Savon d'Alep : utilisation, vertus et bienfaits sur la peau et les cheveux !

Savon d’Alep : utilisation, vertus et bienfaits sur la peau et les cheveux !

savon d'Alep

Je fais partie de celles qui n’ont jamais totalement laissé de côté le savon solide, et parmi ces derniers, le savon d’Alep fait désormais partie intégrante de ma routine beauté. Je m’étais laissée tenter il y a quelques temps sur le conseil d’une RP qui m’avait vanté ses bienfaits – Coucou Lucie ! 😉- et depuis, j’en ai souvent un dans ma salle de bains. Cette fois-ci, ceux que j’ai choisis proviennent de la boutique Naturalforme. Bien sûr, pour les besoins du blog, il n’est pas rare que je lui fasse des infidélités, mais je dois avouer que ce petit pain de savon venu de Syrie et vieux de plus de 4000 ans (il est considéré comme le savon le plus vieux du monde) est rapidement parvenu à me convaincre de ses bienfaits, autant pour le nettoyage du visage que celui du corps. Il existe d’ailleurs tout un tas d’autres façons de l’employer, je ne manquerai pas de vous les lister dans cette revue !

Aux premières heures du blog, je vous proposais parfois des focus sur des huiles végétales, des actifs ou encore des produits de beauté particuliers, articles que j’ai délaissés depuis, n’ayant toujours pas trouvé le moyen pour allonger mes journées de quelques heures… Reprenons donc les bonnes habitudes ! Il était grand temps de vous mettre en lumière les propriétés du savon d’Alep, et pourquoi pas de recueillir à mon tour vos astuces sur la façon dont vous l’utilisez au quotidien.

Qu’est-ce que le savon d’Alep ?

savon alep bienfaits

Comme d’habitude, dès lors qu’il s’agit de cosmétiques traditionnels, qui plus est de cosmétiques naturels, je ne saurais que trop vous conseiller de lire les étiquettes ! En effet, nous ne sommes jamais à l’abri de marques usant abusivement d’une appellation. Si le savon d’Alep n’est pas à proprement parler considéré comme une AOC (appellation d’origine contrôlée), certains critères se doivent d’être respectés.

Le savon d’Alep se présente traditionnellement sous la forme d’un pain cubique à la surface ocre/brune, dont l’intérieur a une couleur plus proche du vert. Il est généralement marqué par un sceau de fabrication, permettant une parfaite traçabilité du produit (nom de la savonnerie, lieu de fabrication et parfois pourcentage des huiles utilisées pour sa conception).

Autre particularité du savon d’Alep : il flotte lorsqu’on le plonge dans l’eau, et peut se conserver des années si on le place à l’abri de l’humidité. On dit également qu’il se bonifie avec le temps : plus vous le laisserez vieillir, plus doux il sera ! 😉

Côté composition, un véritable savon d’Alep réunit essentiellement deux huiles végétales : l’huile d’olive et l’huile de baies de laurier, puis renferme parfois de la soude végétale et de l’eau. En tous les cas, il ne doit jamais contenir de graisses animales ni de composés synthétiques (pas de colorant, de parfum, et encore moins d’huiles minérales ! 😉). C’est de sa formulation 100% naturelle qu’il tire ses nombreuses vertus.

De même, son procédé de fabrication répond à des normes strictes :

  • Dans un premier temps, le maître savonnier doit s’assurer de sélectionner des huiles végétales de qualité : le plus souvent, on parle d’une huile d’olive de deuxième pression à froid, plus rarement d’une huile d’olive vierge (première pression à froid). Le coût, vous vous en doutez, varie selon l’option choisie ! 
  • L’huile d’olive est ensuite chauffée longuement avec de la soude et de l’eau, la réaction chimique entre ces ingrédients permet ce que l’on appelle la saponification.
  • En fin de cuisson, lorsque le savon est encore liquide, on lui ajoute l’huile de baies de laurier, en proportions variables.
  • La pâte obtenue est étalée sur un sol lisse, puis aplanie à l’aide de planche en bois, de façon à ce que les maîtres savonniers puissent découper de jolis pains de savons aux volumes réguliers et lui apposer un sceau de fabrication.
  • Vient ensuite le temps du séchage, et là encore, le processus est beaucoup plus long que pour un savon classique ! Le savon d’Alep est séché en plein air pendant neuf mois minimum : sa surface va alors brunir, alors que l’intérieur lui, conservera sa couleur verte.

Je vous joins ci-dessous un reportage réalisé par France 3 que j’ai trouvé particulièrement intéressant. Lorsque l’on se passe les mains au savon d’Alep, on ne réalise pas forcément à quel point celui-ci est le fruit d’un véritable savoir-faire… Le moment de la découpe et du marquage au sceau des savons est assez impressionnant : chaque étape est réalisée à la main, sans l’aide d’aucune machine si ce n’est quelques outils artisanaux.

 

Savon d’Alep : propriétés et bienfaits.

savon alep utilisation

Le savon d’Alep se distingue des autres savons par sa formule 100% naturelle et le fait qu’il ne renferme aucune substance synthétique. Un peu comme une crème de jour qui est fatalement moins intéressante d’un point de vue cosmétique si on la bourre d’huiles minérales et de silicones, un savon riche en beaux actifs est forcément bénéfique à notre peau.

Celui d’Alep lave en douceur, et surtout ne décape pas le film hydrolipidique de la peau. Vous pouvez l’utiliser à la fois pour la toilette du corps comme celle du visage (son pH est beaucoup moins élevé que les savons industriels). Il est dit surgras, et a pour principales propriétés :

  • d’hydrater la peau,
  • de combattre le dessèchement cutané en raison de sa forte concentration en huiles végétales,
  • d’être émollient : il adoucit et assouplit les peaux sèches,
  • d’affiner le grain de peau (le savon d’Alep est astringent et peut aider à réduire l’apparence des pores dilatés),
  • de posséder des vertus cicatrisantes et apaisantes.

Sachez qu’il existe des Savons d’Alep liquides, option que je vous recommande si vous avez l’habitude de laver vos mains avec des « pousse mousse » dont la base lavante est bien souvent trop agressive. La formule diffère légèrement du savon d’Alep Solide, mais est tout aussi riche en beaux ingrédients : huile d’olive et baies de laurier. Celui que vous apercevez dans cette revue est conçu par la marque de cosmétique naturels Boutique Nature, mais de nombreux fabricants en proposent. Veillez juste comme dit plus haut à vérifier que le savon sur lequel votre choix et bien un véritable savon d’Alep (sans aucun additifs synthétiques !😉).

savon liquide alep

savon alep veritable

savon alep liquide

Comment utiliser le savon d’Alep ?

Sur le visage.

J’ai mis un peu de temps avant de me lancer : pour moi, appliquer du savon sur mon visage est forcément synonyme de sensations d’inconfort et de joues qui tirent… J’ai la peau mixte à tendance déshydratée, et jamais je ne me serais laissée aller vers un pain de savon pour nettoyer mon visage auparavant, sauf vraiment à défaut de mieux.

Mais ma curiosité de beauty addict m’a bien vite rattrapée ! Ayant lu des tas de revues vantant les mérites du savon d’Alep, il fallait que je tente l’expérience. Ce n’est pas l’usage le plus courant que j’en fais – vous savez à quel point j’aime d’amour le Soy Face Cleanser de Fresh Beauty ! 😉-, disons que c’est plutôt par période, lorsque ma peau est particulièrement sensible ou irritée.

Les vertus apaisantes du savon d’Alep sont indéniables, cela dit, ne vous attendez pas à une efficacité instantanée, ce n’est qu’après quelques jours que vous retrouverez une peau plus confortable.

Il peut s’utiliser sur tous les types de peaux, est particulièrement recommandé sur les peaux atopiques, en cas de points noirs, d’acné, de boutons de fièvre ou encore pour traiter les pathologies cutanées de type eczéma/psoriasis. Notez qu’il est hypoallergénique et qu’il reste l’un des rares produits que l’on peut employer sur les épidermes en « burn out » qui ne tolèrent plus aucun contact avec le moindre produit.

Idem, si vous êtes sujettes au grains de milium – ces microkystes blanc qui se forment sous la surface de la peau lorsque l’on utilise des cosmétiques trop gras ou que les cellules mortes s’accumulent -, ce qui est mon cas, le côté purifiant/astringent du savon d’Alep devrait pouvoir vous aider à les voir disparaître rapidement. Astuce testée et approuvée ! 

Il peut d’autre part être détourné en masque purifiant express : il vous suffit pour cela de patienter une petite minute une fois votre visage couvert de sa mousse crémeuse, avant de rincer à l’eau claire. Rapide et très économique !

Alors, certes, la gestuelle sera certainement moins sensorielle que lorsque vous vous nettoyez le visage avec votre soin habituel – l’odeur de l’huile d’olive et du laurier est perceptible -, mais le savon d’Alep vous permettra de protéger votre visage de bien des tracas ! 😉

 

Sur le corps.

Je ne m’attarderai pas sur cet usage, je pense que vous avez bien saisi les principaux bienfaits du savon d’Alep : hydratant, émollient, adoucissant, apaisant…

Je le précise au cas où : ce n’est pas parce vous utilisez ce type de savons que vous pouvez zapper l’étape hydratation à la sortie de la douche ! 

savon alep composition

Sur les cheveux.

Le savon d’Alep conviendra surtout aux cuirs chevelus gras, ou aux personnes ayant des problèmes de pellicules. J’ai fait l’expérience à trois ou quatre reprises, mais mes cheveux (secs et colorés) m’ont rapidement réclamé leurs petits soins habituels ! 😉

Les autres utilisations du savon d’Alep.

  • Comme le savon de Marseille, il peut servir pour la lessive.
  • Il peut remplacer la mousse à raser.
  • Il protège le linge de nos armoires des mites.
  • Il soulage les piqûres d’insectes (il suffit de le passer à sec sur la zone concernée) et pour rappel… la saison des moustiques a commencé ! 😉

 

savon alep avis

Comment choisir son savon d’Alep ?

Quel que soit le savon d’Alep vers lequel vous vous tournerez, il restera toujours aussi doux avec votre peau ; en revanche, selon sa concentration en huile de baies de laurier, ses vertus apaisantes, cicatrisantes et purifiantes ne seront pas les mêmes. Si vous souhaitez inclure le savon d’Alep dans votre routine beauté pour traiter certaines pathologies cutanées, pour lutter contre les pellicules ou encore réduire l’apparence de vos pores dilatés, alors je vous conseille de miser sur les déclinaisons les plus concentrées en huile de baies de laurier. Ce pourcentage doit systématiquement être clairement indiqué sur l’emballage ou sur le site marchand où vous vous approvisionnez, et oscille en moyenne entre 5 et 30%.

Puis encore une fois, au risque d’être redondante, il ne doit contenir aucune substances synthétiques, avoir une composition 100% naturelle et présenter sur son emballage toutes les informations nécessaires à une parfaite traçabilité (numéro de lot, pays de fabrication…).

Si le savon d’Alep n’est pas forcément aussi attractif que les nettoyants conventionnels, il a le mérite d’avoir le charme de l’authentique, d’être très économique, cruelty free, vegan, 100% naturel et de pouvoir se conserver très longtemps. Contrairement à notre peau, il gagne à prendre un peu d’âge ! 😉

En point de vente physique, vous retrouverez le savon d’Alep dans les magasins spécialisés dans la vente de produits orientaux, dans certaines enseignes de produits Bio, et en ligne, vous pouvez vous tourner vers Natural Form, boutique spécialisée en cosmétiques Bio et/ou naturels.

Avez-vous déjà utilisé le savon d’Alep dans votre routine beauté ? Seriez-vous prêtes à troquer gels douches et nettoyants visage contre ce produit ? Cet article un peu plus didactique que ce que je vous propose d’habitude sur le blog vous a-t-il plu ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Savon D'Alep
ma note
51star1star1star1star1star
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

28 Comments
  1. J’utilise un savon d’alep depuis plusieurs mois déjà avec 30 % de baies de lauriers. Ma peau ne s’est jamais aussi bien portée ! Moins de boutons, moins de points noirs, pores resserrés. Le top ! En plus il n’a presque pas diminué.

    1. Merci pour ton retour Lila ! Moi aussi, j’en suis vraiment très contente de ce petit savon d’Alep ! Je trouve aussi que j’ai moins d’imperfections, et que mes pores sont plus resserrés. D’une manière générale, il convient à tous les types de peaux, mais je trouve qu’il est particulièrement intéressant pour les peaux mixtes à grasses, ou les peaux ayant tendance aux imperfections. Il fait des miracles ! 🙂
      Et comme tu le dis, il est très économique !
      Passe une bonne fin de soirée, et merci d’avoir partagé ton expérience avec nous !
      Lili.

  2. Coucou ma belle !
    Je ne connaissais pas toutes les vertus du savon d’Alep mais je dois dire que je suis déjà conquise. Cela fait plusieurs mois que je n’utilise plus de gel douche, uniquement des savons et je pense que j’en prendrais un le prochain coup 🙂 Bizoux

    1. Coucou Audrey,

      Je suis ravie si cette revue a pu t’être utile ! J’avais abandonné le savon solide pour le corps, je ne l’utilisais plus que pour les mains. Pour le visage, il m’arrive de temps en temps d’utiliser celui de DHC que j’aime beaucoup, mais qui reste très onéreux. Toutes les autres déclinaisons que j’ai pu utiliser étaient bien trop abrasives, le Savon d’Alep est très doux et pas du tout détergent. Il lave tout en douceur, et permet aussi d’équilibrer les peaux mixtes et grasses, et de limiter l’apparition des imperfections. Vraiment, je te le conseille !
      N’hésite pas si tu as des questions, je serai ravie de pouvoir te répondre.
      Passe une bonne soirée,
      Lili.

  3. De verticales intemporelles et indispensables ces produits ! J’ai déjà eu l’occasion de tester le savon de Marseilles et j’en avais été ravie ! Je pense que les produits brutes et « naturels » comme ça sont largement efficaces
    Merci pour ton partage en tout cas 🙂

    1. Bonsoir Charlène,

      Je t’en prie, je suis toujours ravie de vous proposer des focus beauté sur le blog, d’ailleurs je me suis promis de vous en faire plus souvent ! Habitude que j’avais prise aux débuts du blog, et que j’ai perdue au fil du temps.
      Merci d’avoir pris le temps de me lire, et à très vite,
      Lili.

  4. Coucou Lili, merci pour ce bel article et le reportage que je me suis éclatée à regarder. C’est bon de savoir qu’on peut ainsi utiliser des produits naturels pour notre peau aux multiples bienfaits!
    J’ai beaucoup utilisé ce savon quand une de mes filles souffrait d’eczema et j’étais contente du soulagement qu’il apportait. Ça me donne envie de me racheter un pain…
    Gros bisous à toi.

    1. Coucou Sabrina,
      J’avais hésité à vous l’inclure dans l’article, mais je l’ai trouvé assez bien fait. Toutes les étapes de la fabrication su Savon d’Alep sont mises en lumière, et puis, il faut le dire, ça fait un peu voyager toutes ces belles images ! Je rêve de visiter l’une de ces fabriques ! :))
      Tu as bien fait de te tourner vers ce savon pour l’eczéma de ta fille, c’est l’un des seuls produits qui fonctionne sur mon chéri ! 😉
      Merci pour ta visite sur le blog, et passe un bel été !
      A très vite,
      Lili.

  5. Mon allié au quotidien ! Personnellement je l’utilise en savon solide et il fait tout aussi bien l’affaire. C’est un excellent produit qui nettoie la peau et évite tous les petits boutons, je ne peux plus faire sans !

    1. Coucou Lucy,
      Merci d’avoir partagé ton avis ! Tout comme toi, je trouve que le savon d’Alep est excellent pour lutter contre les imperfections. J’en ai beaucoup moins depuis que je l’utilise, et il fait la peau si douce ! 🙂
      J’ai conseillé à plusieurs amies de le tester, et elles en sont ravies !
      Merci d’avoir pris le temps de me lire, et à très vite,
      Lili.

  6. J’utilise aussi le savon d’Alep quotidiennement depuis environ 2 mois. J’étais auparavant sur des produits bio mais pas zéro déchet, et disons que c’était plus cohérent concernant ma volonté de réduire le nombre de produits dans ma salle de bain. Je l’ai d’abord utilisé sur le visage et sur le corps. Pour le visage, bilan très mitigé car j’ai fait une poussée d’acné (alors que j’ai d’habitude une peau plutôt tranquille pour ça). Donc j’ai arrête et depuis ça va mieux.
    Pour le corps, j’adore car j’aime l’odeur naturelle, la douceur du pain. Mais mon copain lui (qui a une pilosité laaaargement plus développée que la mienne – je m’épile donc c’est facile!) se plaint souvent du manque d’efficacité de ce savon sur lui. Peut-être parce qu’il ne frotte pas assez bien ? Je sais pas…
    En tous cas, je pense que je reprendrai un savon d’Alep ensuite, mais j’offrirai un autre type de pain de savon pour mon copain !
    ps : tes photos sont superbes!

    1. Coucou Eléna,

      Je te prie de m’excuser, je te réponds avec beaucoup de retard… Je me suis laissée un peu débordée ces derniers temps, rythme des vacances oblige.

      Le savon d’Alep étant plus « gras » que les pains de savon classiques, il est possible que ton chéri ait l’impression d’un manque d’efficacité, mais je l’encourage vraiment à persévérer. Où te procures-tu le tien ? Es-tu certaine qu’il s’agit d’un véritable savon d’Alep ?
      Concernant ta démarche zéro déchet, je ne peux que t’encourager. Je suis moi-même passée aux lingettes démaquillantes lavables, et c’est surtout dans la cuisine que je veille à limiter les emballages (en achetant en vrac, notamment ! ).

      Au passage, merci pour le compliment ! Ravie que les photos te plaisent.

      Au plaisir d’échanger avec toi,
      Lili.

  7. Coucou ! Je te laisse un commentaire assez tard car je viens seulement de tomber sur ton article, qui est super complet, au passage, et très bien expliqué 🙂 Je voulais juste te poser une ou deux questions par rapport à ce savon. Je l’utilise depuis une semaine, je l’ai acheté en Biocoop et il possède 40% de baies de lauriers. Je ne sais pas si c’est lié au savon ou non mais j’ai l’impression qu’il m’a asséché la peau, ce que je trouve bizarre… Mais je sens des petites plaques de sècheresses à certains endroits. J’utilise pourtant le soir de l’huile de Nigelle et le matin une crème hydratante. Donc je ne sais pas si tu as eu des problèmes de sècheresses toi aussi ?
    Et concernant les cheveux, du coup je n’ai pas trop compris si tu as voulu dire qu’il fonctionnait très bien ou si tu préférais tes anciens produits ?

    Voilà, voilà 🙂
    Des bisous ! En espérant que tu verras mon commentaire et que je ne suis pas trop tard !

    1. Coucou Capucine !

      Merci d’avoir pris le temps de me lire. 🙂
      A priori, ça me semble étrange aussi car le Savon d’Alep est justement réputé pour sa douceur (l’huile qu’il renferme permet de nourrir et hydrater la peau sans endommager son film hydrolipidique). Tu peux me donner le nom de la marque que tu utilises ? Après avoir nettoyé ta peau, le matin, tu appliques bien des soins ou tu utilises uniquement l’huile de nigelle le soir ? Je te conseille vivement d’hydrater ta peau matin ET soir. 🙂
      Ma peau est mixte (donc joues sèches) et déshydratée, et je n’ai eu aucun problème de peau qui tire ou de sensation d’inconfort.
      En revanche, je n’ai pas forcément apprécié l’usage du savon d’Alep sur les cheveux. Je trouve qu’il laisse un toucher « rêche » et mes cheveux s’emmêlent plus facilement du coup. Je précise que j’ai les cheveux très longs, et assez secs au niveau des longueurs. Je pense en revanche que le shampooing au savon d’Alep doit être top pour les personnes ayant les racines grasses.

      N’hésite pas si tu as des questions, ça me ferait plaisir de connaître tes impressions !

      A très vite,
      Lili.

  8. Bonsoir,

    Je viens de lire votre article car on m’a offertun savon d’alep poir mon anniversaire et je suis super contente!!! Ton article est top! Jai moi aussi une peau mixte des fois ae tendance grâce d’autre fois sèche. Pr le moment quand je rince jai la peau qui tiraille, mais une fois hydratée c’est top. D’ailleurs t’y connais tu en beurre de karité? Ma nouvelle routine c’est nettoyage au savon d’alep et hydratation au beurre de karité. Qu’en dis tu? Top ton article. Je suis vraiment ravis de mon cadeau 🙂

    1. Coucou,

      C’est un excellent le choix ! Le beurre de karité est riche en vertus pour la peau, d’ailleurs, il est utilisé depuis l’antiquité dans les rituels beauté pour nourrir et hydrater la peau. Je suis certaine que tu en seras très contente. Au besoin, si tu as besoin d’informations, tu peux lire l’article que j’avais rédigé à ce sujet sur le blog : « les bienfaits du beurre de karité« .
      N’hésite pas si tu as des questions.

      Passe une bonne fin de journée,
      Lili.

  9. Le miens vient d’une autre marque avec 15% de laurier.
    Ils en vendent avec 5 / 10 /15 et 20. Et ils en vendent aussi sans laurier juste de l huile d olive. Je ne sais pas si c’est bien.

    1. Le vrai savon d’Alep doit toujours contenir de l’huile de laurier et de l’huile d’olive. C’est ce qui fait sa particularité et qui le rend très bénéfique pour notre peau et nos cheveux ! N’hésite pas si tu as des questions ! 🙂

  10. Bonjour, J’utilise du savon d’alep à 5 % de laurie (alepia) depuis plusieurs années sur mes mains pour mon eczéma et j’en suis contente. Par contre, j’ai également du psoriasis sur le corps (quelques plaques) mais je ne sais pas trop quelle méthode pour se laver le corps au savon. Je suis habituée au gel douche et j’ai vraiment du mal à changer mes habitudes de ce côté là. Il vaut mieux frotter le savon sur la peau humide ou faire mousser entre les mains ou utiliser un gant ? Merci

    1. Bonjour Cindy,

      Tu peux choisir la méthode qui te convient le mieux ! Gant, fleur de douche, mains… C’est vraiment une question de sensiblité personnelle, et quelle que soit la méthode choisie, cela ne changera en rien l’efficacité de ton savon d’Alep !
      Passe une belle journée,
      Lili.

      1. Merci pour la réponse rapide 🙂 Je vais tester à nouveau (j’avais essayé quelques fois il y a un an) et voir quelle méthode me convient le mieux… Concernant le pourcentage de laurier, j’ai donc du 5% que j’utilise pour mes mains (et bientôt le visage car j’envisage de me démaquiller à l’huile végétale une fois mon démaquillant terminé…) et pour le corps, j’hésite à en prendre un plus concentré (25 % ) mais j’ai peur que ce soit trop asséchant du coup. J’ai cru comprendre que plus il y a de laurier, plus c’est indiqué pour les peaux atopiques mais certaines personnes ne supportent pas le fort dosage en laurier. Penses-tu qu’un dosage à 5% de laurier sera déjà efficace sur mon psoriasis ?

        1. Je t’en prie ! 🙂
          Effectivement, plus ton savon d’Alep sera concentré en huile de Laurier, plus il aura de vertus thérapeutique. La forte concentration en laurier peut provoquer des réactions cutanées chez les personnes qui y sont allergiques, mais cela reste rare. C’est un peu comme pour les allergies alimentaires ! Ce n’est pas parce qu’une personne a eu des irritations en utilisation un savon concentré à 25% que cela veut dire que ce sera ton cas aussi. Si tu as des doutes, je te conseille de procéder de façon progressive : dès que tu finis ton savon, tu en prends un avec une concentration plus importante en huile de laurier. Tu nous diras si tu as vu une amélioration sur ton psoriasis ?
          Je te souhaite une bonne fin de journée,
          Lili.

          1. Ok merci je vais voir ça. J’avais également posté un commentaire sur l’huile d’argan mais ça n’a pas fonctionné apparemment. Je pose donc ma question ici : j’en utilise sur mes cheveux et je dois dire qu’après en avoir essayé plusieurs (coco, ricin, olive, avocat), c’est celle qui me convient le mieux. Comme je disais plus haut, je compte me démaquiller à l’huile végétale (surement olive) suivi d’un nettoyage au savon d’alep. Je m’hydrate le corps avec de l’huile d’argan mélangée à du gel d’aloe vera (50/50) depuis peu pour tenter de limiter mon psoriasis. Le matin, je mets du gel d’aloe vera sur le visage puis mon fond de teint minéral mais j’ai l’impression que ma peau est en manque quelque fois car j’ai la peau qui tiraille parfois. Je voudrais donc savoir si tu penses qu’appliquer de l’huile d’argan en petite quantité sur mon visage le soir pourrait éviter les tiraillements que je ressens certains jours. Je précise que j’ai une rosacée… Merci par avance de ta réponse

          2. Coucou Cindy,

            Si, si ! Je te confirme que j’ai bien reçu ton commentaire. Ils sont juste soumis à validation (de cette façon, je peux filtrer ceux qui incitent à la haine , aux propos injurieux etc.). Je veille à conserver une certaine forme de bienveillance sur cet espace (c’est un peu ma seconde maison ! ) ! Il arrive par contre, que j’ai un peu de retard pour vous lire et vous répondre, mes semaines étant bien chargées (on vient de recueillir un petit chaton bien mal en point chez nous), mais sache que je lis chacun de vos petits mots et que je suis toujours ravie de pouvoir leur apporter une réponse ! J’ai donc répondu à tes questions par rapport à ta routine de soin visage sous ton premier commentaire.

            Par contre, je me permets de te conseiller d’appliquer sur le corps d’abord le gel d’aloe, puis ensuite l’huile végétale. L’huile va « capturer » l’hydratation et la l’emprisonner dans tes cellules. Cette astuce fonctionne à merveille. Tu peux aussi essayer (mais là tu ne profiteras pas des bienfaits apaisants de l’aloe) d’appliquer l’huile sur la peau mouillée quand tu sors de la douche. La différence avec une application sur peau sèche est nette !
            Peut-être que l’article que j’ai posté ce soir pourrait t’intéresser car je parle de la Crème Calmante de Pai Skincare (si tu ne connais pas, superbe marque, très clean au niveau des compos, avec de superbes actifs comme des huiles/beurres précieux, et, cerise sur le gâteau… 100% vegan !).

            Passe une très belle soirée Cindy et … ravie de t’accueillir dur le blog !

            A très vite,
            Lili.

  11. Ok merci je vais essayer tes astuces. J’avais lu je ne sais plus où qu’il fallait les mélanger au lieu de les mettre l’un après l’autre… Merci en tout cas de tes conseils 😉 Bonne journée à toi

    1. A mon sens non. On applique d’abord les textures aqueuses et fines, ensuite les textures huileuses. L’huile va permettre d’emprisonner l’eau dans les cellules de la peau, et donc de favoriser sa bonne hydratation.
      N’hésite pas à nous faire un retour quand tu auras eu des résultats avec ta nouvelle routine. Passe une belle journée,
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.