Lancôme Olympia's Wonderland Palette by Olympia leTan : avis + swatch.

Lancôme Olympia’s Wonderland Palette by Olympia Le-Tan : sublime !

lancome olympias wonderland

Hello ! Si vous vous demandez quelle est la plus jolie palette make-up sortie cette saison, ne cherchez pas plus loin, elle est sous vos yeux : la Olympia’s Wonderland Palette, lancée dans le cadre de la collaboration Lancôme x Olympia Le-Tan. J’avais eu la semaine dernière l’occasion de vous présenter L’Absolu Rouge Le Bisou, lipstick né du mariage entre la luxueuse marque à la rose et cette jeune créatrice à l’univers atypique, je vous invite aujourd’hui à découvrir mon avis sur la pièce maîtresse de cette gamme collector : une palette de maquillage multi-usage pour les yeux, le teint et… la bouche. Au programme : smoky nude, bouche rouge veloutée, joues rosées ! 

Lancôme Olympia’s Wonderland by Olympia-Le-Tan : mon test et avis !

Olympia’s Wonderland, une palette de maquillage collector !

palette lancome olympia le tan

Edition limitée oblige, nous avons droit à un superbe écrin, reflétant à merveille l’univers d’Olympia Le-Tan. Si vous ne la connaissez pas encore, cette jeune femme s’est particulièrement illustrée dans le domaine de la mode, notamment grâce à ses étonnantes minaudières en forme de livres. Les célébrités se les arrachent, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle sortent de ce que l’on a pour habitude de voir au rayon maroquinerie ! Au cas où vous seriez passées à côté de ma revue sur le rouge à lèvres Lancôme x Olympia Le-Tan, voici à quoi ressemblent ces fameuses petites pochettes :

olympia le tan clutch mary poppins in the park

Une fois que l’on a cette image en tête, il est tout simplement impossible de ne pas reconnaître instantanément l’empreinte d’Olympia Le-Tan sur la jolie palette éditée par Lancôme. Un écrin pensé comme un livre imaginaire – « Olympia’s Wonderland » -, une tranche dorée, une couverture tapissée de broderies de coton : il y a comme un air de famille, non ? 😉

Comparez avec la palette-clutch Lancôme :

lancome palette olympias wonderland

Les détails sont d’une finesse impressionnante et présents en grand nombre, à tel point que j’ai passé quelques longues minutes à admirer ce précieux ouvrage avant de me lancer dans l’exploration de son contenu. On peut y apercevoir de nombreuses symboliques dans les écussons brodés sur le dessus de la palette, propres à l’univers d’Olympia Le-Tan, ou sortis tout droit du patrimoine de la maison Lancôme, comme ce personnage iconique du « chérubin » qu’avait choisi Armand Petitjean (parfumeur et fondateur de Lancôme) pour incarner sa ligne de maquillage en 1935.

Vous noterez que pour protéger comme il se doit ce véritable trésor – car il s’agit bien là d’un objet de collection pour beauty addict ! – , Lancôme a joint à sa palette un blister cartonné, tapissé des motifs qui ornent tous les packagings de la collection, afin que l’on puisse transporter notre précieuse sans crainte de l’endommager.

Autre précision, la couverture de la palette Olympia’s Wonderland a été confectionné avec du véritable coton. Il ne s’agit pas d’un carton « façon étoffe », mais bien d’une toile en tissu ! Ce compact sera forcément plus salissant que ses confrères en plastique, d’où l’intérêt de lui avoir associé un blister cartonné.

Je vous laisse contempler ce petit chef-d’œuvre en images, avant de vous en dévoiler le contenu ! 😉

olympias wonderland

lancome olympia le tan olympias wonderland

lancome olympias wonderland palette

Lancôme Olympia’s Wonderland by Olympia-Le-Tan : une palette de maquillage all-in-one !

Attention les yeux, on ouvre la palette ! Musset disait « qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse » et ici, pas de compromis, ni sur l’esthétique de la palette, ni sur la sélection de produits de maquillage qu’elle met à notre disposition. Vous allez voir que quelques surprises sont au rendez-vous !

Lancôme a pensé sa palette Olympia’s Wonderland comme une palette tout-en-un. Bien entendu, pas de fond de teint – ce serait trop périlleux ! – ou de mascara, mais une bonne partie du make-up nécessaire pour réaliser un look complet : quatre fards à paupières, un blush, et… le petit twist de cette palette… des lip powders (entendez par là des rouges à lèvres sous forme de poudre) accompagnés de leur base fixatrice. Peu de marques nous en proposent actuellement sur le marché; cette tendance commençant seulement à émerger, sous l’influence de la cosmétique asiatique. Vous pouvez retrouver les rouges à lèvres au fini poudre comme ceux là également chez Clinique : pour les découvrir je vous invite à relire mon avis sur le Pop Lip Shadow Clinique.

A l’intérieur de cet écrin, on profite d’un large miroir dont le format est amplement suffisant pour se repoudrer le nez. On retrouve également un pinceau qui a le mérite d’être très qualitatif en comparaison de ces minuscules pinceaux à embouts mousse que les marques de cosmétiques s’évertuent à nous glisser dans toutes les palettes de maquillage, et qui ne sont généralement d’aucune utilité pour une bonne partie d’entre nous ! Là, plutôt que de la mousse, Lancôme nous offre d’un côté un embout assez fin pour maquiller les lèvres, et de l’autre un embout biseauté, un peu plus large, aux poils ultra doux.

palette lancome olympias wonderland

lancome olympias wonderland contenu

lancome olympias wonderland blush

Lancôme Olympia’s Wonderland Palette : les fards à paupières.

lancome olympia le tan fard paupieres

Les fards à paupières de la palette Lancôme x Olympia Le-Tan sont au nombre de quatre (parfait pour réaliser un smoky eyes ! ), organisés dans d’adorables compartiments bordés d’une « frange de cils » :

  • Nommé Désir 1971 : un beige très clair, décrit par Lancôme comme un blanc feutré,
  • Paradis 1956 : un lie-de-vin profond, tirant presque sur le marron, comme vous pourrez le voir sur les swatches,
  • Brun Nacré 1965 :  un taupe légèrement irisé,
  • Gris Argent 1988 : un acier pailleté.

La texture de ces fards est assez atypique elle aussi : ultra crémeuse, elle inviterait presque à une application aux doigts tant elle se fond facilement sur la peau. Attention toutefois, cet aspect crémeux peut induire quelques chutes lorsque vous vous maquillez. Pour parer à cela, je vous invite à commencer par maquiller votre regard avant votre teint, et à ne pas oublier de tapoter votre pinceau pour en ôter l’excédent, avant de venir déposer les fards sur vos yeux.

Le swatch :

lancome olympias wonderland fard paupieres swatch

Les fards sont bien pigmentés et ont une excellente tenue ; je pense notamment à l’ombre à paupières Paradis 1956 qui nécessite certes quelques passages successifs pour imprimer la peau, mais qui a une tenue hors norme (démaquillage à l’huile, ou au démaquillant biphasé nécessaire ! 😉).

Amour incommensurable pour Gris Argent 1988, qui possède une luminosité que peu de fards de ma collection peuvent se targuer d’égaler !

Pour la petite info, sachez que chacune des teintes contenues dans la palette Olympia’s Wonderland sont des versions retravaillées et actualisées de couleurs choisies par Olympia Le-Tan dans les archives de la maison Lancôme.

Lancôme Olympia’s Wonderland Palette : le blush.

lancome olympia le tan palette blush

On passe ensuite au blush « bijou » de la palette : un blush embossé reprenant un motif de ruban provenant d’une poudre compacte de Lancôme, de 1950. Autant vous dire que cela a été de nouveau (tout comme pour L’Absolu Rouge Le Bisou !) un crève-cœur que de l’entamer, et de venir y plonger mon pinceau pour me colorer les joues !

Le swatch :

lancome olympias wonderland blush swatch

Sa teinte est sublime et conviendra à la plupart des carnation, s’agissant d’un rose doux et frais aux sous-tons corails, très facile à porter au quotidien pour un effet bonne mine. Il est en passe d’accéder à mes blushes favoris, aux côtés du Air Blush de Marc Jacobs !

Lancôme Olympia’s Wonderland Palette : les lip powders.

lancome olympias wonderland lip powder

La présence des Lip powders est l’une des grandes originalités de la palette Olympia’s Wonderland de Lancôme, et à ma connaissance, c’est la toute première fois qu’une enseigne de luxe nous invite à découvrir ce genre de galénique dans un coffret. Les rouges à lèvres sous forme de poudre sont assez peu communs, et restent aujourd’hui plutôt l’apanage de marques asiatiques comme l’enseigne coréenne RiRe qui en a fait l’une de ses spécialités. Quelques différences sont cependant à noter, Lancôme nous présentant une version encore plus ludique du Lip Powder, en lui associant une base fixatrice (positionnée juste sous le blush à l’intérieur de la palette).

Cette base – La Base 1960 – possède une texture à mi-chemin entre le baume et le gloss, et s’applique sur les lèvres, juste avant de déposer les lipsticks poudre. Elle va permettre à ces derniers de se fixer sur la peau. Il est tout à fait possible de porter la base fixatrice seule ; vous obtiendrez alors une petite touche de rose subtile pour une mise en beauté naturelle de la bouche !

lancome olympia le tan lip powder

Une fois la base appliquée, on passe à l’application du rouge à lèvres poudre, avec au choix :

  • Rouge De Rose 1955 : un violet glacé,
  • Olympia 1980 : un rouge franc et flamboyant,
  • Anémone 1959 : un joli cerise,
  • Couture 1962 : un rose vintage, presque « vieux rose ».

Ne vous fiez pas aux couleurs des poudres à même les pans, une fois associées à la base, les couleurs se transforment comme par magie pour prendre des accents beaucoup plus soutenus.

Swatch et make-up:

De gauche à droite, le swatch de la base fixatrice, puis des poudres :

lancome olympias wonderland lip powder swatch

Vous voyez, une fois les deux « phases » superposées, on monte largement en intensité et en profondeur de couleur, ce qui n’est pas pour me déplaire ! 😉

Voici ces quatre beautés portées sur mes lèvres (vous avez en même temps un aperçu du rendu des fards et du si joli blush ! ) :

lancome olympias wonderland makeup

Rien à redire sur la pigmentation qui infuse les lèvres d’une couleur vibrante et ultra lumineuse. Idem pour la tenue, vous serez même peut-être surprises de voir à quel point de « simples poudres » peuvent tenir sur la peau pendant de longues heures ! Elles ne laissent aucune sensation de matière, sont ultra confortables (même sur lèvres sèches), et possèdent un fini velouté qui confère au maquillage un petit côté vintage absolument irrésistible.

Focus sur Couture 1962, puis Anémone 1959, afin que vous puissiez vous faire une idée du rendu sur les lèvres :

lancome olympias wonderland contenu    lancome olympias wonderland anemone swatch

La seule exigence de ce rouge à lèvres concerne son application : soit vous déposez la poudre au doigt « à la volée » pour obtenir un effet bouche floutée / mordue, soit vous vous saisissez d’un pinceau, et… de patience, la poudre ayant besoin d’être un peu travaillée sur la base pour s’homogénéiser, le maquillage au pinceau peut vite demander quelques bonnes minutes. Quoi qu’il en soit, l’effet velours est tout simplement sublime !

Lancôme Olympia’s Wonderland Palette by Olympia Le-Tan : mon avis !

lancome olympia le tan palette

De A à Z, tout me séduit dans cette palette, à commencer inévitablement par son esthétique ultra soignée, pensée par l’imagination débordante et farfelue d’Olympia Le-Tan. On est davantage sur une véritable pièce de collection dessinée par la main d’une artiste que sur une simple palette de maquillage. C’est vraiment appréciable de voir qu’un grand nom de la cosmétique comme Lancôme ait laissé tellement de liberté à une créatrice, au risque de pouvoir perdre sa clientèle classique. Pourtant, au milieu de cette explosion de rose, de ces broderies poétiques, on retrouve parfaitement l’univers de la maison de luxe, notamment grâce aux nombreuses références faites à son histoire (le motif de chérubin, celui du blush-ruban, ou encore le nuancier de teintes issues du patrimoine Lancôme).

J’aime beaucoup l’idée d’une palette all-in-one, d’autant plus que si vous le souhaitez, il est tout à fait possible de mixer les teintes de poudres de rouges à lèvres entre elles afin d’obtenir éventuellement votre couleur sur mesure. Les possibilités sont infinies ! Et pourquoi pas tenter de détourner également les fards à paupières en lipsticks ?

A l’image de celle qui a imaginé son écrin, Olympia’s Wonderland est une palette qui invite au ludique et à la créativité. Sa connotation vintage / fifties et le choix des coloris où le rose et ses déclinaisons occupent une bonne place, fait de même un grand bien au milieu des éternelles palettes très (trop) colorées que l’on voit fleurir en ce moment et qui s’adressent principalement aux make-up addicts qui osent la couleur. Je pense que vous vous accorderez toutes sur le fait qu’ici, les couleurs sont largement adaptables à un look du quotidien !

Avec la Eye-conic de Marc Jacobs, aucun doute que ce petit bijou compte parmi mes palettes préférées de la saison ! Si elle vous tente et que vous souhaitez ajouter cette pépite à votre collection, ne tardez pas plus, car il s’agit d’une édition limitée qui risque fort d’être rapidement victime de son succès !

Vous la trouverez au prix de 77,90 € sur l’eshop de Feelunique, juste ici → Lancôme x Olympia Le-Tan Palette. (25% de réduction avec le code SOS25). L’autre bonne nouvelle, c’est que pour tout achat dans cette collection, quel que soit le produit, vous recevrez une jolie trousse de maquillage en cadeau. Les deux offres sont cumulables ! ☺️

lancome-olympia-le-tan-code-promo

 

Alors, allez-vous craquer pour la Olympia’s Wonderland Palette ? Etes-vous sensible au travail réalisé par Olympia Le-Tan pour Lancôme ? Quelle est la palette qui vous fait le plus d’effet parmi les nouveautés du moment ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Lancôme Olympia's Wonderland Palette
ma note
51star1star1star1star1star
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

12 Comments
    1. J’ai eu le coup de foudre aussi ! C’est l’un des lancements make-up les plus originaux et réussis de l’année ! Et puis, ce concept de lip powder, j’adore ! 😉
      Merci d’avoir pris le temps de me lire, et à très vite,
      Lili.

  1. Bonsoir Lili!
    Elle est vraiment très jolie cette palette! Et très féminine! Et tu as cité du Musset, donc je ne peux être que conquise! Aucun doute, elle figure parmi les plus belles palettes que j’ai pu voir cette saison. Celle de M. Jacobs aussi est de toute beauté! Très élégante. Celle-ci est plus amusante me semble-t-il…du moins son packaging très original et coloré donne envie de succomber! C’est très mignon. L’intérieur aussi est un enchantement pour les yeux!
    Merci pour cette jolie présentation et bonne soirée Lili!
    Je t’embrasse
    Valérie

    1. Jolie ? Sublime, tu veux dire ! =D
      J’ai eu l’occasion d’en avoir beaucoup entre les mains et c’est de loin l’une des plus remarquables en terme de détails et de finitions. Et puis, le concept des Lip Powders est très novateur et change de ce que l’on peut voir un peu partout !
      Une fan de Musset, alors ? Je sais que tu es également très sensible aux classiques, tu avais déjà rebondi lorsque je vous avais confié mon profond attachement à Zola. 😉
      Je suis ravie d’avoir pu partager avec toi cette petite beauté signée Lancôme.
      Je t’embrasse, à très vite,
      Lili.

    1. Nous sommes d’accord ! Cette palette est un petit bijou ! 🙂
      Tu as pu voir le rouge à lèvres édité dans le cadre de la collaboration Lancôme x Olympia Le-Tan ? Une véritable petite merveille également !
      Passe une belle journée,
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.