J'ai testé les soins Herbivore : mon avis ! (Bakuchiol, Huile Lapis...)

Herbivore : mon avis ! Ces soins sont-ils aussi efficaces que désirables ?

herbivore avis

Si je m’en fie au nombre de sollicitations que j’ai reçu de votre part sur mon compte Instagram (@needsandmoods) lorsque je vous ai annoncé le début de mon test il y a 2 mois, beaucoup d’entre vous semblaient impatientes de découvrir mon avis sur Herbivore. Pour celles qui seraient passées à côté de l’information, cette marque de cosmétique naturelle américaine vient tout juste de débarquer chez Oh My Cream, escortée par sa flopée de produits cultes : l’huile visage Lapis, le sérum Bakuchiol, le masque Prism, la poudre de bain Coconut Milk Bath Soak

Ultra « instagrammables », ces soins sont-ils pour autant réellement efficaces ? Que penser de leur composition ? J’ai envoyé plusieurs références sur le banc d’essai et vous fais part de mes impressions dans cette revue.

Herbivore : mon avis.

herbivore

Dans la série des marques de clean skincare qui font drôlement envie, voici donc Herbivore Botanicals ! Vous avez sans doute aperçu ces craquants flacons colorés sur les réseaux sociaux, notamment chez les blogueuses beauté américaines. Jusqu’à maintenant aucune boutique en France ne les distribuait mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils viennent d’être référencés chez Oh My Cream.

Que l’on ait irrépressiblement envie de les glisser dans notre panier, c’est une chose, mais sont-ils vraiment intéressants niveau composition et surtout sont-ils efficaces ? La marque pratique des tarifs plutôt élevés, donc j’imagine que comme moi, savoir que la sensorialité est au rendez-vous ne vous suffit pas. Personnellement, il m’en faut un peu plus pour céder à la tentation !

Contrairement aux apparences, Herbivore est loin d’être uniquement une marque d’expérience sensorielle. Les formules ? Elles sont très techniques et font appel à toutes les molécules de pointe tendance du moment : CBD, Bakuchiol, AHA et BHA, CoQ10… Je trouve cela d’ailleurs assez dommage que ses adeptes nous parlent plus souvent de cette huile qui sent si bon ou de cette crème à la texture tellement « yummy » plutôt que de mettre en lumière l’expertise de la marque et les actifs employés. C’est pour le moins réducteur de penser que l’esthétique de ces petits pots et la gourmandise apparente de leur contenu suffit à résumer l’univers d’Herbivore ! Je souhaitais par conséquent vous en dire un peu plus sur cette jolie marque engagée et sur son éthique parce que croyez-moi, elle vaut franchement le détour !

soins herbivore avis

Histoire de la marque Herbivore Botanicals.

Herbivore est une marque relativement jeune puisqu’elle vient de fêter il y a peu son dixième anniversaire. A sa tête, Julia Wills et Alexander Kummerow, un couple de Seattle qui s’est lancé dans l’aventure entrepreunariale un peu par hasard, ce qui ne veut pas dire pour autant sans bagages puisque Julia venait de terminer ses études de médecine naturelle à l’université Bastyr de Washington.

L’idée de créer leur entreprise leur est venue après que la boutique de savons faits-main de leur quartier, dont ils étaient de fervents clients, eut fermé ses portes. Pourquoi ne prendraient-ils pas en quelque sorte le relais et ne fabriqueraient-ils pas eux-mêmes leurs propres savons artisanaux ? C’est ainsi qu’est née Herbivore… dans une modeste cuisine de Seattle ! Les savons de Julia et d’Alex, notamment ceux à base d’argile, ont très vite rencontré le succès, d’abord auprès de leurs proches, puis sur Etsy, à tel point que le couple a rapidement pu imaginer une gamme complète de soins pour le visage.

Aujourd’hui, leurs convictions restent inchangées et la marque prône toujours ce même esprit de self-care : faire du bien à la peau mais aussi à l’esprit. L’efficacité est une chose – c’est ce que l’on recherche toutes et tous lorsque l’on s’offre un cosmétique – mais la notion de plaisir a également son importance, d’où la grande attention que la marque porte sur l’aspect visuel de ses produits, leur odeur, leur toucher.

Herbivore, c’est aussi une marque très engagée sur le plan environnemental qui veille à avoir le moindre impact possible sur la planète. Tous les packagings sont éco-conçus et le plastique n’est employé que s’il est impossible de faire sans, pour des raisons de conservation de votre produit ou de transport par exemple, et lorsque c’est le cas, il est bien sûr recyclé et recyclable.

De plus, parce que c’est important de le souligner à l’heure où de nombreuses marques surfent sur le greenwashing et n’hésitent pas à diaboliser à tort certains ingrédients pour mieux vendre leurs produits, Herbivore, elle, préfère mettre en avant les actifs qu’elle utilise plutôt que ceux qui sont absents des formules. En tous les cas, je n’ai pas vu sur leur site d’allégations comme « non toxique » ce qui est pourtant un argument de vente qu’on lit souvent chez les marques de clean skincare américaines. Il y a bien un paragraphe précisant les ingrédients qu’elle accepte et refuse dans son cahier des charges, mais rien qui ne s’apparente au marketing de la peur, en tous les cas, pas à ma connaissance.

En somme, si je devais décrire Herbivore en quelques mots, je dirais qu’il s’agit d’une marque de clean skincare, pointue, sensorielle, esthétiquement ultra désirable, au discours non anxiogène et bienveillant. Tout ce que l’on aime par ici, n’est-ce pas ? 😁

herbivore soins visage avis

Herbivore : composition / INCI.

Côté composition, Herbivore mise sur des formules 100% naturelles élaborées la plupart du temps autour d’un actif star – bakuchiol, AHA… – et limite au maximum les ingrédients de « remplissage ». Les formules sont minimalistes, riches en actifs, clean, et vegan (ils sont certifiés leaping bunny et PETA).

La marque n’emploie pas de composés synthétiques, de parabène, de SLS, de phtalate, d’huile minérale et fait exclusivement appel à des ingrédients naturels (beaucoup sont certifiés Bio).

herbivore oh my cream

Par contre, le point qui est peut-être un peu plus problématique est celui des conservateurs employés. S’agissant d’agents antimicrobiens naturels – ferment de radis, sodium phytate, alcool… – ils ont une durée d’action moindre que les conservateurs plus classiques (phénoxyéthanol, parabènes…) ou que ceux que l’on rencontre habituellement dans le domaine de la clean beauty (acides salicylique, benzoïque…).

Herbivore nous parle de 12 mois, mais attention, il s’agit d’un délai de 12 mois après achat et non pas après ouverture ! La nuance est loin d’être anecdotique… Ce qui m’ennuie, c’est que ce n’est pas clairement indiqué sur le packaging ; vous avez juste le logo habituel qui laisse à penser qu’il s’agit d’une PAO classique. Je vous conseille donc de ne passer commande que lorsque vous êtes certaine de pouvoir inclure immédiatement les soins dans votre routine, autrement, les actifs risquent de perdre une grande partie de leurs propriétés cosmétiques, et le produit ne sera plus « sûr ». Cela dit, certains produits sont moins « à risque » : les huiles par exemple se conservent très bien, même lorsqu’on ne leur ajoute aucun conservateur ! 😉

Voilà en ce qui concerne l’histoire et le positionnement d’Herbivore. Je vous propose sans plus attendre de découvrir si mon expérience a été concluante avec ces trois produits :

  • Bakuchiol Retinol Alternative Smoothing / Sérum Bakuchiol Alternatif au Rétinol
  • Lapis Facial Oil / Huile Visage Lapis Anti-Imperfections
  • Amethyst Exfoliating Body Polish / Exfoliant Corps Améthyste.

Pour le moment, je vous propose juste un avis rapide mais je vous posterai bien sûr des revues approfondies sur chaque produit ultérieurement. L’idée pour l’instant, c’est surtout que vous puissiez avoir une idée assez large de ce que propose la marque et de savoir dans quoi « investir » ! 😉

Les soins Visages Herbivore.

Herbivore Bakuchiol : mon avis.

herbivore bakuchiol

Commençons par celui qui m’a valu le plus d’intérêt de votre part, le sérum Bakuchiol :

« Un sérum à la texture gel combinant le babchi, une plante ayurvédique, ainsi que le champignon trémelle pour estomper rides et ridules, lisser les traits et unifier. »

Pour qui ? Tous types de peau.

Préoccupations cutanées : déshydratation, premières rides, rides installées.

Composition / INCI : Aqua (eau), Aloe Barbadensis Leaf Water (jus d’aloe vera), Glycerin (glycérine végétale)*, Psoralea corylifolia Seed Extract (Extrait de graine de cullen corylifolium), Amethyst Extract (extrait d’améthyste), Leuconostoc/ Radish Root Ferment Filtrate (ferment de radis), Vaccinium Myrtillus Fruit Extract (extrait de myrtille), Vaccinium Angustifolium (Blueberry) Fruit Extract (extrait de myrtille), Populus Tremuloides Bark Extract (Extrait d’écorce de peuplier faux-tremble), Gluconolactone (agent de chélation / agent d’entretien de la peau), Sodium Phytate (limite la prolifération des bactéries), Tremella Fuciformis Sporocarp Extract (extrait de champignon tremelle / antioxydant / humectant), Melia Azadirachta Leaf Extract (Extrait de feuille de margousier), Melia Azadirachta Flower Extract (Extrait de fleur de lilas de Perse), Amino Esters-1 (agent d’entretien de la peau), Coccinia Indica Fruit Extract (extrait de courge écarlate), Solanum Melongena (Eggplant) Fruit Extract (extrait d’aubergine), Aloe Barbadensis Flower Extract (extrait d’aloe vera), Ocimum Sanctum Leaf Extract (extrait de feuille de basilic sacré), Curcuma Longa (Turmeric) Root Extract (extrait de racine de curcuma / agent masquant), Corallina Officinalis Extract (extrait d’algue corallina officinalis).  *Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

Alors, ce fameux sérum ? Je vais commencer par un bref rappel de ce qu’est le bakuchiol  : il s’agit d’un ingrédient d’origine naturelle auquel on prête les même vertus que le rétinol. Il est extrait du babchi (ou Psoralea Corylifolia), une plante utilisée notamment dans la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise.

Le bakuchiol serait capable d’estomper les tâches pigmentaires et d’atténuer les rides et les ridules. Si je parle au conditionnel, c’est tout simplement que pour le moment, il existe très peu d’études à son sujet.

Les deux ayant été réalisées à ce jour confirment que rétinol et bakuchiol aurait une action identique sur les imperfections, sur l’éclat du teint, sur les tâches d’hyperpigmentation et sur la réparation des dommages dus au soleil, mais étant donné qu’elles ne se sont menées que sur des périodes de quelques mois, nous ne sommes pas en mesure aujourd’hui d’affirmer que les deux ingrédients ont exactement le même potentiel cosmétique.

Toujours est-il que le bakuchiol reste un puissant antioxydant, qu’il a assurément une action bénéfique sur notre peau et surtout qu’il est très bien toléré même par les peaux sensibles, contrairement au rétinol !

herbivore bakuchiol retinol alternative smoothing serum

Si vous avez été nombreuses à me questionner sur le sérum Bakuchiol, c’est aussi suite à l’étude qui a été menée par Sytheon pour analyser plusieurs produits du marché contenant la molécule bakuchiol.

Le hic ? D’après cette étude, le sérum d’Herbivore ne contiendrait pas de bakuchiol comme la marque le prétend. Evidemment, Herbivore s’est défendu de cette accusation, arguant que l’étude menée n’avait pas été réalisée par un laboratoire indépendant, et qu’elle ne pouvait donc pas être neutre. Pour la petite histoire, Sytheon est la seule et unique entreprise qui produit du bakuchiol à usage commercial ! 😉

Suite à ces allégations, Herbivore a confirmé publiquement que son sérum renfermait bien du bakuchiol mais, plutôt que d’employer la molécule Sytenol®A produite par Sytheon, elle préférait avoir recours à un extrait de graine de cullen corylifolium qui renferme naturellement du bakuchiol. Par souci de transparence, ils ont d’ailleurs pris le soin de réétiqueter le dit sérum en indiquant sur la liste INCI « Psoralea corylifolia Seed Extract » plutôt que « bakuchiol ».

Que penser de tout cela ? D’un côté, on a une entreprise qui possède le monopole sur la molécule bakuchiol, de l’autre, une marque de niche qui préfère utiliser la plante sous sa forme « brute » (il s’agit d’un extrait) que la molécule commerciale. Je suis d’accord sur le fait que le bakuchiol (la molécule produite par Sytheon) a forcément une efficacité « quantifiable » – ce qui sort des laboratoires est validé scientifiquement et cliniquement – ce qui ne veut pas dire pour autant que l’extrait de graine de cullen corylifolium n’a aucune action sur la peau. Vous en tirerez les conclusions que vous voulez… Personnellement, cela n’a aucunement remis en cause mon envie d’inclure ce sérum dans ma routine ! 😉

herbivore bakuchiol avis

C’est le seul produit Herbivore sur lequel je n’ai pas encore assez de recul pour vous livrer mon bilan définitif (je ne le teste que depuis trois semaines), mais pour le moment, je dois dire qu’il me plaît bien !

Je ne vais pas m’attarder sur le flacon, la jolie couleur du liquide – vous l’aurez compris, les soins Herbivore ont de sacrés arguments pour séduire les beauty addicts – mais plutôt sur les effets. Trois semaines, c’est court, mais cela permet déjà de se faire une idée de ce que ce sérum a dans le ventre !

Tout d’abord, les actifs :

  • l’extrait de babchi, un retinol like vous l’aurez compris, qui va aider à retrouver une peau plus souple et plus ferme tout en aidant à estomper l’apparence des rides et des ridules,
  • le PHA (acide polyhydroxy, ici le gluconolactone) va booster l’éclat du teint et réduire les marques d’hyperpigmentation,
  • le champignon tremelle va favoriser l’hydratation (il agit comme une éponge et est capable d’absorber jusqu’à 500 fois son poids en eau au cœur de nos cellules)
  • l’extrait de myrtille, riche en antioxydants, va protéger des radicaux libres et par conséquent du vieillissement prématuré de la peau
  • l’extrait d’améthyste auquel on prête des vertus apaisantes.

Après trois semaines de test, que puis-je vous dire de ce sérum ? C’est un soin agréable à utiliser : un gel fluide (il a quasiment la consistance d’une eau), volatile, qui met un peu de temps à pénétrer mais rien qui ne soit franchement gênant. Il n’est pas parfumé mais on perçoit tout de même l’odeur discrète du curcuma (ici assez proche à mon odorat de celle du safran). Elle ne tient pas du tout sur la peau si cela peut vous rassurer, on la devine uniquement au moment de l’application.

Je sens de suite le boost d’hydratation et si je laisse totalement le sérum pénétrer (ce que je fais rarement puisque j’ai pour habitude de poser de suite ma crème hydratante) je sens nettement au toucher que ma peau est plus lisse (probablement en raison de la présence de la glycérine végétale) et plus « plumpy ». Pour les attentes basiques – hydrater -, c’est un sérum qui répond parfaitement à mes attentes et pour le reste (lisser les ridules, booster l’éclat du teint), je vous dirais ce que j’en pense quand j’aurais terminé mon flacon mais je trouve déjà ma peau plus lumineuse depuis que j’utilise le produit, très douce, et un peu plus élastique. Je précise que j’ai 41 ans si vous avez besoin d’un référentiel, et que j’ai un terrain mixte à tendance déshydraté, assez sensible (peau de rousse). A suivre, donc ! 😉

Bakuchiol – 54 € (30 ml) – Disponible ici.

 

Herbivore Lapis : mon avis.

herbivore lapis avis

Passons à mon coup de cœur : l’huile Lapis, incontournable chez Herbivore, que vous aviez été nombreuses à me conseiller :

« La Lapis Facial Oil Huile Visage doit sa couleur bleue à la camomille bleue (tanaisie), une huile végétale rééquilibrante et apaisante, capable de diminuer les rougeurs et les inflammations liées aux imperfections. Son trio d’huiles végétales de kukui, jojoba et olive resserrent et désobstruent les pores, atténuent les brillances et laissent un teint net et clarifié, tout en apportant hydratation et confort. Enfin, l’huile de jasmin sambac offre un parfum naturel à la fois fleuri et frais. « 

Pour qui ? Les peaux sensibles ou à tendance acnéique, présentant des imperfections.

Problématiques cutanées : brillances, pores dilatés, imperfections, points noirs, rougeurs, ou irritations.

Composition / INCI : Squalane, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil (huile de jojoba)*, Caprylic/Capric Triglyceride (huile neutre issue de la noix de coco)*, Aleurites Moluccanus Seed Oil (huile de graine de kukui / bancoulier)*, Tocopherol (vitamine E), Tanacetum Annuum Flower Oil (huile de tanaisie), Jasminum Sambac (Jasmine) Flower Extract (extrait de jasmin), Rosa Damascena Flower Extract (extrait de rose de Damas).

* Ingrédients certifiés Bio.

L’huile Lapis est un soin qui s’adresse principalement aux peaux à tendance acnéique ou présentant des sensibilités. Si j’ai choisi de l’inclure à ma routine, c’est principalement pour son action apaisante, moins pour l’aide qu’elle peut représenter pour traiter boutons et points noirs. Je précise toutefois, si elle vous intéresse pour répondre à cette problématique, que beaucoup d’entre vous m’ont confirmé l’estimer relativement efficace sur leurs imperfections.

herbivore lapis

Sa formule est courte, un pur concentré d’actifs ! Vous avez notamment de l’huile de squalane, en tête de la liste INCI, qui possède une haute affinité avec la peau (sa composition est proche du sébum humain). Elle hydrate et aide à renforcer la barrière cutanée. Puis, l’huile de jojoba que j’aime beaucoup comme vous le savez, qui est souvent conseillée aux peaux mixtes et grasses car considérée comme une excellente régulatrice séborrhéique. Quant à l’huile de tanaisie qui apporte sa jolie couleur bleutée au soin, elle est réputée pour ses puissantes vertus apaisantes.

herbivore huile soin visage

Que vous dire de l’huile Lapis sinon que c’est une véritable merveille ? Côté sensorialité, vous ne risquez pas d’être déçues. Que ce soit pour le plaisir des yeux avec cette belle teinte bleutée ou celui de l’odorat, vous en aurez pour votre compte ! Son parfum est tout simplement délicieux : il mêle à l’odeur caractéristique de l’huile de tanaisie celle du jasmin. J’avais hâte chaque soir de faire mes soins, ne serait-ce que pour profiter de cette irrésistible senteur florale !

C’est une huile fluide, très fine avec un toucher délicat. Ma peau la « boit » littéralement, elle pénètre très vite ! Avec les huiles que j’utilise habituellement comme celle de Pai par exemple, je dois toujours prendre le temps de masser ma peau quelques minutes afin que la totalité de la matière soit absorbée. Je n’ai pas eu cette contrainte avec celle d’Herbivore qui est assez « volatile » en raison de l’huile neutre présente dans la formule. J’en appliquais 4 gouttes pour l’ensemble de mon visage et de mon cou/décolleté, un peu plus lorsque j’avais envie de m’offrir un massage relaxant et je l’utilisais le soir, seule ou couplée au sérum Bakuchiol. Au cas où, j’aurais très bien pu l’utiliser le matin étant donné qu’elle ne graisse pas et qu’elle ne reste pas en surface.

Les bénéfices sont rapidement visibles : une peau qui brille moins au niveau de la zone T, plus équilibrée, et une réelle amélioration de son taux d’hydratation. Je n’ai eu aucun pic d’imperfections lorsqu’elle avait sa place dans ma routine mais cela dit, ils sont assez rares chez moi et lorsque c’est le cas, il s’agit le plus souvent de symptômes prémenstruels. Enfin, j’ai trouvé l’huile Lapis d’Herbivore très convaincante pour atténuer les rougeurs – c’est véritablement là où les résultats se sont fait les plus significatifs – et elle m’a également aidée à limiter les sensations d’échauffements que je peux ressentir en raison de ma rosacée naissante.

Excellente huile, pour les peaux irritées, sensibilisées, et les terrains à imperfections, et j’aurais même envie de dire pour toutes les natures de peau, du fait de son fort potentiel hydratant, nourrissant et équilibrant. Certes, son prix est assez élevé, mais l’efficacité est largement au rendez-vous et il ne faut que quelques gouttes à chaque utilisation ! 😉

Lapis – 70 € (50 ml) – Disponible ici.

 

Les soins corps Herbivore.

Herbivore Amethyst : mon avis.

herbivore amethyst avis

Je vous propose d’achever cette présentation de la marque Herbivore par une petite gourmandise cutanée. J’imagine que vous n’aurez rien contre, n’est-ce pas ? 😁

En l’occurence, il s’agit du gommage corps Amethyst :

« Un gommage pour le corps aux pierres d’améthystes broyées et aux cristaux de sel d’Epsom pour une peau lisse et soyeuse. »

Pour qui ? Tous les types de peau, même sensibles.

Préoccupations cutanées : sècheresse, inconfort.

Composition / INCI : Sucrose (sucre), Magnesium Sulfate (sel d’Epsom), Cocos Nucifera (Coconut) Oil (huile de coco)*, Capric Triglycerides (huile de coco fractionnée)*, Cetearyl Olivate (émollient / émulsifiant), Butyrospermum Parkii (Shea) Butter (beurre de karité)*, Limnanthes Alba (Meadowfoam) Seed Oil (huile de limnanthe), Kaolin (argile blanche), Sorbitan Olivate (émulsifiant), Amethyst Powder (poudre d’améthyste), Jasminum Sambac (Jasmine) Flower Extract (extrait de jasmin Sambac), Eclipta Prostrata Extract (Extrait de Mahakanni), Melia Azadirachta Leaf Extract (extrait de feuilles de margousier), Moringa Oleifera Seed Oil (huile de graine de moringa), Melia Azadirachta Leaf Extract (extrait de feuilles de margousier), Amino Esters-1 ex Mimosa Tenuiflora (agent d’entretien de la peau), Coccinia Indica Fruit Extract (extrait de courge écarlate), Solanum Melongena (Eggplant) Fruit Extract (extrait d’aubergine), Aloe Barbadensis Flower Extract (extrait d’aloe vera), Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil (huile de jojoba), Ocimum Sanctum Leaf Extract (extrait de basilic sacré), Ocimum Basilicum (Basil) Flower/Leaf Extract (extrait de feuille de basilic), Curcuma Longa (Turmeric) Root Extract (extrait de racine de curcuma / agent masquant), Corallina Officinalis Extract (extrait d’algue).

*Ingrédients écocertifiés.

Vous aurez remarqué la beauté de la formule : du sucre, du sel d’Epsom riche en minéraux (notamment en magnésium), de la poudre d’améthyste et de superbes matières premières (huiles de coco, de limnanthe, de moringa, de jojoba, beurre de karité, extraits végétaux…) ! La plupart sont nobles ce qui justifie amplement le positionnement prix, en sus du format qui est plus que généreux : un gros pot de 200 grammes, en verre lourd, de très belle qualité, photogénique à souhait.

C’est vraiment le produit à s’offrir pour se faire plaisir, ou à réserver à un proche pour un cadeau d’exception. Tout dans ce soin est « incroyable », à commencer par sa texture !

herbivore amethyst

Je la décrirais comme une « pâte » huileuse au toucher « sableux ». La base est bien constituée de sucre, mais sous les doigts, on sent surtout le sel d’Epsom et la poudre d’améthiste. C’est un gommage assez costaud, qui gomme efficacement. Si vous préférez les exfoliations plus douces, je vous recommande le gommage corps Oh My Cream Skincare : je peux l’utiliser sur le décolleté ce qui n’est pas le cas avec celui d’Herbivore.

Et alors ce parfum de jasmin… De tous les body scrubs que j’ai pu tester, celui-ci remporte la palme pourtant Evolve avait placé la barre haut avec son Tropical Blossom Body Polish ! Cette odeur est à tomber et elle tient merveilleusement bien sur la peau. Je la devine encore le lendemain, c’est pour vous dire !

D’un point de vue bénéfices, c’est aussi un sans faute : l’exfoliant Amethyst laisse un léger film satiné sur la peau ce qui décuple la sensation de confort. Vous n’avez même pas besoin d’appliquer d’hydratant par la suite : la peau est souple, nourrie, très douce. Un gommage parfait pour les « paresseuses » qui zappent systématiquement l’application de la crème corps ! 😁

Je partage avec vous cette astuce de la marque : utilisez de préférence ce body scrub lors de votre bain plutôt que sous la douche afin de profiter au maximum des bienfaits reminéralisants du sel d’Epsom. Ce dernier se diluera ainsi dans l’eau de votre bain !

Amethyst – 44 € (200 gr) – Disponible ici.

 

Mon avis sur les soins Herbivore.

herbivore

Une chose est sûre, vous n’avez pas fini d’entendre parler d’Herbivore sur le blog ! C’est une indie brand qui a au final assez peu d’équivalent bien que je pourrais facilement lui accorder un lien de parenté avec Indie Lee : des marques qui parviennent parfaitement à conjuguer formules clean, efficacité et plaisir, avec une nette orientation luxe. L’univers d’Herbivore est ludique, dépaysant, les compositions superbes, 100% naturelles, riches en ingrédients nobles et toutes vegan !

Il va falloir que j’aille davantage creuser du côté de leur gamme de soins corps car cette première approche m’a follement ouvert l’appétit. J’ai d’ailleurs repéré quelques références comme le Coco Rose (un exfoliant à la texture granité) et le Coconut Milk Bath Soak (une poudre pour le bain très alléchante sur le papier). Si vous les avez essayées, n’hésitez pas à m’en toucher quelques mots dans les commentaires ! 😉

Quant au skincare, pour le moment, je suis ravie de mon expérience, mais je compte bien approfondir ce premier contact. Si vous aimez les huiles, vous aurez pas mal de choix (c’est un peu la signature d’Herbivore) : Emerald pour l’éclat et l’hydratation, Phoenix pour lutter contre les signes de l’âge, Lapis pour traiter les imperfections ou l’excès de sébum…

Bref, très jolie marque à l’ADN unique avec laquelle vous passerez forcément de délicieux moments dans votre salle de bains. Si vous souhaitez vous initiez aux soins Herbivore, ce que je ne peux que vous recommander, ils sont disponibles juste ici ➝ Oh My Cream.

Un avis sur Herbivore à partager ? Quels sont les produits que vous avez testés ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Herbivore Lapis Facial Oil
ma note
51star1star1star1star1star
Product Name
Herbivore Lapis Facial Oil
Price
EUR 70
Product Availability
Available in Stock
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.