Philips Lumea Prestige : l’épilation à la lumière pulsée, efficace ou pas ?

lumea philips avis

Si vous me demandez quelle est ma méthode d’épilation préférée, sans hésitation, je vous répondrai l’épilation à la lumière pulsée. J’utilise depuis quelques temps maintenant la gamme Lumea de Philips, et cette année, j’ai pu tester le Lumea Prestige. Globalement, quel que soit le modèle, le principe reste le même : il s’agit d’une épilation durableet non pas définitive comme je peux le lire parfois ! -, totalement indolore, et que l’on peut pratiquer à domicile. Vous m’avez posé de nombreuses questions concernant ce drôle d’accessoire beauté lorsque je vous ai annoncé commencer ce test, aussi, je vous propose dans cette revue de revenir sur vos principales interrogations : L’utilisation du Lumea est-elle douloureuse ? Quelles sont les différences entres les modèles ? Comment réaliser ses séances d’épilation à la maison?

Je ne reviendrai pas en détails sur le principe de l’épilation à la lumière pulsée : je vous avais déjà posté un article sur le Lumea Essential, que je vous invite à relire si vous souhaitez en apprendre davantage. Dans les grandes lignes, retenez que cette méthode permet de ralentir et de prévenir la repousse des poils en envoyant une impulsion lumineuse à leur racine, provocant de cette manière leur chute naturelle.

Sachant que nos poils ne poussent pas tous en même temps – la nature est compliquée ! – il faut donc par conséquent renouveler les séances d’épilation afin de pouvoir toucher tous les cycles de vie du poil. C’est pour cette raison que lors des premières séances, on peut avoir la fausse impression que certaines zones de notre système pileux sont récalcitrantes.

Philips Lumea Prestige : mon test et avis !

epilateur lumea

lumea philips avis

Voilà à quoi ressemble donc notre joujou ! Au fil des années, Philips a pris en compte les différentes remarques de ses consommatrices, de manière à leur fournir un appareil de plus en plus maniable et esthétique. D’ailleurs, sachez que c’est Philips qui est à l’origine de l’invention du système de l’épilation à la lumière pulsée à domicile, et que cela a demandé à la marque plus de quatorze années de recherches, rien que pour nos jolies gambettes !

A ce jour, j’ai déjà testé trois déclinaisons différentes, et sans hésitation, c’est la version Prestige que je préfère pour la simple et bonne raison qu’elle possède trois embouts différents pour flasher les différentes zones du corps avec précision, et surtout parce qu’il s’agit d’un épilateur non filaire. Cela peut sembler anecdotique, mais croyez-moi, ne pas être forcée de s’épiler juste à côté d’une prise électrique rend le moment de l’épilation beaucoup plus agréable. On peut ainsi emmener le Lumea dans le lieu que l’on souhaite et se distraire en pratiquant nos séances, pourquoi pas en regardant l’une de nos séries télé préférées par exemple ! ☺

Les avantages de l’épilation à la lumière pulsée.

Il existe un tas de méthodes d’épilation auxquelles nous pouvons avoir accès plus ou moins facilement. Si la pratique la plus répandue est celle du rasoir, elle a tout de même un inconvénient majeur : le poil n’étant pas « arraché » à la racine, la repousse est très rapide. Les plus poilues d’entre nous sont ainsi parfois contraintes de se raser chaque jour, ce qui n’est pas sans dommage pour la peau, vite irritée au contact répétitif des lames.

Autre méthode, autre soucis : la cire ! C’est vrai que l’épilation à la cire – j’entends par là la cire chaude, la cire froide restant une méthode de dépannage – a l’avantage de faire la peau toute douce, et de déloger les poils même les plus fins. Par contre, elle n’est pas sans douleur et sans risque : on peut même se brûler la peau en utilisant une cire trop chaude !

C’est là que là que la l’épilation à la lumière pulsée intervient pour solutionner les différents problèmes liés aux deux précédentes techniques : c’est la seule méthode qui soit durable et sans douleur, le laser pratiqué en institut n’étant pas non plus compatible avec les tempéraments douillets !

lumea philips

philips lumea prestige test

Qui peut utiliser l’épilateur à lumière pulsée Lumea ?

Au risque de décevoir certaines d’entre vous, le Lumea n’est pas compatible avec tous les phototypes (peaux noires) ni avec toutes les couleurs de poils (poils blancs, gris, roux ou blonds très clairs). Dans l’idéal, il convient le mieux aux peaux claires à poils foncés, mais je vous rassure cependant, Philips a intégré à son épilateur un variateur d »intensité de manière à pouvoir s’accommoder à un assez large panel de femmes. De mon côté, j’ai la peau claire, avec les poils moyennement foncés, et je peux tout de même pratiquer l’épilation à la lumière pulsée.

Par contre, j’attire votre attention sur le fait que le Lumea ne doit pas être utilisé si vous avez des tâches de rousseur – c’est la raison pour laquelle je ne l’utilise que sur les jambes et le maillot !☺ -, et sur les zones présentant des grains de beauté, des tatouages, des cicatrices, ou des varices…

Autre précaution : il est déconseillé d’utiliser le Lumea si vous vous êtes exposées intensivement au soleil dans les deux semaines précédentes.

L’épilation avec Lumea est-elle douloureuse ?

C’est sans doute la question que vous m’avez la plus posée et au final, j’ai su rapidement vous rassurer à ce sujet. Je comprends bien que l’on puisse s’interroger et je me souviens avec amusement de l’angoisse que j’avais ressentie en prenant un épilateur de ce type la première fois dans les mains. J’ai une très faible résistance à la douleur, autant vous dire que si j’avais ressenti la moindre sensation désagréable, je serais vite retournée vers mon pot de cire !

Tout au plus, il peut arriver que vous ressentiez une légère sensation de chaleur ou de picotement si vous avez mal réglé l’intensité du Lumea, mais si vous suivez à la lettre les indications de la notice vous permettant d’effectuer un test cutané, et de cette façon de déterminer le programme qui vous convient le mieux, vous ne devriez pas rencontrer ce désagrément. Pas de panique cela dit, car de toute façon, le Lumea Prestige possède une fonction pour proposer automatiquement la bonne intensité selon le type de peau et poils. Aucun risque de vous tromper, donc ! ☺

De plus, l’appareil est vendu avec trois embouts possédant chacun un filtre différent, de manière à s’adapter à la sensibilité des différentes zones du corps : jambes, aisselles, maillot, duvet.☺

philips lumea

philips epilateur lumiere pulsee lumea

Concernant l’utilisation du Lumea à proprement parler, elle est simplissime. Une fois votre peau rasée – car oui, il faut se raser avant de pratiquer l’épilation à la lumière pulsée ! ☺- , votre programme sélectionné, il ne vous reste plus qu’à flasher progressivement la zone de votre corps que vous souhaitez épiler.

Si vous parvenez à être assidue, les résultats commenceront à se faire sentir dès la troisième séance. Philips recommande de démarrer avec une séance toutes les deux semaines. Dès la troisième séance, la croissance des poils ralentit, et après 5/6 séances, la densité des poils est également modifiée : à ce moment-là, vous pourrez vous contenter d’une retouche toutes les quatre à huit semaines selon votre système pileux.

Autant vous dire que lorsque vous en serez à cette étape, vous pousserez un grand soupir de soulagement, car même si l’on a aujourd’hui à notre disposition des méthodes d’épilations plus agréables qu’il y a une dizaine d’années, le rituel de l’épilation reste toujours une corvée.

epilateur lumiere pulsee philips

J’étais déjà convaincue par les autres modèles que j’avais pu tester, et je reste sur la même idée. L’épilation à la lumière pulsée, à la maison, c’est quand même la libération ! ☺

Si vous hésitez entre plusieurs modèles, sachez que l’écart de prix entre les épilateurs Lumea s’explique notamment par le nombre d’embouts disponibles dans le pack, et par la différence d’intensité lumineuse/ de puissance de chaque appareil. Le flash utilisé par exemple pour le modèle Prestige permet par exemple de réduire de 92 % la pilosité dès trois semaines d’utilisation. D’autres facteurs viennent bien sûr jouer comme par exemple le fait qu’il soit ou non filaire, la rapidité du flash… etc.

S’épiler à la lumière pulsée reste un investissement, mais si l’on s’y tient, il faut garder à l’esprit que l’on peut définitivement dire adieu aux rasoirs, à la crème dépilatoire, à la cire… Sur une année, le budget peut vite grimper aussi de ce côté là !

Et la bonne nouvelle, pour clore cette revue, c’est que Philips a créé un code promo tout spécialement pour les lectrices de Needs and Moods. En entrant le code NEEDSANDMOODSXLUMEA dans le champ prévu, au moment de valider votre commande, jusqu’au 31 août 2017 vous bénéficierez de -30 % sur toute la gamme Lumea. Sachant que le modèle Prestige est vendu au prix de 549,99 €, cela représente une coquette économie ! Vous retrouverez l’ensemble de cette gamme d’épilateur à lumière pulsée à partir de 199,99 €, sur la boutique en ligne Philips. Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Et vous, quelle est votre méthode d’épilation ? Avez-vous déjà testé la lumière pulsée ? 

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Philips Lumea Prestige
ma note
51star1star1star1star1star
Suivre:
Partager:

24 Commentaires

  1. 4 août 2017 / 6:35

    Je n’ai jamais testé la lumière pulsée, j’ai un peu peur et je pense que mes poils ne sont pas assez foncés pour ça. Personnellement j’utilise un épilateur électrique, c’est long mais ça marche plutôt bien sur les petits poils. 🙂

    • 7 août 2017 / 10:05

      Et bien tu vois, j’étais comme toi avant de commencer il y a quelques années ! Je suis très douillette, et ma tolérance à la douleur est ridiculement basse ! ☺ La lumière pulsée ne fait absolument pas mal, il faut juste veiller à utiliser la bonne intensité et donc le bon programme. Le Lumea possède un capteur justement, qui permet d’adapter la puissance parfaite selon la couleur de ta peau et de tes poils. Aucun risque de te tromper !

  2. 4 août 2017 / 10:16

    Coucou ma belle Lili !
    J’espère que tu vas bien ? Tu as passé une bonne semaine ? 🙂
    Pour ma part je continue le boulot mais je compte les semaines pour les vacances vivement septembre 🙂
    J’avais juste hâte que tu nous fasses ta revue sur la Phillips Lumea Prestige parce que je suis de plus en plus intéressée par l’épilation à la lumière pulsée d’ailleurs je m’en souviens très de ta première revue à ce sujet 🙂
    Malgré le prix élevé je trouve que c’est un bon investissement pour diminuer durablement l’apparition des poils ! Pour les jambes et le maillot c’est juste géniale ! Pour ma part je me rase les jambes et actuellement je vais en institut pour une épilation au laser des aisselles !! 🙂
    Merci pour cette chouette revue ma douce !
    Je te fais de gros bisous ma belle <3

    • 9 août 2017 / 3:26

      Hello Mervé !

      Je vais très bien, merci beaucoup. J’espère qu’il en est de même pour toi. Alors, comme ça, toi tu prends tes vacances en septembre ? ☺
      Je me souviens que tu m’avais confié il y a deux ans bientôt, que l’épilation à la lumière pulsée t’intéressait de près. J’espère que tu auras l’occasion de sauter le pas car ça change vraiment la vie ! Dommage que je ne puisse pas la pratiquer sur d’autres parties de mon corps en raison de mes tâches de rousseur. Ces petits appareils représentent un certain investissement, c’est certain, mais ils sont vite amortis !
      Si tu as des questions, n’hésite pas. Je serai ravie de te répondre, tu t’en doutes.
      A très vite,
      Lili.

  3. 5 août 2017 / 8:23

    Coucou Lili,
    Merci pour ton avis, ton article était très intéressant =)
    Ce qui m’embête c’est le fait de devoir utiliser le rasoir avant. Ca va quand même repousser très rapidement au début du coup et quand on a l’habitude d’utiliser la cire c’est chiant ^^. Faut commencer en hiver j’ai l’impression pour voir les effets l’été d’après =)
    Gros bisous !

    • 7 août 2017 / 10:02

      Hello Aurélie,

      J’espère que tu vas bien. Je comprends que de troquer ta cire contre le rasoir puisse représenter une contrainte mais comme on dit, on a rien sans rien !☺
      Sinon, côté résultats, c’est heureusement beaucoup plus rapide que ça. A partir de trois semaines environ, tu vois déjà énormément la différence.
      Si tu as des questions au sujet du Lumea, n’hésite pas. C’est un investissement conséquent, alors mieux vaut ne pas se tromper.

      Je t’embrasse, à très vite,
      Lili.

  4. 6 août 2017 / 9:41

    J’avoue que je suis très tentée par cet appareil mais quelques questions subsistent tout de même… auxquelles tu auras peut-être les réponses?
    Entre 2 épilations à la lumière pulsée, j’imagine qu’il ne faut pas s’épiler d’une autre manière même s’il reste des poils?
    J’ai des grains de beauté sur les jambes, penses-tu que cet appareil me soit déconseillé?
    J’hésitai à pratiquer cette méthode en institut où je pense les appareils sont beaucoup plus puissants et l’épilation donc plus durable, quel est ton avis à ce sujet?
    Merci par avance pour tes éclaircissements!
    Bises

    • 7 août 2017 / 10:00

      Hello Audrey,

      Tu as bien fait de me poser ces questions ! Pour commencer, entre deux épilations, Philips recommande de ne pas utiliser d’autres méthodes (c’est « contre productif », en quelque sorte), mais c’est surtout une recommandation. Cela ne présente aucun danger par exemple de te raser entre les séances ! Par contre, juste avant ta séance, il faut opter absolument pour le rasoir, et non pour la crème dépilatoire !
      Le Lumea ne peut pas être utilisé sur les grains de beauté. Si tu en as un ou deux, il faut juste que tu évites la zone concernée pendant tes séances ; par contre, si tu en as beaucoup, alors mieux vaux te tourner vers une autre méthode d’épilation, plus adaptée.
      Pour ce qui est de l’intensité du Lumea, de mon côté, j’en suis très satisfaite, et je pense que ce qui est pratiqué en institut est équivalent. Disons que la lumière pratiquée en institut peut vite représenter un investissement encore plus conséquent, sachant qu’il te faudra pratiquer une séance d’entretien toutes les quatre à huit semaines.
      Voilà, je pense avoir répondu à tes questions. Si tu en as d’autres, n’hésite pas. Je sera ravie de te renseigner. ☺

      Passe une belle journée,

      Lili.

  5. 7 août 2017 / 3:13

    Cette revue est très intéressante d’autant que tu réponds à nos questions avec précision. On imagine bien les années de recherche pour obtenir un appareil aussi technique et efficace.
    Le seul inconvénient est en effet de devoir utiliser préalablement le rasoir, ça peut sembler une perte de temps…
    Combien de minutes pour faire une jambe par exemple ?

    • 9 août 2017 / 3:02

      Oh, tu trouves ? Un petit passage de rasoir, c’est vite fait ! Sinon, pour répondre à ta question, il faut compter environ huit minutes pour chaque demi-jambe. ☺
      Et après, tu es tranquille pour un bon bout de temps ! Entre 4 et 8 semaines, selon la pilosité.
      N’hésite pas si tu as des questions Sabrina.
      Je t’embrasse.
      A très vite,
      Lili.

  6. 10 août 2017 / 12:03

    Bon c’est bon c’est sûr, j’ai trouvé mon modèle!!!! J’adore ton blog. Je crois que je n’ai jamais autant accroché avec le style et les photos d’une blogueuse beauté (d’une blogueuse tout court d’ailleurs).

    • 11 août 2017 / 8:47

      Merci, c’est vraiment adorable. Ravie que mon petit monde te plaise, et encore une fois bienvenue par ici ! ☺
      Lili.

  7. Sonia Thierry
    10 août 2017 / 1:07

    Bonjour Lili et merci pour ton article très détaillé et superbement illustré.

    Je le trouve sublime cet épilateur Philips Prestige et c’est vraiment génial qu’il soit sans fil (ma belle fille en a un d’une autre marque avec un fil et elle m’a dit qu’elle regrette beaucoup de ne pas avoir investi un peu plus pour un modèle dans fil).
    En fait j’ai deux petites questions pratiques :
    1. Est-ce que le nombre de flash est limité ? Je me rappelle que le prix de ce type d’épilateurs variaient aussi en fonction de la durée de vie de la lampe, exprimée en nombre de flash.
    2. Lorsque tu fais une grande surface comme les jambes, comment fais tu pour savoir où tu as déjà flashé ? Est-ce que tu dessines un cadrillage ? Je sais que c’est bête comme question mais je me la pose vraiment comme il faut je crois éviter de flasher deux fois une même zone pendant la séance.

    Milles merci et bisous 🙂
    Sonia

    PS: Tu n’as pas eu la pire de mes questions car j’avais demandé à ma belle fille si on sentait le poulet grillé après une séance et elle a bien rigolé :))

    • 11 août 2017 / 9:14

      Hello Sonia,

      Je suis ravie de pouvoir te répondre d’autant plus que je me rends compte qu’effectivement j’avais omis d’aborder quelques aspects dans mon article. Notre échange permettra d’étoffer un peu la question de l’épilation à la lumière pulsée ! ☺
      En ce qui concerne la « durée de vie » du Lumea, tout dépend du modèle que tu choisis. Sur leur site officiel, sur chaque fiche produit, le nombre de flashs possibles est indiqué. Pour le Lumea Prestige dont je parle dans cette revue – le modèle le plus évolué chez Philips – les lampes permettent de réaliser jusqu’à 250 000 flashs. Pour te donner une idée, les modèles les plus accessibles (Lumea Essential) offrent 200 000 flashs.
      Et non, pas de quadrillage ! ☺ Disons que j’essaie de procéder par « bandes » pour me repérer et ne pas flasher deux fois la même zone. Sache que si c’est le cas, cela ne présente aucun risque. C’est juste inutile, et cela fait fonctionner ta lampe inutilement.
      Et pour l’odeur, oui, ça peut arriver. Même si l’on doit se raser avant de flasher la peau – le poil est donc coupé, pas « arraché » au niveau du bulbe comme avec un épilateur ou de la cire – il subsiste encore un peu de poil sous la peau. Donc forcément, une petite odeur caractéristique peut se faire sentir. ☺
      Voilà, voilà Sonia.
      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas.
      Passe une belle journée,
      Lili.

  8. Charlotte
    10 août 2017 / 3:22

    Hello Lili,

    Merci pour cet article bien détaillé, je crois que mon prochain gros achat sera un épilateur à lumière pulsée pour réduire la corvée du rasage surtout l’été, où je dois le faire quasiment tout les jours pour garder mes jambes douces :).

    A bientôt!

    • 11 août 2017 / 8:27

      Hello Charlotte !

      Je suis bien de ton avis. L’épilation à la lumière pulsée, c’est la liberté ! Avant, j’étais plus cire ou épilateur classique que rasoir, mais à défaut d’avoir le nécessaire sous la main, il m’est arrivé de me raser et bien que mon système pileux soit peu développé, je devais comme toi me raser presque quotidiennement pour garder la peau douce. Et mine de rien, cinq minutes chaque matin, au bout du compte, cela représente pas mal de temps dans nos semaines qui sont déjà assez bien chargées.
      Si tu commences tes séances vers le printemps, alors aucun doute, tu pourras passer ton prochain été l’esprit libre. =)
      Si tu as des questions, n’hésite pas.
      Passe une belle journée,
      Lili.

  9. 10 août 2017 / 10:05

    Hello ma Lili!
    Les poils et moi une grande histoire! Quelle plaie à s’en occuper… et je ne suis pas la seule pour sûr!Je suis revenue au rasoir figure-toi, mais dès le lendemain, une vraie scotchbrite! Mon rêve de pouvoir un peu espacer ces séances….
    Bisous et belle soirée
    Flo

    • 11 août 2017 / 9:17

      Hello Flo !

      Et oui, le poil, cet ennemi de notre quotidien ! ☺☺☺
      En attendant de te tourner vers une méthode définitive, tu peux peut-être t’orienter vers de la cire ou un épilateur classique pour éviter cet effet rapeux sur ta peau, non ? Par contre, il faut être un peu plus résistante en ce qui concerne la douleur… La meilleure des méthodes, je te le dis, c’est la lumière pulsée ! ☺
      Je t’embrasse Flo. Passe une belle journée,
      Lili.

  10. Lacoste Violetta
    10 août 2017 / 11:51

    Bonsoir, tout d abord merci pour cet avis et test ultra complet. Je n’ai jamais essayé l épilation à la lumière pulsée. En plus, je suis super douillette alors pour les jambes je me rase en même temps que la douche. J’ai déjà essayé l épilation à la cire. . Plus jamais, ça fait trop mal ! Après avoir lu cet article, je me tournerai bien vers cet epilateur. Le prix reste cependant un frein. Bonne soirée.

    • 11 août 2017 / 8:23

      Alors comme ça, toi aussi tu fais partie de la team douillette ? Je t’avoue qu’avant de me lancer dans l’épilation à la lumière pulsée, c’est ce qui me freinait un peu. Et finalement, c’est absolument indolore. C’est vrai que l’investissement de départ est assez conséquent, mais l’appareil est rapidement amorti si l’on prend en compte le nombre de rasoirs ou de pots de cire que l’on a plus à acheter. Au cas où, sache que le premier modèle de la gamme Lumea est proposé à 199 € ! ☺
      Si tu as des questions, n’hésite pas à revenir vers moi.
      Je te souhaite une belle soirée.
      A très vite,
      Lili.

  11. Damien Marcel Rouaud
    11 août 2017 / 7:25

    Merci Lili pour ce super article ! J’ai eu recours à l’épilation laser il y a 16 ans et je peux témoigner que c’est plus douloureux et surtout beaucoup plus coûteux que les solutions à lumière pulsée. Je n’ai pas eu les moyens de continuer ce traitement donc tout est revenu au bout de quelques années mais quel bonheur c’était de ne plus avoir à me raser le matin (j’avais juste laisser l’équivalent d’un bouc) ! Même si personnellement j’ai à peu prêt fait la paix avec ma pillosité (plus facile pour un homme que pour une femme), je sais que cet épilateur Philips Prestige est le rêve de ma femme et de ma petite maman donc double raison pour moi de tenter ma chance à ton super concours ! J’espère vraiment que les hommes peuvent participer et quoi qu’il en soit je te remercie toi et Philips d’avoir mis en jeu un modèle sans fil car c’est vraiment beaucoup plus pratique.
    Très bon weekend !

    • 11 août 2017 / 8:13

      Bonjour Damien,

      Merci pour ton petit mot par ici. Bien entendu, la gent masculine est la bienvenue. Je compte peu de lecteurs masculins, c’est avec beaucoup de plaisir que je t’accueille ici, donc ! ☺
      Je n’ai personnellement jamais eu recours au laser, mais certaines de mes proches m’ont confirmé que cette méthode était vraiment très douloureuse. Pas pour moi par conséquent, car je suis très douillette ! Et même si comme on dit, il faut parfois souffrir pour être belle, je préfère de loin des méthodes moins invasives et tout aussi efficaces comme la lumière pulsée.
      Je te souhaite bonne chance pour le concours !
      A très vite j’espère,
      Lili.

  12. 11 août 2017 / 4:53

    Coucou 🙂
    J’utilise un épilateur électrique depuis des années, depuis j’ai moins de poils et ils sont plus fins et moins foncés.
    Ce n’est pas le premier avis que je lis sur la lumière pulsée et les produits lumea et généralement les gens sont très contents des produits.
    Je pense qu’un jour je testerai la lumière pulsée mais pour l’instant je n’ai malheureusement pas le budget :/
    Bisous

    • 16 août 2017 / 6:23

      Hello you !

      Je comprends tout à fait ; c’est que ces petits bijoux représentent un certain investissement. Il y a un modèle de Lumea un peu plus accessible chez Philips. Il est vendu au prix de 199 €, et au besoin, tu as toujours mon code promo qui te permet d’obtenir une réduction de -30 % ! ☺
      En tous les cas, si tu te questionnais sur l’efficacité de l’épilation à la lumière pulsée, tu sais maintenant qu’elle est redoutable ! Ça fait presque trois ans que je l’utilise pour les jambes, et je suis ravie des résultats.
      Je t’embrasse.
      Passe une bonne journée, et si tu as des questions, n’hésite pas.
      Lili.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *