Shiseido Ginza : mon avis sur ce nouveau parfum floral !

Shiseido bouscule la tradition olfactive nippone avec son nouveau parfum Ginza !

shiseido ginza avis

C’est une jolie proposition printanière que nous fait Shiseido avec le lancement de son eau de parfum Ginza. Au programme : un bouquet floral et fruité délicieusement aiguisé par des bois !

Je ne vous avais jamais parlé des fragrances de cette maison, bien que ma collection en compte quelques unes. Ce sera l’occasion de vous poser rapidement les jalons de l’univers olfactif de la marque, tout à fait représentatif du raffinement à la japonaise, et de vous dire en quoi cette nouveauté ne manque pas d’originalité.

Shiseido Ginza : mon avis !

shiseido ginza parfum avis

Ginza (銀座)… Un terme aux consonances exotiques qui nous amène tout droit au cœur de Tokyo ! C’est le nom de baptême du quartier chic de la capitale nippone, où se côtoient les plus belles boutiques de luxe. C’est également la dernière création de Shiseido, co-signée par Karine Dubreuil et Maïa Lernout, deux parfumeuses du groupe Takasago.

Voici la parole officielle de la marque :

« Découvrez l’esprit de Ginza, l’âme tourbillonnante de Tokyo, l’origine de Shiseido.
Ginza, le parfum d’une femme qui assume sa féminité et ses contradictions : la subtilité et l’intensité, la délicatesse et la force, la sagesse et la passion. Une invitation à exprimer sa féminité, assumer sa dualité et révéler son pouvoir insoupçonné.

Dans une alchimie parfaite, l’élégance naturelle des fleurs rencontre la puissance des bois sacrés. Au cœur du bouquet, le jasmin distille ses plus belles facettes. Des pétales de magnolia et d’orchidée japonaise virevoltent, aiguisés par le bois d’hinoki. A la fois fort et délicat, ce cyprès japonais sacré fait écho à l’intensité du patchouli et la profondeur du bois de santal.

Sur la peau, la fragrance florale boisée se révèle aussi féminine que vibrante, définitivement unique. »

… et le détail de la pyramide olfactive de cette fragrance inédite :

Notes de tête : poivre rose, grenade.
Notes de cœur : freesia, magnolia, jasmin, orchidée.
Notes de fond : hinoki, patchouli.

ginza shiseido avis

A la première vaporisation, la surprise fut… totale ! Si vous connaissez un peu la culture japonaise, alors vous devez être bien au fait qu’au pays du soleil levant, on ne se parfume que très peu. Le parfum reste un plaisir destiné au cadre privé, pour rester à la maison, en famille, mais on en fait rarement usage lorsque l’on a prévu une sortie, et quand c’est le cas, les japonaises privilégient les eaux évanescentes, les parfums dits « de peau » ou encore des brumes parfumées pour les cheveux. En un mot, des fragrances très subtiles !

Il existe même une expression pour désigner la « nuisance olfactive » que peut créer une personne quand elle porte une fragrance trop opulente : Kôsui Kôgai. C’est vous dire à quel point il est malvenu de percevoir le sillage d’un inconnu ! Le respect de l’autre fait partie de l’Art de vivre à la japonaise, et on évite ainsi tout geste qui pourrait se révéler trop intrusif.

Les précédents opus de Shiseido allaient d’ailleurs dans ce sens : Ever Bloom par exemple, que j’aime beaucoup, est presque de l’ordre du chuchotement. Si votre moitié vous glisse un baiser dans le cou, il la distinguera forcément – d’autant qu’elle est délicieuse – mais les têtes ne se retourneront pas sur votre passage dans la rue. Au Japon, il y a une vraie demande pour les parfums qui « ne sentent pas ». C’est vraiment un exercice très compliqué car s’ils ne doivent pas être trop envahissants, il faut toutefois qu’ils aient une bonne tenue, une construction intéressante, des reliefs… C’est comme si vous demandiez à un orchestre symphonique de « murmurer » un opéra, sans qu’il ne perde de sa grandeur. Vous voyez l’idée ? 🙃

Bref, tout cela pour dire que Ginza m’a drôlement étonnée car il n’est en rien un parfum « lingerie », comme le voudrait la tradition olfactive nippone. C’est une eau de parfum au sillage plutôt développé, ce qui me laisse augurer qu’elle a davantage été conçue pour le marché occidental !

shiseido ginza

Mon avis sur Ginza.

Le départ est bien fruité, sucré par la grenade légèrement acidulée, mais pour mon plus grand plaisir la gourmandise ne dure pas. Les fleurs s’imposent rapidement avec un magnifique jasmin au cœur du bouquet. C’est typiquement le genre de fragrances qu’il faut porter pour pouvoir en apprécier toutes les facettes. Sur mouillette, vous n’en capturerez pas la réelle essence, uniquement une esquisse !

Au fil des heures, les notes charpentées s’estompent pour laisser apparaître des accents tantôt lessiviels, parfois crémeux, musqués, plus sensuels aussi, comme pour tenir tête à cette image de « jeune fille en fleurs » amorcée avec les notes de tête. Les bois sont assez timides, juste présents pour apporter tenue et texture, ou en tous les cas, ils ne ressortent que peu sur ma peau.

En revanche, une chose est sûre, les matières premières employées sont de superbe qualité ! Le jasmin est issu de trois essences naturelles différentes – des jasmins grandiflorum d’Egypte et d’Inde, et un jasmin sambac d’Inde également -, ce qui lui confère beaucoup de volume et de chair.

shiseido eau de parfum ginza

Enfin, quelques mots sur le flacon qui mérite amplement que l’on s’attarde sur son cas ! Il a été dessiné par Constance Guisset (designer ayant signé la lampe Vertigo), et exécuté par le groupe Pochet. Une véritable prouesse technique !

La difficulté ? Créer cet insert en forme de dague pensé pour rendre hommage à la force intérieure de chaque femme. L’arme imaginaire vient littéralement transpercer le flacon, dissimulant ainsi au passage la fameuse tige que nombreux parfumeurs voudraient pouvoir faire disparaître. Ici, c’est un dip tube, donc de base, très peu lisible ! 😉

parfum ginza shiseido

Si vous aimez le jasmin, je vous conseille vivement d’aller découvrir Ginza ! Elle ne deviendra pas ma fragrance signature – ma préférence va aux parfums hespéridés, comme vous le savez -, mais il n’empêche qu’elle reste très agréable à porter. C’est comme la jupette fleurie que l’on se plaît à sortir du placard dès le retour des beaux jours : elle ne détrônera jamais notre petite robe noire mais… on sera toujours ravie de pouvoir parader en sa compagnie pour accompagner les premiers mois du printemps ! 😉

Pour le moment, elle est assez peu distribuée, mais si vous souhaitez la commander en ligne, Ginza est disponible à partir de 66 € les 30 ml, juste ici → Eau de Parfum.

Avez-vous déjà eu l’occasion de porter un parfum Shiseido ? Pensez-vous que Ginza puisse vous plaire ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Shiseido Ginza
ma note
41star1star1star1stargray
Product Name
Shiseido Ginza
Price
EUR 66
Product Availability
Available in Stock
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux !

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.