Molinard Le Rêve Nirmala, bonbon olfactif de Mathieu Nardin : mon avis !

Molinard Le Rêve Nirmala, le bonbon olfactif de Mathieu Nardin.

molinard nirmala avis

Il est étrange que l’on ne parle pas plus souvent de Molinard, maison qui propose pourtant des parfums de grande qualité. La marque possède dans son catalogue de véritables bijoux olfactifs, comme Le Rêve Nirmala, qui parviendrait sans peine à faire tourner les têtes des jeunes filles avec ses allures de sucrerie.

On pourrait penser à tort que cette ancienne maison faisant partie du patrimoine olfactif français – Molinard a vu le jour en 1849, à Grasse – ne donne que dans le jus classique pour « dame », or, si les fragrances respirent le savoir faire à la française, elles ne manquent pas d’originalité et encore moins de modernité. La preuve avec Le Rêve Nirmala

Molinard Le Rêve Nirmala : mon avis !

molinard le reve nirmala

nirmala molinard

Avant de faire la connaissance de Nirmala, je dois avouer que je connaissais assez peu Molinard. Bien sûr, j’avais eu l’occasion d’effeuiller Habanita, le grand classique de la maison, premier véritable parfum oriental de l’histoire (1921), mais les autres références me restaient peu familières. Or, j’ai vécu plusieurs années à Saint-Jean Cap Ferrat, petit village près de Nice, au cœur du berceau grassois, où est ancrée l’histoire de la marque.

J’ai parcouru cette ville des dizaines de fois, émerveillée par l’étendue de ses champs de fleurs, là même où Dior cultive sa précieuse rose de Mai, et mes premiers souvenirs marquants en matière de parfumerie se situent précisément en ces lieux. Je ne parle pas des sorties que l’on peut faire entre copines de classe pour aller respirer le jus à la mode, j’évoque ici la réelle rencontre, celle qui a un lien avec l’émotion, le parcours initiatique au travers des différentes essences.

Je regrette de ne pas avoir à l’époque visité la bastide de Molinard, son laboratoire de parfumeur, sa savonnerie artisanale… Toutefois, j’avais pu passer quelques bonnes heures à arpenter les ateliers de Fragonnard, à quelques pas de là, et garde de ce moment un merveilleux souvenir.

C’est en cet endroit, sans doute, qu’est née véritablement ma grande passion pour le parfum. Ces alambics en cuivre polis par le temps, ces cuves de macération, l’orgue à parfum magistral avec ses flacons ambrés soigneusement étiquetés par le parfumeur, comme on tente d’organiser les souvenirs dans notre mémoire…

Et vous, vous rappelez-vous de la première fois où vous avez réellement vibré au contact du parfum ? 🙃

J’ai appris à apprivoiser les différentes familles de parfum dans un premier temps – ma préférence allant généralement aux hespéridés, comme vous le savez – puis à identifier les essences. Je suis loin d’être parvenue au bout de ce chemin initiatique, mais je me plais désormais à tenter de deviner les différents composés d’un parfum, à l’aveuglette.

nirmala molinard avis

molinard le reve nirmala avis

Pour Le Rêve Nirmala, ce sont des notes de fleurs et de fruits exotiques que l’on retrouve :

  • Notes de tête : Bergamote, Mandarine, Magnolia, Cassis, Nectar de pêche,
  • Notes de cœur : Fruits exotiques, Orchidée, Rose absolue, Violette pétales,
  • Notes de fond : Santal, Patchouli, Praline, Chocolat, Vanille

Je dirais de ce parfum qu’il est débordant de sensualité, très gourmand, mais pas à la manière des parfums que l’on trouve actuellement en parfumerie sélective. Le jus n’est pas étouffé par le sucre, et on devine parfaitement les touches fruitées, qui s’imposent de façon assez naturelle au milieu du bouquet.

Le Rêve Nirmala de Molinard a comme un air de famille avec Angel de Mugler, cependant il est plus chaleureux, plus « rond » avec sa note de chocolat lancinante, et possède quelque chose qui évoque les îles, le lointain, le voyage, grâce à la présence du santal et du patchouli qui lui confèrent un aspect boisé, à la limite du fumé.

Moi qui habituellement n’apprécie les parfums gourmands qu’en de rares occasions, je trouve celui-ci attachant et de grande qualité. C’est un jus certes très sucré, mais qui reste savamment construit. Sur la peau, il explose en multiples facettes : l’allégresse de la mandarine, la fraîcheur de la rose absolue, l’onctuosité du chocolat enrobé de vanille… On parvient sans peine à goûter à chaque fruit, à effleurer chaque pétale, à caresser l’écorce du santal.

C’est à Mathieu Nardin que l’on doit Le Rêve Nirmala, création de 2017, qui s’inspire largement des tendances actuelles de la parfumerie – les fragrances gourmandes – sans tomber dans l’écueil du sucre pour le sucre. Mathieu Nardin qui d’ailleurs est originaire de Grasse, issu d’une famille de parfumeurs, et également auteur du sublime Nuit et Confidences de Goutal Paris, co-écrit avec Camille Goutal.

molinard parfum nirmala

molinard nirmala

La tenue sur peau de Le Rêve Nirmala est là aussi exceptionnelle : il imprègne les vêtements, les cheveux, mais en revanche, n’est pas à classer dans la catégories des parfums capiteux. Il embrasse la peau de son irrésistible gourmandise pour faire corps avec elle, sans assommer notre entourage.

Happée par mon envie de vous restituer au mieux cette fragrance, j’en aurais presque oublié de vous dire ô combien je trouve son flacon désirable avec sa cocarde en ruban milleraies, son verre teinté de rose, sa large plaque dorée…

Si vous aimez les jus gourmands, celui-ci est absolument à découvrir. C’est une superbe création, qui se distingue par son accent légèrement épicé qui donne des envies d’ailleurs.

Vous retrouverez Le Rêve Nirmala de Molinard au prix de 59 € les 75 ml sur la boutique en ligne de Sephora, juste ici → Eau de toilette Molinard.

Et vous, avez-vous déjà eu l’occasion de découvrir une création de la maison Molinard ? Pensez-vous que Le Rêve Nirmala pourrait vous plaire ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Molinard Le Rêve Nirmala
ma note
51star1star1star1star1star
Product Name
Molinard Le Rêve Nirmala
Price
EUR 59
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux !

2 Comments
  1. J’ai longtemps porté Nirmala ! Du temps ou sa bouteille était d’un bleu un peu fumé avec une femme vintage sur son étiquette vieillie et son capuchon doré …. J’aimais bien cette ancienne bouteille, j’en ai d’ailleurs conservé une 🙂
    Bisous Lili et merci !

    1. Coucou Tatiana,

      Tu as éveillé ma curiosité mais… impossible de retrouver un visuel de l’ancien flacon. Si tu en as l’occasion, n’hésite pas à m’envoyer une petite photo en DM sur Instagram pour que je puisse voir à quoi il ressemblait à l’époque. 🙂
      Tu as eu l’occasion d’aller découvrir cette nouvelle déclinaison, Le Rêve Nirmala ?

      Je te souhaite une belle fin de journée.
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.