Urban Decay Naked Ultimate Basics : mon avis !

Urban Decay Naked Ultimate Basics : mon avis !

urban decay naked ultimate basics

Si je vous demande de me citer le nom de la collection de palettes de maquillage qui fait fureur depuis des années sur la blogosphère beauté, vous me répondez ? Les palettes Naked d’Urban Decay, non ? Aujourd’hui, je vous invite à découvrir mon avis sur la Naked Ultimate Basics ! Il ne s’agit pas vraiment d’une nouveauté puisque la marque a sorti depuis la Naked Heat, mais étant donné qu’elle peut désormais se targuer de faire partie de ces produits incontournables dans le domaine du make-up, je me suis dis qu’une revue la concernant s’imposait. Ce qui différencie cet écrin des autres opus de la collection Naked d’Urban Decay est son nuancier réunissant 12 fards à paupières mats. Enfin, disons plutôt 11 fards à paupières mats puisque le dernier s’apparente en réalité davantage à un fard satiné ! 😉

Comme c’est systématiquement le cas lorsque l’on évoque les Naked, la Ultimate Basics se concentre sur des teintes de fards nudes – des beiges, des bruns des roses – , faciles à porter au quotidien, s’adressant tout autant aux débutantes dans l’univers du maquillage qu’aux expertes. On découvre ensemble ce petit bijou ? 

Urban Decay Palette Naked Ultimate Basics : mon test et avis !

urban decay naked ultimate basics revue

urban decay naked ultimate basics palette

palette naked ultimate basics urban decay

Avant de vous livrer mes impressions détaillées à son sujet, penchons-nous sur la parole officielle de la marque !

La Naked Ultimate Basics est une palette de fard à paupières pour laquelle Urban Decay nous annonce :

  • un assortiment de 12 fards à paupières : 11 fards mats et 1 fard semi-mat (ou semi-satiné !),
  • des teintes nudes inédites,
  • un pinceau de maquillage double embout inclus dans la palette.

Aucune allégation à propos de la qualité même des fards, en même temps, Urban Decay n’a plus ses preuves à faire sur ce segment et ce ne sont pas les heureuses propriétaires de l’une des palettes Naked qui vont me contredire !

Avant de poursuivre, j’ajouterai qu’Urban Decay est une marque appartenant au groupe L’Oréal – département L’Oréal Luxe pour être précise – qui a été fondée en 1996 par Sandy Lerner, David Soward et Wende Zomnir. L’enseigne a depuis ses débuts pour mantra « Beauty with an edge », et met en avant un parti pris arty/avant-gardiste inspiré de la culture urbaine. Depuis les années 1990, l’offre destinée à celles qui aiment expérimenter dans le domaine du make-up s’est largement étoffée – notamment grâce à des marques comme Kat Von D ou encore Huda Beauty pour ne citer qu’elles – mais je peux vous dire qu’à son arrivée sur le marché Urban Decay avait fait beaucoup de bruit !

Notez également que depuis ses débuts, Urban Decay défend fermement la cause animale : tous ses produits de maquillage sont 100% vegan et cruelty free (non testés sur les animaux) !

Les présentations étant faites, explorons ensemble le contenu de cette fameuse palette Naked Ultimate Basics

naked ultimate basics

Le packaging.

Je me rends compte à quel point, ne serait-ce que sur les quinze dernières années, le travail fourni par les marques sur le design de leurs palettes de maquillage a évolué. Quand j’étais adolescente, avoir entre les mains un compact comme celui-là était presque impensable ! Au mieux on avait droit à du plastique bien costaud, au toucher lisse, mais rarement à des esthétiques aussi poussées que celle qu’Urban Decay a imaginé pour la Naked Ultimate Basics. Je pense que les photos ci-dessus parlent d’elles-même, n’est-ce pas ?

Premier bon point, la palette Naked Ultimate Basics a un format assez réduit – plus ou moins l’équivalent d’un CD, pour vous donner une idée ! -, solide, donc en tout point nomade. Vous pourrez facilement la transporter lors de vos déplacements sans craindre la casse : vos fards à paupières sont parfaitement à l’abri sous son couvercle.

Bien que ce que nous attendons toutes d’une palette soit évidemment qu’elle mette à notre disposition des fards à paupières de qualité, je dois avouer que cet écrin aux reflets métalliques teinté de champagne a eu son petit effet sur moi. Les motifs gravés incitent au toucher, on s’amuse volontiers à incliner notre palette sous les rayons du soleil pour voir la lumière s’y refléter, bref, pour ma part, la magie opère !

naked ultimate basics avis

urban decay palette naked ultimate basics

Autre atout, la Naked Ultimate Basics est munie d’un large miroir d’excellente qualité – il ne déforme pas les traits – dans lequel il est possible de voir l’intégralité de son visage. Il pourra ainsi vous être utile à la fois pour maquiller vos yeux, et avoir un aperçu d’ensemble de votre make-up.

Pour parfaire cet écrin, Urban Decay a pris le soin de nous inclure un pinceau double embout d’excellente qualité. Habituellement, je n’utilise pas les pinceaux fournis dans les palettes, il faut reconnaître que la plupart du temps leur qualité est tout simplement déplorable. La seule exception reste ceux d’Urban Decay : celui de ma Naked 2 est toujours comme neuf, pourtant je m’en sers quasiment toutes les semaines depuis bientôt 5 ans ! Les fibres (synthétiques, cruelty free oblige) utilisées pour leur confection sont ultra douces, ils ne se déforment pas, ne perdent pas leurs poils au fil des lavages.

urban decay naked ultimate basics pinceau

D’un côté, on trouve un embout plat, pour appliquer les fards :

naked ultimate basics pinceau applicateur

De l’autre, un pinceau pour estomper et fondre la matière :

naked ultimate basics pinceau estompeur

Harmonie de teintes.

La Naked Ultimate Basics Urban Decay est loin d’être la seule palette de fards nudes du marché, nous sommes d’accord ! Cela dit, elle a été vraiment bien conçue. Sur la rangée du haut sont placés les fards aux sous-tons plus froids (dont un fard semi-mat afin de pouvoir apporter une touche de lumière par exemple en coin interne de l’œil), et sur la rangée inférieure, les fards aux sous-tons plus chaud. Quelles que soient les teintes que vous choisirez de porter, un make-up faux pas est franchement impossible ! Les différentes nuances se marient merveilleusement entre elles. J’adore associer Extra Bitter (le fard orange tirant sur le brique) à Magnet (fard gris) et Blackjack (fard noir) pour les maquillages un peu plus sophistiqués. Pour le quotidien, on peut piocher au grès de nos envies sans trop prendre de risques.

J’apprécie tout particulièrement le fait d’avoir dans la Naked Ultimate Basics un grand nombre de fards assez clairs, ce qui fait régulièrement cruellement défaut aux palettes disponibles en parfumerie dans lesquelles on a souvent uniquement droit à un seul beige clair. Puis, forcément, le gris et le noir étant deux teintes indispensables, je suis ravie qu’elles aient trouvé leur place dans cette palette !

urban decay palette naked ultimate basics avis

urban decay naked ultimate basics avis

Texture des fards.

Peut-être le saviez-vous mais sur les paupières exigeantes – présentant des ridules, dont la surface n’est pas totalement lisse… – il est fortement recommandé de se tourner vers des fards à paupières mats, pour la simple raison que ceux-ci ne reflétant pas la lumière, ils ne mettront pas en valeur les irrégularités de relief. Concernée par le problème, j’utilise du coup très souvent des fards mats, cependant, ils sont beaucoup moins faciles à travailler. La pigmentation est généralement moins intenses que pour les fards à paupières satinés, plus crémeux, ou tout simplement leur texture accroche, se fond mal. Inutile de vous rappeler qu’Urban Decay est une référence dans le domaine des ombres à paupières aussi, pas de déception ici. La texture est fine, très soyeuse et se travaille à merveille. Elle ne fait pas de chutes, mais je vous conseille de bien tapoter votre pinceau avant de venir déposer la couleur sur vos paupières pour les fards sombres qui sont plus poudreux (c’est le cas pour Lethal, Lockout, et BlackJack).

Pigmentation.

Là encore, je suis ravie, même si le fard Nudie nécessite plusieurs passages avant de parvenir à entièrement imprimer la peau. La bonne nouvelle, c’est qu’il est idéal pour venir dégrader les autres fards ou « nettoyer » les contours de votre smoky eyes par exemple ! Autrement dans l’ensemble, les fards sont ultra pigmentés et modulables (d’un voile de couleur diffus au rendu complètement opaque).

naked ultimate basics urban decayavis naked ultimate basics urban decay

Tenue / Comportement des fards sur la paupières.

Rien à redire sur ce point ! Appliqués au petit matin, les fards ne bougent pas de la journée. Ils ne filent pas dans les plis, même appliqués sans primer, leur couleur reste intense et pourtant… ils se démaquillent avec une facilité déconcertante ! Je pourrais presque parier qu’avec un gant imbibé d’eau tiède, on y parviendrait sans trop de difficultés !

Urban Decay Naked Ultimate Basics : swatch des 12 fards à paupières  !

Passons maintenant en revue les douze fards qui composent la Naked Ultimate Basics.

urban decay naked ultimate basics fards

urban-decay-naked-ultimate-basics-swatch
Urban Decay Naked Ultimate Basics, swatch : Blow, Nudie, Commando, Tempted, Instinct, Lethal.
  • Blow : un beige clair aux sous-tons pêches, au fini semi-mat.
  • Nudie : un beige moyen tirant sur le pêche, mat.
  • Commando : un beige moyen plutôt chaud, mat.
  • Tempted : un fard taupe moyen, mat.
  • Instinct : un mauve aux sous-tons rosés, froid et mat.
  • Lethal : un prune profond au fini mat.
naked-ultimate-basics-swatch
Urban Decay Naked Ultimate Basics, swatch : Pre-Game, Extra Bitter, Faith, Lockout, Magnet, Blackjack.
  • Pre-Game : un jaune clair mat.
  • Extra Bitter : un brun cuivré aux sous-tons rouges, mat.
  • Faith : un brun moyen chaut, mat.
  • Lockout : un brun foncé au fini mat.
  • Magnet : gris foncé aux sous-tons violets, froid et mat.
  • Blackjack : un noir profond au fini mat.

Mon maquillage réalisé avec la palette Urban Decay Naked Ultimate Basics !

Enfin, pour que ma revue soit complète, voici un make-up rapide et parfait pour le quotidien : j’ai appliqué Extra Bitter sur la paupière mobile, travaillé le pli palpébral et le coin externe de l’œil avec le fard Lockout, et déposé Blow en touche lumière dans le coin interne. Montre en main, cela a dû me prendre trois petites minutes ! 😉

palette naked ultimate basics tutoriel

naked-ultimate-basics-maquillage

Autres produits de maquillage utilisés : Rouge à lèvres Mattemoiselle Fenty Beauty, Mascara Better Than Sex de Too Faced, fond de teint NARS Natural Radiant, palette Zoeva Brow Spectrum.

Autre exemple de maquillage réalisé avec la palette Urban Decay Naked Ultimate Basics :

urban decay naked ultimate basics maquillage
Source : Temptalia

Bilan : certes l’un des fards est un peu moins pigmenté que les autres, mais au final, comme dit plus haut, il permet de parfaire les dégradés et ainsi de mieux fondre les éventuelles démarcations. C’est le seul petit bémol que j’ai à formuler à l’encontre de cette palette. Autrement, la pigmentation est au rendez-vous, les fards faciles à travailler, l’harmonie de teinte bien pensée, la tenue exemplaire. C’est un compact idéal pour le maquillage du quotidien, permettant de réaliser de nombreux looks malgré son parti pris axé sur les teintes neutres. Si vous êtes à la recherche d’une palette de fards à paupières nudes au fini mat, je pense que la Naked Ultimate Basics devrait vous plaire !

Vous la retrouverez au prix de 52 € sur la boutique en ligne de Sephora, juste ici → Palette nude Urban Decay.

Un avis à partager avec nous sur la Naked Ultimate Basics ? Possédez-vous des palettes de maquillage Urban Decay ? Quelles sont les couleurs que vous préférez porter sur vos paupières ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

 

 

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Urban Decay Naked Ultimate Basics
ma note
51star1star1star1star1star
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

2 Comments
  1. Bonsoir Lili,
    J’espère que tu vas bien. Je suis contente de te retrouver, je manque cruellement de temps et de plus je suis partie quelques jours chez ma fille pendant les vacances scolaires. C’était très agréable mais ça n’arrange rien à mon emploi du temps :-p Merci pour ton article et ton avis sur cette jolie petite palette. Bien que le nude ne soit pas ma tasse de thé je la trouve bien sympa.
    Je n’ai aucune palette de la marque, avant je portais toutes sortes de couleurs que j’assortissais à mes vêtements (c’est peut-être un faux pas mais j’aimais ça 😉 ) ceci dit j’étais très souvent en noir (et maintenant encore plus) ce qui permet de me mettre ce que je veux sur les yeux :-p le plus souvent des mauve, prune, gris…
    Je te souhaite une bonne soirée chère Lili et te souhaite une bonne semaine 😉 A bientôt

    1. Bonsoir Micheline,

      Je vais très bien, je te remercie. Ça me fait très plaisir de te voir de retour par ici ! J’avais lu ton petit mot sur Facebook avant de venir sur le blog, aussi, je connais déjà la raison de ton absence. Je suis ravie de savoir que tu as pu passer du temps auprès de ta fille, sachant à quel point il faut savoir profiter de ces moments précieux quand on est éloigné géographiquement de sa famille.
      Dis-toi qu’en maquillage, il n’y a jamais réellement de faux-pas (à part le fond de teint trop foncé…etc…). L’essentiel est que tu te sentes bien dans ta peau ! 🙂
      Je suis comme toi, très souvent en noir, voire quasiment tout le temps. Je suis une grande passionnée de cosmétique, un peu moins de mode. Disons que j’ai mes coupes de prédilection et que je ne me soucie pas forcément des tendances dès qu’il s’agit de vêtements !
      Je suis ravie d’avoir pu te faire découvrir la Naked Ultimate Basics, palette qui comme tu l’auras compris a eu son petit effet sur moi ! 🙂
      A très vite, passe une bonne soirée,
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.