J'ai testé les produits solaires RoC Soleil-Protect : mon avis !

Que valent les protections solaires RoC Soleil-Protect ?

roc protections solaires avis

Je poursuis ma série d’articles dédiés aux différentes protections solaires que j’ai eu l’occasion d’envoyer sur le banc d’essai dernièrement avec 3 références de la gamme Soleil-Protect de RoC. Je vous fais part de mes impressions ci-dessous.

protections solaires roc

J’ai testé les produits solaires RoC Soleil-Protect : mon avis !

Je n’ai plus besoin de vous présenter RoC, une marque historique, née en France en 1957. Elle fut une pionnière sur le segment des soins anti-âge, la première à découvrir comment stabiliser le rétinol. Aujourd’hui encore, cela reste son cœur d’expertise.

Il était logique qu’elle en vienne à développer une ligne de solaires qui, en plus de protéger la peau des UVA et des UVB, l’aide à lutter contre les signes de vieillissement prématuré causés par le soleil (tâches brunes, rides, etc.).

Cette gamme, baptisée Soleil-Protect comprend :

  • 3 crèmes solaires visage SPF 50 : anti-tâches, anti-rides et haute tolérance
  • 2 protections solaires corps : SPF 30 et SPF 50
  • 1 lait réparateur après-soleil.

RoC étant une marque conventionnelle, elle emploie uniquement des filtres chimiques. Je ne vais pas revenir sur le débat filtres minéraux vs filtres chimiques. Nous en avons déjà longuement parlé sur le blog… De toute façon, plus je creuse, plus je me rends compte qu’il n’y a pas de filtre solaire parfait. Ils ont chacun leur avantages et leurs inconvénients.

Le point fort des filtres UVs employés par RoC (si vous avez suivi, les filtres chimiques), est qu’ils permettent d’obtenir des textures légères et aériennes et qu’ils ne sont pas blanchissants. En revanche, ils sont parfois moins bien tolérés que les filtres minéraux, et l’on ne connait pas encore très bien leur impact éventuel sur la faune et la flore aquatique. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter le site de la ANSES et plus particulièrement l’étude qui fait le point sur les recherches en matière d’écotoxicologie et de biodégradabilité des produits solaires.

Filtre minéral, filtre chimique… Comme je vous le dis toujours, l’important, c’est surtout de protéger votre peau des UVs. Et on ne lésine pas sur la quantité ! 😉

J’ai ainsi mis à l’épreuve 3 produits, ce qui nous donnera déjà une bonne idée de ce que vaut la gamme Soleil-Protect. Vous allez le voir, il y a du bon et du moins bon…

roc soleil protect fluide anti taches brunes

RoC Soleil-Protect Fluide Anti-Taches Brunes Crème Solaire SPF 50 : mon avis

Je vous propose d’entamer les présentations avec le Fluide Anti-Tâches Brunes Unificateur que RoC nous présente en ces termes :

« Réduit visiblement les taches brunes, protège le capital jeunesse de la peau et améliore son apparence.

Une texture fluide ultra-légère qui pénètre rapidement et ne laisse aucune trace blanche. Aussi léger qu’un soin hydratant quotidien.

Convient à tous les types de peaux, même les peaux sensibles. »

RoC nous parle bien d’une crème solaire visage capable de réduire l’apparence des tâches brunes. Au regard de ce discours, je m’attends donc à la présence d’actifs permettant de lutter contre l’hyperpigmentation comme du niacinamide, de la vitamine C, des acides ou que sais-je encore…

Voici le détail de la liste INCI :

Aqua (eau), Octocrylene (filtre UV chimique), C12-15 Alkyl Benzoate (émollient), Dimethicone (silicone), Ethylhexyl Salicylate (filtre UV chimique), Butyl Methoxydibenzoylmethane (filtre UV chimique), Butylene Glycol (humectant), Silica (agent opacifiant), Methyl Methacrylate Crosspolymer (polymère de synthèse / agent filmogène), Bis-Ethylhexyloxyphenol Methoxyphenyl Triazine (filtre UV chimique), Glycerin (glycérine végétale / humectant), Styrene/Acrylates Copolymer (polymère de synthèse / agent filmogène), Potassium Cetyl Phosphate (agent émulsifiant), Methylene bis-benzotriazolyl tetramethylbutylphenol (nano) (filtre UV chimique), Ascorbyl Glucoside (vitamine C stabilisée), Chrysanthemum Parthenium Flower Extract (extrait de fleur de grande camomille), Lecithin (agent de texture), Propylene Glycol (humectant), Caprylyl Glycol (humectant), Decyl Glucoside (tensioactif non ionique), Linseed Acid (agent émulsifiant), Sodium Dodecylbenzenesulfonate (tensioactif anionique), PEG-8 Laurate (polymère de synthèse / émulsifiant), Acrylates Copolymer (polymère de synthèse / agent filmogène), Cetearyl Alcohol (alcool gras / émollient), Xanthan Gum (agent de texture), Sodium Acrylates Copolymer (polymère de synthèse / agent filmogène), Dimethicone Crosspolymer (silicone), Caprylhydroxamic Acid (agent de chélation), Disodium EDTA (agent de chélation), Sodium Hydroxide (soude caustique / régulateur de pH), Phenoxyethanol (conservateur), Parfum.

La formule est très synthétique… Néanmoins, ce n’est pas un reproche que je peux faire à la marque. RoC ne s’est jamais défendue d’une quelconque appartenance à la green/clean beauty. Son positionnement étant plutôt celui d’une marque de parapharmacie premium, il n’y a rien d’étonnant à retrouver ici silicones et autres ingrédients de synthèse.

J’accorde à RoC un premier bon point pour l’association de filtres UVs. J’en compte pas moins de 5 !  Un filtre unique ne peut couvrir l’intégralité du spectre des rayons alors que lorsque l’on en combine plusieurs ensemble, on obtient une meilleure protection contre les différents UVs (UVA, UVB). Ce qui est dommage, c’est que parmi ces derniers, on trouve l’octocrylène, un filtre qui est sur la sellette depuis un moment en raison de ses effets néfastes sur l’environnement.

Par contre, la promesse anti-tâches est parfaitement respectée puisque la crème solaire RoC renferme de la vitamine C, un ingrédient connu pour son effet éclaircissant sur le teint et pour sa capacité à estomper l’apparence des tâches brunes.

Bref, une formule conventionnelle, mais qui remplit parfaitement ses promesses en ce qui concerne la protection solaire et l’action anti-tâches annoncée.

roc creme solaire visage test

La galénique du Fluide Anti-Tâches Brunes Soleil-Perfect est tout à fait plaisante : ultra fine, très fluide, elle s’étale vraiment bien. Je n’ai pas eu besoin de la masser longtemps afin qu’elle pénètre, et elle ne laisse aucun film gras ou huileux sur la peau. Son rendu est totalement mat, même sur une peau mixte comme la mienne. Evidemment, les filtres employés étant des filtres chimiques, elle ne laisse aucune trace blanche.

Le Fluide Anti-Tâches Brunes Soleil-Perfect est resté bien en place à chaque fois que je l’ai utilisé. Il arrive parfois que certaines crèmes solaires coulent en raison de la transpiration et me piquent les yeux. Là, ce n’était pas du tout le cas. Il est vraiment très agréable à porter !

En revanche, son parfum sera peut-être légèrement clivant. Assez prononcé, il m’évoque l’odeur des solaires qu’on pouvait trouver en parfumerie il y a une vingtaine d’années. Ce n’est pas désagréable mais ça fait un peu vieillot et ne donne pas vraiment envie… 😕

RoC Soleil-Protect Fluide Anti-Tâches Brunes Unificateur – 20,90 € (50 ml) – Disponible ici → Nocibé.

roc protection solaire spf 50

RoC Soleil-Protect Spray Lotion Hydratante SPF 50+ : mon avis

Passons à la protection solaire pour le corps en spray, disponible en SPF 30 et SPF 50 :

« Assure une très haute protection solaire tout en protégeant le capital hydratation de votre peau. Une texture non grasse et veloutée qui ne laisse aucune trace blanche. »

Je vous glisse ci-dessous le détail de la liste des ingrédients :

Aqua (eau), Octocrylene (filtre UV chimique), C12-15 Alkyl Benzoate (émollient), Ethylhexyl Salicylate (filtre UV chimique), Butyl Methoxydibenzoylmethane (filtre UV chimique), Butylene Glycol (humectant), Bis-Ethylhexyloxyphenol Methoxyphenyl Triazine (filtre UV chimique), Styrene/Acrylates Copolymer (polymère de synthèse / agent filmogène), Glycerin (glycérine végétale / humectant), VP/Hexadecene Copolymer (polymère de synthèse / agent fixant), Potassium Cetyl Phosphate (agent émulsifiant), Methylene bis-benzotriazolyl tetramethylbutylphenol (nano) (filtre UV chimique), Acrylates Copolymer (polymère de synthèse / agent filmogène), Chrysanthemum Parthenium Flower Extract (extrait de fleur de grande camomille), Leontopodium Alpinum Extract (extrait d'edelweiss), Caprylyl Glycol (humectant), Propylene Glycol (humectant), Pentylene Glycol (agent d'entretien de la peau), Alcohol (agent antimicrobien), Decyl Glucoside (tensioactif non ionique), Linseed Acid (agent émulsifiant), Sodium Dodecylbenzenesulfonate (tensioactif anionique), Sodium Lauryl Sulfate (tensioactif anionique), Cetearyl Alcohol (alcool gras / émollient), Xanthan Gum (agent de texture), Acrylates/Steareth-20 Methacrylate Copolymer (polymère de synthèse / agent de contrôle de la viscosité), Caprylhydroxamic Acid (agent de chélation), Disodium EDTA (agent de chélation), Sodium Hydroxide (soude caustique / régulateur de pH), Phenoxyethanol (conservateur), Parfum.

Zéro silicone au rendez-vous cette fois-ci et toujours l’association de 5 filtres UVs pour une protection solaire complète. La formule contient aussi deux extraits botaniques : un extrait de camomille (propriétés anti-inflammatoires) qui était déjà présent dans la crème solaire visage, et un extrait d’edelweiss connu pour son pouvoir anti-âge. Par ailleurs, je note plusieurs agents humectants qui vont favoriser l’hydratation et quelques émollients pour adoucir et assouplir la peau.

Voilà pour le fond ! Et la forme ? Pour commencer, j’ai toujours bien aimé les formats spray même si j’attire votre attention sur le fait que cela ne vous dispense pas d’appliquer une quantité généreuse de produit. En moyenne, on recommande une dose équivalente à 2 mg par cm² de peau soit 12 à 15 pulvérisations pour tout le corps, dans le cas d’un solaire en spray comme celui-ci.

De même, il ne suffit pas de pschitter le produit sur votre peau : vous devez l’étaler afin de vous assurer de couvrir chaque centimètres carré. Je vois trop souvent des avis négatifs sur les solaires en spray – « d’habitude, je ne brûle jamais et là, j’ai eu un coup de soleil »… 🙄 – alors que dans la majorité des cas, il s’agit d’un défaut d’application. Donc on vaporise généreusement et on prend soin de répartir convenablement et de façon uniforme le produit ! 😉

roc-lait-solaire-test

Ensuite, la texture ! Elle est hyper fluide, à peine plus épaisse qu’un lait et sait se faire oublier une fois appliquée. Je ne dirais pas que son rendu sur la peau est velouté comme l’annonce la marque, plutôt qu’il est mat.

En fin de journée, après plusieurs applications, ma peau est souple, douce et bien hydratée. Toujours le même petit bémol concernant l’odeur (j’ai bien conscience que c’est personnel et totalement subjectif) mais rien à redire d’un point de vue efficacité. J’ai pourtant une peau de rousse qui craint le soleil !

RoC Soleil-Protect Spray Lotion Hydratante SPF 50+ – 19,90 € (50 ml) – Disponible ici → Nocibé.

creme solaire roc avis

RoC Soleil-Protect Lait Réparateur Rafraîchissant Après-Soleil : mon avis

J’achève ce tour d’horizon avec le lait après-soleil que RoC nous décrit comme suit :

« Rafraîchit, hydrate et apaise immédiatement la peau. Aide à réparer la peau abîmée par l’exposition solaire : sensations d’échauffement, déshydratation liée au photo-vieillissement.

Une texture fondante, légère et rafraîchissante qui pénètre immédiatement. Prolongez l’utilisation après les vacances pour un bronzage qui dure plus longtemps. La peau est visiblement plus douce, plus lisse et mieux hydratée.

Utilisez ce lait sur le visage, le corps et le décolleté. »

Et un focus sur sa liste INCI :

Aqua (eau), Paraffinum Liquidum (huile minérale), Glycerin (glycérine végétale / humectant), Butyrospermum Parkii Butter (beurre de karité), Sesamum Indicum Seed Oil (huile de graine de sésame), Aloe Barbadensis Leaf Juice (jus d'aloé vera), Mentha Spicata Flower/Leaf/Stem Extract (extrait de menthe verte), Caprylyl Glycol (agent humectant), Hydrogenated Palm Glycerides (huile de palme hydrogénée), Potassium Cetyl Phosphate (agent émulsifiant), Lecithin (agent de texture), Carbomer (agent de texture), p-Anisic Acid (agent masquant), Sodium Hydroxide (soude caustique / régulateur de pH), Citric Acid (acide citrique / régulateur de pH), Tocopheryl Acetate (dérivé de vitamine E / agent antioxydant), Ascorbyl Palmitate (agent antioxydant), Tocopherol (vitamine E), Chlorphenesin (agent antimicrobien), Sodium Sulfite (agent antioxydant), Parfum, Sodium Benzoate (conservateur), Potassium Sorbate (conservateur).

J’aurais préféré ne pas y voir figurer l’huile minérale (paraffine) et l’huile de palme… D’autant qu’à côté de cela, RoC a réuni de jolis actifs pour nourrir, hydrater et calmer le feu du soleil : beurre de karité, huile de sésame, jus d’aloé, extrait de menthe verte, etc. Encore une fois, c’est dommage !

roc-apres-soleil-test

Heureusement, le lait Soleil-Protect gagne des points à l’utilisation. C’est un soin agréable à appliquer, qui remplit parfaitement sa mission. Son contact sur la peau est ultra frais, je sens que ma peau est de suite apaisée. Il n’est pas gras mais nourrit tout de même suffisamment et ne laisse pas la peau collante.

RoC Soleil-Protect Lait Réparateur Rafraîchissant – 19,90 € (200 ml) – Disponible ici → Nocibé.

roc soleil protect avis

Protections Solaires RoC Soleil-Protect : mon avis après test !

Alors, est-ce que les solaires RoC sont efficaces ? De mon côté, aucun doute là-dessus ! Ma peau brûle extrêmement vite et je n’ai eu à déplorer aucun coup de soleil durant toute la période où je les ai utilisés.

Par contre, je n’ai pas non plus eu de coup de cœur… Je ne parle pas des formules en elles-mêmes ; j’ai bien conscience de les voir à travers mon prisme de clean beauty addict. Je me doute que pour certaines, la présence de silicone ou encore d’huile minérale n’aura aucune sorte d’importance.

Si coupler protection UVs et protection anti-âge est un excellent facteur différenciant pour les marques qui souhaitent se positionner sur le solaire premium, l’effet wahou n’a tout simplement pas été au rendez-vous car je trouve que ces solaires manquent quelque peu de modernité… J’ai trouvé leur signature olfactive datée et pas vraiment au goût du jour. Idem pour l’absence de prise en compte dans le cahier des charges de l’impact écologique des produits. Les packagings, le fait qu’un solaire soit waterproof ou non, le choix de filtres ocean-friendly, sont justement les à-côtés sur lesquels on peut jouer pour faire baisser la « facture » environnementale.

Un petit effort sur les flacons (du plastique recyclé et recyclable est un minimum aujourd’hui), de même qu’une plus grande place accordée à la naturalité, aurait été appréciable, à l’heure où toutes les grandes marques sont justement en train de revoir leur copie pour tendre vers une cosmétique plus vertueuse.

A mon sens, le point fort des solaires RoC, ce sont les textures ! Elles sont fluides, très fines et quasiment indétectables sur la peau (fini totalement mat). Quant à la gamme de prix, elle reste relativement abordable puisqu’il faut compter une vingtaine d’euros par référence.

Si vous souhaitez les tester pour vous faire votre propre idée, vous retrouverez les solaires Soleil-Protect de RoC en pharmacies, parapharmacies et sur la boutique en ligne de Nocibé.

Un avis à partager sur RoC ? Quels sont les solaires que vous utilisez en ce moment ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Parcourir la catégorie protections solaires ←

Résumé du post
Date de la revue
Produit
RoC Soleil-Protect Fluide Anti-Taches Brunes Crème Solaire SPF 50
Ma note
31star1star1stargraygray
Product Name
RoC Soleil-Protect Fluide Anti-Taches Brunes Crème Solaire SPF 50
Price
EUR 20,90
Product Availability
Available in Stock
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.