Mugler Aura : mon avis sur ce petit ovni de la parfumerie !

Aura de Mugler, ce petit ovni de la parfumerie !

mugler aura avis

J’ai toujours eu un rapport particulier avec les parfums Mugler : à la lecture de leur pyramide olfactive et lorsque je me penche sur le discours de la marque, ils ne me semblent jamais réellement faits pour moi, puis au final, une fois sur ma peau, la magie opère instantanément. Si vous connaissez déjà un peu l’univers de cette maison, alors vous serez sans doute d’accord avec moi : on n’est jamais dans la demi-mesure quand il s’agit des créations Mugler !

On les aime inconditionnellement ou au contraire, on ne parvient jamais vraiment à les apprivoiser… L’enseigne a presque fait des sillages atypiques et segmentants sa marque de fabrique, et c’est précisément cette audace que j’apprécie chez Mugler. Cette fois-ci, c’est Aura que je souhaitais vous présenter, un jus assez singulier qui a vu le jour l’année dernière, avec pour notes phares la liane fauve et la feuille de rhubarbe. Plutôt étonnant, non ? 🙃

Mugler Aura : mon avis !

parfum mugler aura

Vous le savez, les parfums gourmands ne sont pas ceux que je préfère, les hespéridés ayant définitivement conquis mon cœur… Non pas que je refuse toute forme de sucre en parfumerie – il y a forcément des exceptions pour confirmer les règles ! 😉 -, mais simplement, ils font rarement naître chez moi des émotions intenses comme celles que je peux avoir lorsque je m’enroule dans les effluves de ma si chère Eau D’Hadrien, pour ne citer qu’elle… Pourtant, les fragrances de Mugler parviennent à chaque fois à me surprendre, car c’est bien de cela que l’on parle : les créations de l’enseigne ne ressemblent à aucune autre, et les aborder pour la première fois ressemble systématiquement à un véritable parcours initiatique.

Je me souviens de la première fois où j’ai porté Alien, de ses notes si particulières que j’avais dans au départ jugées dérangeantes, mais qui dans le fond me laissaient comme une irrépressible envie d’y regoûter inlassablement… Cela vous est-il déjà arrivé de ne pas savoir immédiatement vous prononcer sur un parfum ? D’être si décontenancées par l’originalité de sa fragrance, que vous parvenez à peine à dire si elle vous plaît ou au contraire si elle se situe à l’exact opposé de ce que vous aimez en parfumerie ? C’est ainsi que ma relation avec Alien de Mugler a débuté : un rapport d’addiction en quelque sorte, une incontrôlable attraction pour des notes qui sur le papier ne ressemblaient en rien à la fille que j’étais.

Ma rencontre avec Aura a été plus explosive, car là, je dois avouer que le coup de foudre a été immédiat. Ce ne sera jamais l’un de mes “parfums de vie”, de ceux qui sont comme une seconde peau et vers lesquels je me tourne sans me poser de question, que j’enfile aussi simplement qu’une petite robe noire avec laquelle une faute de goût est impossible. Aura est un parfum que je réserve plus volontiers au monde de la nuit, ou à la saison froide que ses notes gourmandes réchauffent à merveille. Mais avant de vous en dire davantage sur son sillage, il serait impensable de ne pas s’attarder sur le “concept” Aura, et sur le superbe flacon qui lui sert d’écrin ! 😉

aura mugler

mugler aura

Les flacons de Mugler font toujours figures d’œuvre d’Art, c’est évidemment de nouveau le cas ici. Pour cette fois, pas d’étoile ni de galet cosmique, mais un cœur en verre qui semble ciselé comme une émeraude, cœur animal à écailles, teinté d’un vert hypnotique et ceinturé par un large “M” métallique. Petite particularité qui contrarie les photographes, mais fait le bonheur des collectionneuses en recherche d’objets inédits : les flacons Mugler en raison de leur forme atypique ne peuvent pas être simplement “posés”. Aura repose ainsi à demi sur son flanc, attendant d’être saisir pour un premier contact avec la peau.

Les parfumeurs à qui l’on doit cette création pour le moins insolite sont au nombre de quatre – Daphné Bugey, Amandine Clerc-Marie, Christophe Raynaud et Marie Salamagne -, menés par Pierre Aulas, Directeur du développement olfactif pour Mugler.

mugler aura parfum

Lorsque Thierry Mugler nous parle de Aura, il nous précise que celui-ci est un peu son « premier parfum », celui qui raconte la genèse de ses autres créations, comme la clé pour comprendre les subtilités de toutes les précédentes fragrances : Angel, Angel Muse, Womanity… Il évoque aussi un jus construit à partir d’une “double pulsation”, d’une “double overdose” autour d’un seul cœur qui bat :

  • la liane fauve, première pulsation, profonde, puissante et animale,
  • la feuille de rhubarbe, seconde pulsation, végétale, éclatante et lumineuse.

Enfin, si Aura était une femme, pour Mugler, elle serait sauvage, connectée à son instinct et à sa nature intérieure.

Je vous laisse le plaisir de profiter du film publicitaire réalisé par Warren du Preez et Nick Thornton Joneset, et de la sublime Biélorusse Zhenya Katava, égérie de la campagne Aura :

 

Evidemment, tout cela reste une histoire de marketing, mais il n’empêche que les univers développés par les marques – et c’est encore plus le cas dans le domaine de la parfumerie ! – peuvent apporter une réelle valeur ajoutée, ou nous donner envie de faire connaissance avec une fragrance, si elle a été en amont joliment “enrobée”.

Je décrirais Aura comme un parfum oriental, résolument gourmand :

  • Notes de Tête : Néroli, Feuille de Rhubarbe,
  • Notes de Cœur : Liane Fauve,
  • Notes de Fond : Vanille Bourbon, Wolfwood.

… et je dois dire que, contre toute attente, l’ensemble est vraiment très réussi. “Contre toute attente“, car habituellement, je ne suis que très peu attirée par les parfums concentrés en vanille et autres friandises olfactives. Alors certes, impossible de passer à côté du sucre qui est bien présent, pourtant Aura réunit deux facettes assez contrastantes : d’une part, on a des notes d’une gourmandise folle, de l’autre des accords plus verts qui parviennent à rafraîchir l’ensemble.

La note de rhubarbe que l’on retrouve en tête est hyper originale (je vous mets au défi de me citer un parfum travaillé autour de cette note ! 😉), plutôt juteuse et légèrement acide. Sa présence reste éphémère, rapidement rattrapée par l’accord vanillé/fruité du cœur qui se teinte d’une délicate touche boisée. J’ai beaucoup de mal à mettre le doigt sur ce qui rend Aura si particulier : les notes boisées ne sont pas trop fumées, la vanille ne prend pas des allures de pâtisserie écœurantes, et il y a cette note verte qui flotte comme en suspens au-dessus de la fragrance, qui lui apporte toute son originalité.

mugler aura eau parfum

Au premier contact, on reconnait immédiatement la griffe de Mugler, pour autant, l’univers de Aura se révèle assez éloigné des opus précédents. Il est moins candide qu’Angel par exemple, a plus de tempérament… A choisir, je le rapprocherais davantage d’Alien, mais tout cela est bien sûr subjectif !

Quant à la tenue sur la peau, elle est excellente : Aura offre un beau sillage généreux et parfume volontiers plusieurs jours les vêtements, surtout si on lui combine l’un des produits dérivés de la gamme, comme la Crème Pour Le Corps, au packaging tout aussi surprenant.

mugler aura creme corps

mugler aura creme pour le corps

mugler creme corps aura

Si vous êtes fidèle à votre parfum, je ne vous conseille pas forcément de vous faire ce petit plaisir : le sillage de cette crème corps est aussi bien marqué, et risquerait de faire de l’ombre à la fragrance que vous aimez porter. En revanche, si vous êtes tombées amoureuses de Aura et que vous avez envie de renforcer son odeur, vous devriez être conquises, d’autant plus que sa texture ultra fondante est un bijou de sensorialité.

Avant de vous quitter, je vous précise au besoin que, comme tous les flacons de la marque, il est possible de recharger Aura “à la source” en parfumerie, ou à la maison, à l’aide d’une recharge de 100 ml ! 😉

Vous retrouverez Aura à partir de 64,99 € (30 ml), juste ici → Eau de Parfum Mugler.

Un avis à partager sur cette fragrance ? Avez-vous déjà porté certaines des créations Mugler ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Mugler Aura
ma note
51star1star1star1star1star
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

2 Comments
  1. J’avoue que j’ai toujours adoré le flacon de ce parfum, tellement beau, élégant et sophistiqué ! Mais je ne sais pour quelle raison, je ne suis jamais aller le sentir en boutique. Je ne savais même pas qu’il y avait d ela vanille dedans et j’en suis fan ! J’irais le sentir la prochaine fois…

Leave a Reply

Your email address will not be published.