lancaster : histoire de la marque.

Quelques mots au sujet de Lancaster pour commencer, n’ayant pas le souvenir de vous avoir fait une présentation en bonne et due forme. Il s’agit d’une marque monégasque qui existe depuis 1946 et dont l’histoire est intimement liée à celle du rocher. Elle prit particulièrement son essor dans les années 1970, ayant été choisie par la princesse Grace de Monaco pour devenir “Fournisseur breveté de Son Altesse Sérénissime Grace de Monaco” : Grace Kelly ne jurait que par leur Crème Embryonnaire pour la Nuit. Néanmoins, Lancaster a définitivement abandonné le segment du skincare pour se consacrer aujourd’hui entièrement à la protection solaire.

Et pourquoi « Lancaster » ? C’est tout simplement le nom que son fondateur, Georges Wurz, associé à son ami Eugène Frezzati, a choisi en hommage au bombardier de la Royal Air Force, le British Lancaster, qui lui avait permis de fuir l’Europe occupée en 1940.

lancaster sun 365 sun make-up poudre bronzante protectrice spf 10

Au cœur de l’expertise de Lancaster, il y a tout d’abord les autobronzants. Cette maison fut l’une des premières à mettre en vente un autobronzant “sans soleil”, et à créer des poudres et du make-up « visage bronzé ». La marque s’est par ailleurs distinguée, bien avant ses concurrentes, en offrant en plus de sa gamme de protection solaire, des soins à appliquer avant et après l’exposition, pour sublimer le hâle et le faire durer plus longtemps – ce fut possible notamment grâce à l’emploi de molécules stimulant la mélanine – et pour son parti pris du “moins d’exposition, plus de bronzage”.

Vous avez peut-être un vague souvenir de votre maman ou de vos tantes qui s’enduisaient abondamment de graisse à traire, d’huile d’olive ou de monoï sans se soucier de protéger leur peau des UVs. A l’époque, on connaissait encore très mal les méfaits du soleil et beaucoup ne souhaitaient d’ailleurs pas appliquer de crème solaire par peur de ne pas bronzer. Evidemment, c’était une hérésie : pour votre santé, il faut IMPERATIVEMENT protéger votre peau du soleil !

Ainsi, Lancaster a commencé à se pencher sur des molécules capables de booster notre bronzage comme l’Héliotan, ou encore la bio mélanine. De cette façon, on pouvait obtenir un beau hâle doré tout en passant moins de temps au soleil.

lancaster golden tan maximizer baume apres soleil

Plus récemment, la marque a mis au point la technologie Full Light qui permet de bloquer 100 % des rayons du soleil (UVA, UVB, Lumière Visible et rayons infrarouges) et donc de rendre plus sûre l’exposition au soleil.

Au total, Lancaster a déposé plus de 500 brevets, et a fait l’objet de plus de 200 publications scientifiques. Autant vous dire qu’en matière de protections solaires, ils en connaissent un rayon si vous me permettez ce jeu de mots ! 😁

Voilà, en ce qui concerne l’histoire de la marque, et ce qu’elle propose à son catalogue. Et ces solaires, alors ? Méritent-ils la réputation dithyrambique que leur a taillée la presse féminine ?

Lancaster solaires : composition. 

lancaster sun 365 sun make up creme compact spf 30

D’un point de vue formulation, Lancaster est une marque issue du conventionnelle, par conséquent si le fait que la composition d’un solaire soit « clean » (notez qu’elle ne peut jamais l’être réellement) est un critère déterminant pour vous, ce n’est certainement pas la maison vers laquelle je vous orienterai.

Chez Lancaster, les filtres employés sont d’origine organiques pour la plupart (ils font aussi appel au titanium dioxide, filtre minéral dans leur Sun Beauty Sublime Tan Lait Velours SPF 30). Je me dois de vous souligner que certains d’entre eux sont sur la liste de la Commission Européenne des filtres suspectés comme pouvant être de possibles perturbateurs endocriniens (octocrylène et homosalate). Attention, cela ne veut pas nécessairement dire qu’ils le sont ; pour le moment, les études sont encore en cours.

Alors pourquoi certaines marques continuent-elles à les utiliser ? Il faut savoir que formuler un solaire est un exercice très complexe. En France, seuls 27 filtres sont autorisés (deux d’entre eux sont des filtres minéraux). Tous n’offrent pas la même protection et tous n’ont pas les mêmes caractéristiques. Par exemple, si vous vous dirigez vers le dioxyde de titane, un filtre minéral, votre crème aura tendance à avoir une texture épaisse et à laisser des traces blanches sur votre peau, pourra présenter un risque sous sa forme nano si inhalée. Autre exemple : l’ethylhexyl Salicylate, filtre organique, qui lui a l’avantage d’être photostable, d’être insoluble dans l’eau mais… ses capacités à absorber les UVs sont limitées.

Vous l’aurez compris, dans le domaine des protections solaires, on doit « faire au mieux » pour combler les attentes des consommatrices tout en produisant une formule sûre (qui va vous éviter le coup de soleil, être photostable, ne pas se diluer dans l’eau à la première baignade…), en allant piocher parmi cette palette de filtres solaires.

lancaster infinite bronze spf 15

L’approche de Lancaster est simple :

  • offrir la protection la plus sûre qui soit face au soleil, en combinant différents filtres de façon à bloquer les UVA et les UVB, la lumière visible et les rayons infrarouges grâce à la technologie Full Ligh qui cible 100 % des rayons du soleil. C’est très interessant pour les peaux qui supportent mal le soleil (lucite estivale…) et qui brûlent facilement comme c’est mon cas (peau de rousse / phototype I).
  • stimuler le processus du bronzage grâce au Complexe exclusif Activateur de Bronzage Lancaster, composé d’huile de Buriti.

Lancaster : mon avis après test.

Les présentations étant faites, voici un tour d’horizon des produits que j’ai testés chez Lancaster, essentiellement issus de la gamme Sun Beauty :

  • Huile Sèche Soyeuse SPF 50
  • Lait Velours SPF 30
  • Eau de Protection Solaire SPF 50

Lancaster Sun Beauty Huile Sèche Soyeuse SPF 50 : mon avis !

lancaster sun beauty fast tan optimizer huile seche soyeuse SPF 50

Je vous le disais dernièrement, je ne suis pas une grande fan des huiles solaires. Même lorsqu’elles sont annoncées comme sèches, il n’est pas rare que l’on conserve un film satiné de surface, ce qui n’est pas des plus agréables si l’on compte profiter de la plage. Les grains de sables ont vite fait de s’agglutiner sur votre peau !

Je n’ai pas eu le problème avec celle-ci, au contraire : son fini est non gras et totalement invisible. Côté texture, c’est un sans faute : une huile très fluide, fine, qui se répartit bien et pénètre rapidement. Enfin… le parfumage ! Je n’avais pas le souvenir que la signature olfactive des protections solaires Lancaster était si réussie. Ce n’est pas du tout une odeur de solaire classique, là, c’est plutôt une senteur de propre, de savon, vous voyez ? C’est sincèrement à tomber !

En terme d’efficacité et de compétence, je ne vais pas pouvoir vous dire si elle permet réellement d’accélérer le bronzage comme le promet la marque. En raison de la crise sanitaire, j’ai préféré ne prendre aucun risque et faire une croix sur les vacances cette année. J’e m’expose peu et avec ma peau de rousse… Il me faut énormément de temps avant de voir apparaître un léger hâle. En tous les cas, je n’ai eu aucun coup de soleil, aucune sensibilisation/irritation à déplorer. Excellent produit que je retiens comme faisant partie des rares huiles sèches solaires (je les compte sur les doigts de la main) à tenir toutes leurs promesses !

La formule renferme différents actifs soin pour hydrater, nourrir, et offrir une protection antiradicalaire : de l’huile de graine de baobab, de l’extrait de racine d’angélique, du béta-carotène (pour booster votre bronzage), de l’extrait de graine de roucou, de l’extrait de feuilles de thé vert (riche en antioxydants), de l’extrait d’orange amère, de l’huile de café, de l’huile de buriti, de l’extrait de graine de karanj, du squalane, et de l’huile de maïs.

L’Huile Sèche Soyeuse Sun Beauty séduira à coup sûr les filles ayant grand besoin de sensorialité dans leur routine estivale. On prend vraiment du plaisir à l’appliquer (elle a une texture très « luxe »), d’autant plus qu’elle donne à la peau un toucher velouté.

Lancaster Sun Beauty Huile Sèche Accélératrice de Bronzage SPF 50 – 150 ml – 37 € – Disponible ici → Sephora.

 

Lancaster Sun Beauty Lait Velours Bronzage Sublime SPF 30 : mon avis !

lancaster sun beauty sublime tan lait velours spf 30

Passons à une galénique plus classique : le Lait Velours Sun Beauty, ici doté d’un SPF 30. D’un point de vue sensorialité/plaisir à l’utilisation, je suis globalement très satisfaite. Sa texture est onctueuse, s’étale bien, n’est pas trop épaisse et on a toujours ce délicieux parfum de propre et quelques actifs soin pour prévenir le vieillissement cutané dans la formule (extrait d’angélique, de feuilles de thé, d’orange amère, huile de buriti, huile d’argousier…).

En revanche, Je décrirais le fini que ce lait laisse sur la peau comme satiné, donc si vous préférez les solaires « seconde peau », tournez-vous peut-être davantage vers l’huile présentée précédemment. Disons que ce lait est un solaire un peu plus traditionnel, moins axée vers les textures nouvelle génération mais cela reste un bon basique !

Lancaster Sun Beauty Lait Velours SPF 30 – 175 ml – 38 € – Disponible ici → Sephora.

 

Lancaster Sun Beauty Eau de Protection Solaire SPF 30 et SPF 50 : mon avis !

lancaster sun beauty nude skin sensation eau protection solaire

Je termine ce bilan avec les deux Eaux de Protection Solaire Sun Beauty Lancaster, sorties cette année, et là, pour le coup, on est en plein dans ces textures dites « nouvelle génération ». Ce type de galénique a véritablement commencé à émerger il y a deux ans, en partie grâce au travail du groupe L’Oréal et plus particulièrement de Vichy.

Elles sont rapides et pratiques à appliquer (veillez à ne pas lésiner sur la quantité car on a tendance à avoir la main trop légère avec ce type de solaires), peuvent s’utiliser aussi bien en ville (un petit « pschittt » quand vous prenez un verre en terrasse, et c’est joué !) qu’en vacances. Bref, avec les eaux solaires, on a fait un sacré bond en avant !

Evidemment, Lancaster dont le solaire est le cœur d’expertise, s’est également pliée à cet exercice et je dois dire que le résultat est drôlement réussi. Je crois que je peux franchement parler de coup de cœur : la vaporisation est fine, sans effet gouttelettes, la texture fluide comme une eau, le parfumage divin (en place de l’odeur de propre/savon, ici, c’est plus une senteur d’agrumes bien fruitée)…

Côté composition, on est moins dans l’univers du soin, mais vous avez tout de même l’huile de buriti pour accélerer le bronzage et stimuler la montée de la mélanine.

Son fini ? C’est simple, j’ai l’impression de n’avoir absolument rien sur la peau ! Vous remarquerez qu’en général, les eaux de protection solaire sont souvent proposée en SPF 30 et que Lancaster est parvenue à développer un SPF50 ce qui sera forcément une bonne nouvelle pour les peaux tolérant mal le soleil.

Lancaster Sun Beauty Eau de Protection Solaire – 150 ml – 39 € – Disponible ici → Sephora.

lancaster avis

En résumé, si vous cherchez :

  • un solaire polyvalent, haute protection : je vous recommande le Lait Velours Bronzage Sublime
  • à vous protéger du soleil sans avoir la sensation de peau grasse / qui colle, l’Eau de Protection Solaire est faite pour vous
  • un solaire sensoriel (toucher, parfumage, texture), alors l’Huile Sèche Soyeuse sera une excellente candidate !

Pour information, les produits Lancaster sont disponibles à partir de 17 € sur la boutique en ligne de Sephora, juste ici → Protections solaires gamme Sun Beauty.

Un avis à partager sur Lancaster ? Avez-vous testé les solaires de la marque ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Lancaster
ma note
41star1star1star1stargray
Product Name
Lancaster Sun Beauty Huile Sèche Accélératrice de Bronzage SPF 50
Price
EUR 37
Product Availability
Available in Stock
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

4 Comments
  1. Coucou merci pour cet article extrêmement complet ! Je vais partir vivre en Arabie Saoudite et j’ai une peau assez fragile (j’ai eu une lucite pendant plusieurs années) , je recherche donc des produits efficaces mais aussi agréables puisque je vais m’en servir souvent. Je vais donc essayer cette gamme. A bientôt

    1. Coucou Leti,

      C’est ce que l’on peut appeler un véritable changement de vie ! C’est un très joli pays, à la culture si riche !
      Pour Lancaster, tu peux foncer les yeux fermés. Comme je le dis dans ma revue, leur volonté c’est de couvrir à la fois les UVA, les UVB, la lumière visible et aussi les infrarouges.
      J’espère que tu parviendras à faire facilement ton choix entre le lait, l’eau ou l’huile. Personnellement, j’ai une préférence pour l’huile (pour la sensorialité et la dimension soin), et pour l’eau (une fois appliquée, c’est comme si j’avais la peau nue !).
      Bref, tu me diras ce que tu en as pensé ?

      Je te souhaite un bon déménagement alors !

      A très vite,
      Lili.

  2. Bonjour,
    J’aime bien Lancaster et je voulais savoir si l’huile collait après son application comme certaines crèmes solaires ?
    Article clair et qui donnerai envie d’aller au soleil, une crainte dû à la couleur de ma peau et aux allergies que je peux avoir.
    Merci beaucoup et à bientôt
    Stéphanie

    1. Bonjour Stéphanie,

      Je comprends, je fais souvent des lucites et j’ai une peau de rousse qui brûle facilement.
      L’huile Sèche Soyeuse ne laisse aucun film gras ou collant, au contraire. Sur ma peau, elle a un rendu totalement invisible avec un toucher mat.
      Par contre, le Lait Velours Soyeux lui, laisse un petit film satiné donc je ne pense pas qu’il pourrait vous convenir.
      Si vous préférez les solaires qui une fois appliqués se font totalement oublier, alors je vous conseille soit L’Huile Sèche Soyeuse, soit l’Eau de Protection Solaire.

      N’hésitez pas si vous avez des questions !

      Bonne fin de journée,
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.