Cheveux abîmés : que faire ? Quelles solutions pour les cheveux abîmés ?

Cheveux abîmés : 5 soins réparateurs et nourrissants efficaces !

meilleurs soins cheveux abimes

Lorsque je vous ai publié ma revue sur les produits capillaires Rahua, certaines d’entre vous m’ont demandé quels soins utiliser sur des cheveux abîmés. Alors, voici une petite sélection de mes produits préférés !

J’en profiterai pour vous glisser dans cet article les astuces qui fonctionnent vraiment pour venir à bout des cheveux secs et cassants. Comment en prendre soin au quotidien ? Quels sont les bons gestes à effectuer pour éviter de les endommager ? J’espère que ces quelques conseils pourront vous aider à vous réconcilier avec vos longueurs !

Cheveux abîmés : comment en prendre soin ?

cheveux-abimes-que-faire

Colorations, chaleur du sèche-cheveux, lissages à répétition… Je ne vous apprends rien, ces gestes finissent par abîmer la fibre capillaire ! La solution la plus simple pour éviter de vous retrouver avec de la paille sur la tête serait de laisser vos cheveux tranquilles, mais, j’ai comme dans l’idée que nous sommes nombreuses à vouloir en faire autrement, n’est-ce pas ? ☺️

Personnellement, j’ai arrêté les balayages, mais je continue à faire appel à la chaleur pour me coiffer. Quand on a un cheveu qui a une forte tendance aux frisottis, rien de tel qu’un brushing pour le dompter ! Je parviens tout de même à conserver ma chevelure en bonne santé grâce à une routine capillaire adaptée et les quelques astuces que je vous glisse ci-dessous.

cheveux abimes solution soin

Cheveux abîmés : 14 astuces à connaître !

Vous devez sans doute déjà connaître une bonne partie de ces astuces, mais il est toujours bon de rappeler les bases, n’est-ce pas ? En suivant ces conseils, vous devriez déjà voir une nette amélioration.

  •  La base ? Ayez une alimentation équilibrée, et privilégiez les aliments riches en fer, en vitamines B et E. Vous pouvez aussi opter pour un complément alimentaire, de la levure de bière ou des paillettes de germe de blé.
  • Acceptez votre nature capillaire (je sais, on a souvent envie de ce que l’on a pas…). Défrisage, décoloration fragilisent énormément les cheveux !
  • Choisissez des produits capillaires adaptés à la nature de votre cheveu et de votre cuir chevelu
  • Préférez les cosmétiques vendus sur le marché au home made. C’est une généralité, il y a bien sûr quelques recettes de grand-mère qui fonctionnent, mais le souci avec le fait maison, c’est que certaines recettes, aussi naturelles soient-elles, peuvent poser problème, notamment au niveau du pH de votre préparation.
  • Utilisez des shampooings doux, si possible sans SLS, afin de ne pas assécher ou irriter votre cuir chevelu.
  • On ne shampouine que le cuir chevelu ! L’eau chargée d’agents moussants qui va ruisseler pendant le rinçage sera amplement suffisante pour laver longueurs et pointes, à moins bien sur que vous n’ayez eu la main lourde avec les produits coiffants.
  • Démêlez vos cheveux avant votre shampooing car une fois mouillés, les écailles de kératine qui protègent la fibre capillaire ont tendance à s’écarter ce qui rend votre cheveu plus cassant. Vous pouvez aussi les démêler durant la pose de votre après-shampooing. Ce dernier va faciliter la glisse et éviter que votre cheveu ne casse.
  • Quand vous vous brossez les cheveux, commencez par les pointes, puis les longueurs et enfin les racines.
  • La nuit, attachez vos cheveux pour limiter les frottements sur l’oreiller.
  • Privilégiez les taies d’oreiller en soie, toujours dans le souci d’éviter les frottements (c’est aussi mieux pour votre peau ! 😉)
  • Limitez les sources de chaleur (sèche-cheveux, lisseur, boucleur) et appliquez systématiquement un soin thermo protecteur.
  • Optez pour des élastiques sans attache métallique ou mieux, des chouchous en satin.
  • Offrez à vos cheveux une petite coupe deux fois par an minimum pour éliminer les éventuelles fourches et éviter qu’elles ne « remontent ».
  • Usez et abusez des soins : après-shampooing, masque nourrissant, bain d’huile, démêlant, sérum…

De mon côté, outre les soins à proprement parler, ce qui m’a vraiment permis de dire adieu aux cheveux abîmés, c’est le fait de les rassembler en chignon la nuit et d’opter pour une taie d’oreiller en soie. J’utilise le modèle Slip de Silk Queen, disponible sur le site de Bijenkorf, mais vous pouvez en trouver un peu partout. La marque importe peu ! Mes cheveux étant très fins, mes pointes avaient tendance à s’user et à s’affiner rapidement en raison des frottements. Je perdais énormément en masse capillaire ! Ces simples gestes ont vraiment fait la différence.

routine soin cheveux abimes

Le cheveu, une matière morte ?

Il faut savoir que biologiquement parlant, le cheveu est une matière morte. Avec les ongles, les dents et les poils, il fait partie de ce que l’on appelle les phanères. Néanmoins, il va tout de même réagir chimiquement ou mécaniquement aux produits que vous allez utiliser.

Pour faire bref et sans entrer dans les détails trop techniques, le cheveu est constitué comme suit :

  • la racine ou le bulbe, seule partie vivante du cheveu, située sous la peau du crâne dans une cavité que l’on appelle le follicule pileux.
  • la tige pilaire formée de cellules mortes kératinisées. Elle est composée de la moelle, du cortex et des cuticules. Les cuticules se présentent sous la forme d’écailles dont le but est de protéger le cortex.

Comment fonctionnent les soins cheveux ?

La mauvaise nouvelle, c’est que nos cheveux ne peuvent pas se régénérer. La partie visible (la tige capillaire) est uniquement constituée de cellules kératinisées, comme… vos dents. Si vous vous abîmez une molaire, vous aurez beau faire des cataplasmes, appliquer je ne sais quel remède, la partie endommagée ne va jamais repousser. Les cheveux, c’est la même chose ! Si cela peut vous rassurer, c’est un cycle naturel. Au fil des années, ils poussent, puis finissent par s’éroder, plus ou moins, selon les traitements que vous leur avez fait subir ! 🙃

On peut tout de même colmater les dégâts, et c’est précisément de colmatage qu’il s’agit en grande partie quand on parle de soins cheveux. Le but est de combler les brèches et de refermer les cuticules afin de rendre le cheveu plus brillant, plus souple, moins rêche et donc plus facile à coiffer. Lorsque les cuticules sont ouvertes, c’est là que la chevelure paraît sèche, rêche, mousseuse et abîmée.

Quand on parle de nourrir ou hydrater le cheveu, c’est en quelque sorte un abus de langage puisque seuls la racine et le cuir chevelu vont en réalité profiter des actifs présents dans vos soins. Les longueurs, elles, vont juste changer d’apparence au contact des agents conditionneurs. Une huile par exemple, va aider à refermer les écailles et à renforcer la barrière hydro-lipidique du cheveu, mais votre cheveu ne va pas l’absorber comme un nutriment.

Bref, vous l’aurez compris, quand vous me poserez la question « j’ai les cheveux abîmés, que faire ? » , en réalité, cela revient à me demander « comment améliorer l’apparence de l’enveloppe externe de mon cheveu ! » 🙃

 

Cheveux abîmés : ma sélection.

Je vous ai concocté une sélection des produits que je trouve réellement efficaces ! Elle est loin d’être exhaustive, il y a des tas de marques aujourd’hui qui excellent sur le segment des capillaires. Vous pouvez aussi trouver de très bons soins chez Christophe Robin, Aveda, John Masters Organics, etc… En attendant, voici un aperçu de mes petits chouchous !

Shampooing et après-shampooing hydratant Rahua.

shampooing hydratant cheveux abimes rahua

J’ai mis beaucoup de temps à trouver des produits capillaires qui me convenaient vraiment et d’un point de vue éthique, et d’un point de vue formulation. Pour nourrir la fibre capillaire (préserver le fibre hydro-lipidique de la cuticule si vous avez suivi mes explications), rien de tel que les huiles et les beurres végétaux.

La plupart des shampooings qui en renferment sont trop riches pour mes cheveux fins. Ils les font regraisser plus rapidement, ou pire leur donnent un toucher poisseux. La gamme hydratante de Rahua est suffisamment nourrissante, mais n’alourdit pas du tout le cheveu. La marque utilise un procédé bien spécifique qui lui permet d’extraire une fraction de la partie grasse de l’huile. Cela permet d’obtenir une huile plus légère, tout en conservant ses propriétés adoucissantes et assouplissantes.

Juste après séchage, en comparaison de ce que j’obtiens avec d’autres produits, il n’y a pas photo ! Mes cheveux sont doux, souples, faciles à coiffer, légers, et bien brillants même si je n’ai pas trop de souci à ce niveau là en général.

Côté composition, les formules sont superbes, très concentrées en actifs végétaux. Tous les soins sont Bio et formulés à partir de la fameuse huile d’ungurahua, une huile que les amazoniennes utilisent depuis des siècles pour prendre soin de leur chevelure. Elle a la particularité de pénétrer au coeur de la fibre capillaire et de pouvoir ainsi renforcer le cortex du cheveu, tout en scellant les cuticules. Le shampooing a une base lavante très douce, sans sulfate, et le conditioner ne contient pas de silicone (juste une infime quantité d’ammonium quaternaire qui va gainer les écailles).

Et puis ce sont des soins très sensoriels, largement à la hauteur des produits capillaires issus du luxe conventionnel : une belle mousse généreuse et onctueuse pour le shampooing, une texture bien enveloppante pour le conditioner. Les deux sont parfumés à la mangue et au fruit de la passion. Autant vous dire que c’est un délice !

Depuis que je les utilise, mes cheveux sont bien plus beaux. Les pointes paraissent moins abîmées et s’assèchent moins rapidement alors que d’habitude, le lendemain de mon shampooing, elles ressemblent déjà à de la paille. Ce duo m’aide aussi beaucoup à dompter les frisottis. On pourrait presque penser que j’ai utiliser mon fer à lisser ! D’ailleurs depuis cette nouvelle routine, il sort beaucoup moins souvent du placard.

Bref, si vous cherchez un bon shampooing réparateur, nourrissant mais qui ne graisse pas le cheveu, ou un après-shampooing efficace pour réparer les cheveux abîmés, je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil du côté de chez Rahua ! 😉

 

Sèche-cheveux Supersonic de Dyson, la rolls pour les cheveux abîmés !

seche cheveux dyson

Ce n’est pas vraiment un soin, mais il m’aurait été impossible de ne pas ajouter le Dyson Supersonic à cette sélection car l’un des principaux facteurs qui fait que l’on se retrouve avec de la paille sur la tête, c’est… la chaleur ! Investir dans un bon sèche-cheveux est primordial pour préserver votre chevelure. Par « bon », j’entends un sèche-cheveux qui diffuse une chaleur modérée, qui possède éventuellement plusieurs positions pour pouvoir ajuster celle-ci au besoin, et qui dispose d’un flux d’air puissant. Bien souvent, les modèles bas de gamme font tout l’inverse : ils « chauffent » fort et ne soufflent pas assez d’air. Lors des premières utilisations, vous ne remarquerez sans doute rien de particulier, mais à la longue, vos cheveux risquent de vous le faire payer cher !

Cela fait deux ans maintenant que j’ai opté pour le sèche-cheveux Dyson et s’il venait à me faire faux bond, malgré son prix conséquent, je n’hésiterai pas une seule seconde à en commander un second.

dyson supersonic

Je ne vais pas entrer dans les détails trop techniques ici, alors pour faire court, voici les principaux atouts de ce superbe « joujou » :

  • il possède une résistance qui permet de contrôler la température du flux d’air qui rebondit sur vos cheveux afin d’éviter la surchauffe capillaire. Le flux ne dépassera ainsi jamais les 150 degrés°C.
  • il est équipé de la technologie Air Multiplier (brevetée par Dyson) qui permet de capter l’intégralité de l’air ambiant, même celle à l’arrière de l’appareil pour l’ajouter au flux initial. D’où son design inhabituel ! C’est aussi ce qui explique que vous mettrez beaucoup moins de temps à vous séchez le cheveux avec le Supersonic ! 😉

Ce sont vraiment ses deux points forts, autrement, il est très léger, maniable, peu bruyant et il est vendu avec 3 embouts magnétiques ! Il s’entretient facilement et vous pouvez nettoyer le filtre sans avoir de manipulation compliquée à effectuer.

Son flux d’air étant puissant, cela aide beaucoup au lissage des frisottis ! Mes cheveux sont de nature souple, c’est-à-dire qu’ils ne sont ni totalement lisses, ni vraiment bouclés. Si je n’utilise pas de chaleur, ils ne ressemblent à rien, ont un aspect moussu peu flatteur. Avec le sèche-cheveux Dyson, je peux largement me passer de mes plaques. Bien entendu, je n’obtiens pas un résultat aussi lisse qu’avec mon fer, mais c’est déjà nettement mieux qu’avec son prédécesseur, et le tout sans avoir forcément besoin de faire un brushing, juste en utilisant l’embout lissant.

Son temps de séchage moins long et le fait que sa température n’excède jamais les 150°C évitent d’abîmer les cheveux. Alors certes, c’est un investissement, mais pour l’utiliser depuis deux ans, je peux vous dire qu’il les vaut vraiment ! Si vous êtes tentées, je vous invite à relire cet article un peu plus complet → Sèche cheveux Dyson avis.

 

Sérum Vegan Cut by Fred.

serum cheveux abimes cut by fred vegan

J’avais eu un gros coup de cœur pour les soins capillaires Cut by Fred, et plus particulièrement pour le Vegan Serum. C’est un soin sans rinçage, se présentant sous la forme d’une huile, à appliquer sur les pointes et les longueurs. Ce sérum convient très bien aux cheveux fins, pour le peu que l’on garde la main légère. J’en applique 2/3 gouttes sur mes longueurs en insistant bien sur les pointes, quasiment tous les jours.

Sa formule est naturelle, avec une très belle concentration d’huiles végétales : huile de graine de crambe d’Abyssinie, d’argan, de ricin, etc.

Il hydrate et nourrit merveilleusement bien les cheveux, les laissent souples, brillants et il est également d’une aide précieuse pour lisser les frisottis et faciliter le démêlage. J’en ai déjà vidé trois flacons, et je compte bien poursuivre sur cette lancée, sans compter que son parfum estival est divin.

C’est vraiment ce que l’on peut appeler un « indispensable ». J’en ai toujours un d’avance dans le placard de la salle de bain. Je l’ai conseillé à de nombreuses amies et lectrices et les retours quant à son efficacité sont quasi unanimes !

 

L’Huile de Leonor Greyl.

huile de soin cheveux

Mon autre indispensable : L’Huile de Leonor Greyl ! Une superbe formule qui réunit 7 huiles végétales – coco, sésame, jojoba, tournesol, noisette, coprah, mongongo – et un parfum d’une folle sensorialité. Si vous l’avez déjà testée, vous ne pourrez pas, je pense, me contredire à ce sujet !

Je l’utilise uniquement en soin pré shampooing ou en bain d’huile, mais sachez qu’elle peut également faire office d’huile capillaire pour protéger vos cheveux du soleil, des bains de mer ou de l’eau chlorée. J’ajoute, dans le cas où vous seriez tentées de vous offrir cette merveille, qu’elle a tendance à se figer lorsque la température ambiante est inférieure à 24°C. Il suffit alors simplement de placer votre flacon dans un bol d’eau tiède pour lui rendre sa forme liquide ou de le passer sous un filet d’eau chaude.

Attention, il en faut très peu à chaque utilisation, juste de quoi imprégner vos longueurs et vos pointes ! Si vous en appliquez trop, et cela vaut pour toutes les huiles capillaires, ça risquerait d’être contre-productif car pour l’ôter vous devrez réaliser au moins deux shampooings, ce qui risquerait de décaper le cheveu. Et tant que j’y suis, pour faire un bain d’huile dans les règles de l’art, sauf cas particuliers, on évite le cuir chevelu qui, avec le sébum, a déjà suffisamment de « gras ».

Les huiles employées dans cette formule ont toutes un excellent pouvoir pénétrant, ce qui explique le succès de L’Huile de Leonor Greyl. Elle m’a beaucoup aidée lors de ma transition vers le naturel à conserver des cheveux soyeux, gainés, et bien hydratés. Quand on souhaite se passer du silicone, les cheveux sont forcément moins faciles à coiffer !

Elle nourrit merveilleusement bien, a une texture fine et délicate, et fait vraiment des miracles sur les cheveux abîmés. J’ai testé des dizaines d’huiles capillaires, je reviens toujours à celle-ci. La meilleure ! ☺️

 

Comment réparer des cheveux abîmés sans les couper ?

Les soins Olaplex.

olaplex soins cheveux abimes

Enfin, je me devais absolument de vous parler des soins Olaplex ! C’est la première marque qui me vient à l’esprit aujourd’hui lorsque l’on me demande une solution efficace pour cheveux abîmés. Pour celles qui ne connaissent pas, Olaplex promet de réparer la fibre capillaire quel que soit l’état et la nature de vos cheveux.

Vous le savez, mes convictions se portent davantage vers la clean beauty que vers le conventionnel. Aussi, ce n’est clairement pas le genre de marque avec lesquelles j’ai des affinités, mais cela faisait un bon moment que j’en entendais parler en des termes pour le moins élogieux et j’avais tout de même bien envie de voir ce que ces soins avaient de si exceptionnels.

…et je peux vous dire que ça fonctionne mais alors… vraiment ! Le secret d’Olaplex ? Une molécule, le bis-aminopropyl-diglycol-dimaléate, qui va réparer les liaisons disulfures brisées par des dommages chimiques, thermiques, mécaniques et environnementaux.

Le protocole est un peu long, c’est le gros inconvénient. Si vous optez pour la routine de « base » à savoir le Olaplex 0 et le Olaplex 3, il faut par exemple compter une bonne demi-heure… Néanmoins, vous pouvez opter uniquement pour le conditioner (Olaplex 5) qui vous donnera déjà des résultats satisfaisants. Certes, ils seront moins impressionnants qu’avec le protocole initial, mais les bénéfices seront tout de même visibles.

C’est la seule marque avec laquelle j’ai eu des résultats aussi nets sur mes pointes qui avaient toujours l’air émoussées, usées. Elles ont retrouvé de la vigueur, comme après une bonne coupe, et je trouve aussi mes cheveux plus résistants à la casse. Je vous invite à relire l’article que je vous avais posté il y a quelques temps au besoin → Olaplex avis.

Je tempère mon discours cela dit : n’attendez pas non plus une métamorphose totale ! En cas de fourches, je suis navrée de vous dire qu’aucun cosmétique ne pourra rien pour vous. Seul le ciseau pourra redonner un second souffle à votre chevelure ! Je le précise car je lis beaucoup de revues qui vous « vendent » les soins Olaplex comme des produits miraculeux. Pour les utiliser depuis un petit moment maintenant, je peux vous dire qu’effectivement, l’effet « wahou » est là, mais que si vous avez les cheveux très abîmés, fourchus, alors un rendez-vous chez votre coiffeur s’impose ! 😉

meilleurs soins cheveux abimes

Voilà, pour répondre à la question « quels soins utiliser quand on a les cheveux abîmés ? » ! J’espère que cet article vous sera utile, et qu’il vous aura permis de découvrir quelques astuces ou produits que vous prendrez plaisir à utiliser !

Et bien sûr, si vous avez encore des interrogations, la zone de commentaires vous tend grand les bras ! 😉

Et vous, quels sont les soins que vous utilisez ? Avez-vous des astuces à partager pour venir à bout des cheveux abîmés ? 

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Cheveux abîmés : que faire ? Quelles solutions pour les cheveux abîmés ?
Nom de la revue
Cheveux abîmés : que faire ? Quelles solutions pour les cheveux abîmés ?
Description
Cheveux abimés, cassants, secs, incoiffables ? Voici mes conseils et ma sélection de soins pour vous aider à retrouver de beaux cheveux !
Auteur
Needs and Moods
Needs and Moods
Publisher Logo
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.