Maria Nila, soins capillaires Vegan : test et avis gamme Pure Volume !

Maria Nila, des soins capillaires efficaces et… vegan !

maria nila volume

L’éveil des consciences commence lentement à se faire concernant la cruauté envers les animaux et les pratiques de certains fabricants de cosmétiques, pourtant, trouver des produits capillaires vegan ne reste pas toujours chose facile. Si vous faites partie de celles qui privilégient les soins non testés sur les animaux, peut-être connaissez-vous déjà l’enseigne Maria Nila Stockholm, et si ce n’est pas le cas, cette revue tombe donc à point nommé !

Maria Nila est une marque qui nous vient de Suède, de Stockholm plus exactement. Son crédo ? Élaborer des soins capillaires 100% cruelty free, vegan, et dans un second temps, un minimum respectueux de l’homme et de son environnement. Il ne s’agit ainsi pas d’une marque Bio, je le précise, car les amalgames sont très fréquents dès lors que l’on aborde le sujet de la cosmétique éthique. Il faut bien faire la part des choses entre le Bio, le naturel, le vegan, et le cruelty free ! En l’occurence, Maria Nila se préoccupe principalement du bien-être animal, et propose des soins pour les cheveux vegan (c’est-à-dire ne contenant aucune matière animale) et cruelty free (aucun tests sur les animaux, ni pour le produit fini, ni pour les actifs entrant dans la composition). A ce titre, cette marque peut d’ailleurs se justifier par différentes certifications : PETA, Leaping Bunny, et Vegan Society.

Voici les différentes gammes proposées par Maria Nila Stockholm :

  • Ture Soft, pour les cheveux secs,
  • Luminous Colour, pour les cheveux colorés,
  • Pure Volume, pour les cheveux fins,
  • Head & Hair Heal, contre les pellicules et la perte de cheveux,
  • Structure Repair, pour les cheveux abîmés,
  • Sheer Silver, pour entretenir les balayages/décolorations et neutraliser les reflets jaunes.

De mon côté, j’ai choisi de tester la gamme Pure Volume : un shampooing, un conditioner, et un masque pour redonner de la texture et du gonflant à mes cheveux fins qui en manquent cruellement !

Maria Nila Pure Volume : mon test et avis !

Pure Volume Shampoo Maria Nila, shampooing volumateur vegan.

maria nila pure volume shampoo

pure volume shampoo maria nila

Commençons, logiquement, par le premier geste de notre routine capillaire : le shampooing ! Si en introduction de cet article j’ai quelque peu insisté sur le fait que Maria Nila concentrait surtout son énergie sur le zéro impact animal, et seulement dans un second temps sur l’homme et son environnement, ce n’est pas sans raison. En effet, la formule du Pure Volume Shampoo renferme indéniablement de très beaux extraits végétaux que je vous détaillerai ci-dessous, mais comprend également quelques composés synthétiques, comme des silicones. Je sais que certaines d’entre vous ont littéralement les cheveux qui se hérissent dès que le mot « silicone » est prononcé, aussi, je préfère attirer votre attention sur le fait que si vous cherchez un shampoing 100% naturel, vous n’avez pas frappé à la bonne porte. Par contre, si votre principal souhait est de trouver une routine capillaire 100% vegan, alors il se pourrait bien que vous tombiez sous le charme de cette jolie marque suédoise !

Dans la formule du Pure Volume Shampoo, on trouve entre autres de la vitamine B5 (acide panthothenique), composé fréquemment utilisé dans le domaine du produit capillaire que ce soit dans les compléments alimentaires destinés à favoriser la pousse des cheveux, ou encore dans les soins à proprement parler. Celle-ci est réputée pour ses propriétés régénératrices sur les cheveux abîmés, et sa capacité à favoriser la repousse !

J’ai trouvé ce shampooing réellement très agréable à utiliser. Une petite noisette suffit pour obtenir une mousse onctueuse et généreuse, chose assez étonnante pour un shampooing sans sulfates. Je vous conseille vraiment d’avoir la main légère, cela vous permettra de plus de faire durer votre flacon plus longtemps. Sachez que les sulfates causent de nombreux dégâts sur la chevelure. Vous pouvez les croiser sous différentes appellations dans vos soins capillaires : laureth sulfate de sodium, laurylsulfate de sodium, SLS… Ils sont notamment pointés du doigt pour assécher le cuir chevelu et les longueurs (ils absorbent le sébum qui protège la fibre capillaire), et rendent les cheveux ternes.

Une fois le shampooing réalisé dans les règles de l’art : on émulsionne une noisette de produit avec un peu d’eau entre les mains, on vient en masser le cuir chevelu, on peut procéder au rinçage. Les cheveux sont parfaitement propres (aucun résidus de produits coiffants ou autres), ultra doux, soyeux, prêts à recevoir le soin suivant.

 

Pure Volume Conditioner Maria Nila, après-shampooing volumateur vegan.

maria nila pure volume conditioner

pure volume conditioner maria nila

La fragrance du Pure Volume Conditioner, commune à toute la gamme, se révèle plutôt agréable : un parfum doux, frais, légèrement fleuri, qui devrait je pense plaire au plus grand nombre. C’est un détail auquel j’attache de l’importance, et je privilégie la plupart du temps les produits capillaires qui laissent une petite touche parfumée dans les cheveux !

Pour son après-shampooing, Maria Nila reprend de nouveau dans sa formule l’actif phare de la gamme, la vitamine B5. Idem, c’est un soin que j’ai pris beaucoup de plaisir à utiliser, et qui a le mérite, comme tous les produits de l’enseigne, de ne contenir ni sulfates ni parabènes. Il n’alourdit pas les cheveux, ne les graisse pas, et aide à les rendre plus faciles à coiffer. Concernant la promesse de volume, je vous ferai un point en fin d’article ! 😉

Pure Volume Masque Maria Nila, masque volumateur vegan.

maria nila pure volume masquepure volume masque maria nila

Enfin, mon produit coup de cœur, le Pure Volume Masque que j’ai aussi détourné en soin profond de nuit, inspirée par ma récente découverte du soin While You Sleep de Bumble and Bumble. Pour cela, rien de très compliqué : il vous suffit de répartir la matière de façon homogène sur l’ensemble de la chevelure, puis de recouvrir celle-ci au mieux de cellophane – pas très glamour, je vous l’accorde, mais la chaleur dégagée par le cuir chevelu va encourager les actifs à pénétrer la fibre capillaire – ou d’un foulard. Vous laissez agir le tout pendant la nuit, puis vous procédez au rinçage ! Utilisé en masque de soin classique, une petite dizaine de minutes de pose suffit amplement.

La texture est fondante, ne file pas entre les doigts car assez crémeuse, et se répartit facilement. Si vous avez les pointes sèches (en plus de manquer de volume), vous allez être ravies d’apprendre que le Pure Volume Masque possède un excellent pouvoir hydratant. Il laisse les cheveux souples, légers, tout en aidant à lisser les écailles et les éventuelles fourches.

A noter, cette ligne a l’avantage de renfermer un complexe Colour Guard qui permet de fixer la couleur au cœur de la fibre capillaire, protégeant ainsi votre couleur !

La gamme Pure Volume Maria Nila, vraiment efficace ?

Attardons-nous sur ce qui doit sans doute le plus vous intéresser : les soins Maria Nila remplissent-ils leur promesses ? Il faut savoir que les produits destinés à maximiser le volume capillaire peuvent agir de différentes façons :

  • certains soins vont donner instantanément du corps et de la texture aux cheveux : ce sont le plus souvent des formules renfermant du rhassoul comme la Pâte Lavante Volumisante de Christophe Robin, ou des poudres (fibres de lin, argile…).
  • d’autres vont agir sur le long terme en s’attaquant au cœur du problème : le but est alors de restaurer la fibre capillaire, et d’éviter que les cheveux ne s’affinent au niveau des pointes.

Si vous avez les cheveux fins, aucun soin ne vous permettra de métamorphoser véritablement la nature de votre chevelure. Malheureusement, la cosmétique ne fait pas encore de miracles, et il faut faire avec notre héritage génétique ! Par contre, ce type de routine capillaire peut donner un coup de pouce non négligeable. La gamme Pure Volume de Maria Nila se classe plutôt à mon sens dans la seconde catégorie de soins volumateurs, à savoir ceux qui vont s’attacher à prévenir l’affinement du cheveu et à offrir un boost de vitalité : les cheveux semblent plus denses, leur structure renforcée. Pour davantage de volume, vous pouvez opter pour un coiffant texturisant (mon favori : le Thickening Dryspun Finish ).

maria nila avis

Globalement, si vous cherchez une botte secrète pour un effet « vavavoom » immédiat, vous risquez d’être un peu déçues, la gamme Pure Volume de Maria Nila agissant sur le long terme. Cela dit, je sais que certaines d’entre vous supportent très mal les soins à effet instantané qui donnent presque toujours aux cheveux un aspect poudré/cartonné. Les formules sont douces, absolument pas agressives, respectent parfaitement les cheveux fins et fragiles. Le gonflant apporté aux cheveux est naturel – n’hésitez pas à vous sécher les cheveux la tête en bas, pour bien décoller vos racines ! – et on gagne en volume/texture au fil des applications.

En résumé, les plus de la gamme Pure Volume Maria Nila :

  • formule 100 % vegan,
  • action sur la structure même du cheveu, pour un volume naturel et durable,
  • composition exempte de phtalates et de parabènes,
  • parfum et textures agréables,
  • conditionnement généreux (350 ml pour le shampooing !),
  • action colour guard.

L’enseigne Maria Nila reste encore assez confidentielle, mais ses différentes gammes sont toutefois disponibles dans certains salons agréés et en ligne. Comptez environ 20 € pour le shampooing (350 ml), 23 € pour le conditioner (300 ml), et 25 € pour le masque (250 ml), sur Amazon.

 

Des vegans par ici ? Connaissiez-vous l’enseigne suédoise Maria Nila ? Quels produits utilisez-vous en ce moment pour chouchouter vos cheveux ?

Je vous dis à très vite,

Lili.

Résumé du post
Date de la revue
Produit
Pure Volume Maria Nila
ma note
51star1star1star1star1star
Needs and Moods

C'est toujours un plaisir de discuter beauté avec vous. N'hésitez pas à me laisser un petit mot en souvenir de votre passage sur le blog dans la zone de commentaires, ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux! ☺

28 Comments
  1. Coucou ! 🙂 J’espère que tu vas bien !

    Si tu veux du volume, j’ai énormément de cheveux , je peux t’en donner haha ^^
    Je connais pas ces produits alors merci pour ton partage. En plus ils sont vegan, je trouve que c’est un gros plus. Je ne suis certe pas vegan, mais je prends de plus en plus conscience de ma consommation et de la cause animal. Pour le moment, quand j’y pense je l’avoue, je prend attention de voir si la marque teste ou pas sur les animaux.

    Les packaging est super sympa je trouve aussi !

    Bise !

    1. Oh, mais volontiers ! Je veux bien de ta masse capillaire moi ! On fait moitié moitié ? =D
      Je ne peux que te féliciter d’être plus consciencieuse quand au choix de tes cosmétiques. De mon côté, je ne suis pas vegan mais végétalienne, ce qui est déjà, j’estime, un grand pas pour soutenir nos petits compagnons. Mon petit ami est également végétalien et nous avons même converti certains proches à notre mode de vie. Nous ne consommons ni chaire animale, ni lait, ni crème, beuure, œufs ou tout autre produit issus de l’exploitation animale. Il m’arrive de faire un petit écart à de rares occasions (nouvel an, etc… jamais pour de la viande, souvent pour un petit carré de fromage !) , mais globalement, tout ce qui atterri dans notre assiette est issu du végétal.
      Par contre, concernant la cosmétique, je consomme de façon conventionnelle en raison de mon métier de blogueuse beauté, mais c’est toujours un plus de savoir qu’une marque se soucie du bien-être des animaux. En l’occurence, difficile de faire mieux que Maria Nila à ce niveau, puisque les soins proposés sont 100% vegan !
      Je suis ravie d’avoir pu te faire découvrir cette enseigne Sarah, et toujours ravie de discuter avec une autre blogueuse lilloise ! 🙂
      Je t’embrasse, passe une belle soirée,
      A très vite,
      Lili.

      1. Bonsoir !

        J’apprends petit à petit à manger moins de viande. C’est pas très difficile n’étant pas une grande mangeuse de viande mais par exemple, au boulot, je ne me force plus à « montrer l’exemple » en goutant à tout dans mon assiette (je suis animatrice) si c’est une viande que je ne consomme jamais. Depuis petite les seules viandes que je mange sont la volaille et le boeuf. Habitude que j’ai gardé et qui fait que je n’aime aucune autre viande. Je me rend compte du coup que c’est pas facile du tout d’aller à l’encontre d’un conditionnement car parfois je zappe et d’un coup jme dis  » merde, cette semaine j’ai quand même mangé bcp de viande (enfin bcp chez moi c’est par rapport à ma façon de consommer depuis toujours). Du coup, je me dis que je dois me forcer à faire un bullet journal pour en plus justement me faire un traker de repas végétarien vs repas avec viande pour mieux justement suivre ma consommation et la diminuer au fur et à mesure. Je me note aussi des idées de repas sans viande qui me font envie pour que quand j’ai pas d’idée, je n’aille pas à la facilité (pate bolo par exemple). C’est pour ça aussi que je suis contente quand je tombe sur des articles qui me rappellent de faire attention (selon bien sure mon envie perso de diminuer ma conso).

        fin voilà ^^

        Bisous :*

        1. Coucou Sarah,

          Ca me fait vraiment plaisir de discuter avec toi sur le sujet ! 🙂
          Déjà, il ne faut pas te stresser avec tout ça. Chaque petit pas que tu fais est important et puis, il faut juste avoir une consommation intelligente et en adéquation avec tes valeurs ! 🙂

          Si tu me parles de « tracker journal » et de « bullet journal », je vais être complètement perdue. Bien que je sois blogueuse, je n’ai pas du tout suivi cette tendance, mais je pense comprendre que le principe qui doit être une sorte « d’agenda de motivation », c’est bien ça ?
          J’étais comme toi, à la base, pas une grande consommatrice de viande, uniquement du poulet, du poisson essentiellement, et de la viande hachée. Si tu as besoin de conseils/recettes, n’hésite pas !
          Par contre, il est très important de faire attention à l’apport en protéines, et si tu passes au régime végétalien (pas de lait, beurre…), de prendre des ampoules de vitamine B12.

          Pour remplacer la viande, tu peux essayer le tofu (le tofu fumé est un pur délice ! Tu peux me faire confiance ! Si tu y goutes, tu ne va plus pouvoir t’en passer !) ou encore les protéines de soja texturées qui sont relativement accessibles (environ 7€/kg en vrac dans les magasins bio, sachant qu’elles sont déshydratées et qu’elles gonflent une fois réhydratées !). Elles n’ont pas vraiment de goût mais prennent la saveur des aliments avec lesquels tu les cuisines. Tu peux les mettre dans des pâtes/sauces (etc…), les utiliser en remplacement de la viande hachée par exemple pour faire ta bolognaise.
          Et puis, idem, avec les légumes, tu peux faire plein de choses. Privilégie les légumes « forts en goûts » ou à la texture yummy comme les avocats, les tomates séchées, les olives… Avec les pois chiches, tu peux aussi faire beaucoup de chose ! Par exemple avec l’eau de trempage des pois chiche, tu peux réaliser l’équivalent de « blancs neige » : à toi les mousses au choco vegan ! Et puis, tu peux te faire des lasagnes, des potages, des paninis quand tu manques de temps… Tu devrais pouvoir trouver sur Google les équivalents de la plupart des recettes que tu réalisais avant, mais en version vegan. J’ai même tenté la fabrication de fromage vegan avec du lait de soja, plutôt réussi, et très simple, sans ingrédients trop coûteux (lait de soja, vinaigre, et herbes de ton choix !).
          Bref, si tu as besoin de recettes, n’hésite vraiment pas, ce sera avec plaisir !

          Je t’embrasse, passe une bonne soirée,
          Lili.

  2. Coucou ma belle !
    Je suis contente de découvrir ces produits sur ton blog car depuis peu je n’achète plus aucun produit qui n’a été testé sur les animaux. Je vais fini ceux que j’ai mais je n’achète plus rien qui ait été testé. Bizoux

    1. Coucou Audrey,

      Et bien, je suis ravie si j’ai pu te faire découvrir les soins capillaires Maria Nila ! N’hésite pas à me faire un retour si tu testes quelques unes de ces références à l’occasion.
      Je te souhaite une belle soirée.
      A très vite,
      Lili.

  3. Ces produits ont l’air bien, j’en avais déjà entendu parler quelque part je crois. Sinon, il y a les produits Naturé Moi, qui sont cruelty free et aussi à 96% d’origine naturelle et produits en France, beaucoup moins chers et super bien, je les adore !

  4. J’ai aperçu ces produits pour la première fois hier à Bleu Libellule, et j’ai vraiment adoré le packaging ! La prochaine fois je regarderai les produits de plus près, ils ont l’air top !

    1. Oui, effectivement ! Tu peux retrouver les soins Maria Nila dans les boutiques Bleu Libellule. D’ailleurs, la marque va sortir de jolis coffrets pur les fêtes. Je dis ça, je ne dis rien ! 😉

  5. Coucou !

    Je ne connaissais pas du tout cette marque. J’adore découvrir de nouveaux produits un peu « confidentiels » comme tu dis. Je vais essayer de m’en procurer sur Amazone.

    Merci à toi pour ton article 😉

    Bisous
    Joy

    1. Coucou Joy,

      Etant blogueuse de métier, je veille toujours à accorder une petite place dans ma lignée éditoriale à ces petites marques de niche, d’autant plus que les capillaires vegan restent rares ! 🙂
      Tu trouveras facilement les produits sur Amazon !
      Je t’embrasse, passe une belle fin de journée,
      Lili.

  6. Bonjour, j’aurais voulu savoir dans quel ordre tu les appliques ? Shampoing/Conditioner/Masque ou Shampoing/Masque/Conditioner
    Merci !

    1. Bonsoir Morgane,

      Et bien, disons que le masque est un soin, tout comme le conditioner, mais qu’il est beaucoup plus riche et costaud. Faire les deux est à mon sens inutile ! 🙂
      Cela reviendrait à utiliser deux fois le même produit, sauf que l’un est plus intéressant pour soigner la chevelure. Un conditioner (après-shampooing) va juste lisser les cheveux, les rendre brillants, et les discipliner, mais il ne va pas les soigner en profondeur. De plus, les masques capillaires possèdent aussi ces propriétés, à la différence qu’ils vont agir véritablement pour nourrir, restaurer la fibre / le ciment capillaire et réhydrater tes longueurs.
      Les jours où je suis pressée, j’utilise le shampooing, suivi du conditioner, mais lorsque j’ai un peu plus de temps, je m’efforce toujours de me tourner vers le masque plutôt que vers le conditioner.
      Concernant les masques capillaires, plus tu vas les laisser poser, plus ils vont nourrir et soigner tes cheveux. Lorsque j’en ai la possibilité, j’applique mon masque le soir, le laisse agir toute la nuit et le lendemain matin, je fais un shampooing, éventuellement suivi du conditioner (mais sache que cela n’est pas forcément nécessaire, le masque Maria Nila étant largement assez nourrissant, et mettant suffisamment à lui seul les cheveux en beauté).
      Autre option, je fais mon shampooing, je pose mon masque, le laisse agir une petite demi-heure minimum, et je rince ! 🙂

      Si tu as des questions, n’hésite pas, je serai ravie de te conseiller.

      Passe une belle soirée,

      Lili.

      1. Merci à toi pour tous tes conseils !
        La vendeuse me disait que c’était bien de faire le conditioner pour « refermer les écailles » je ne sais pas trop si il y a un rapport ? Et c’est elle qui m’avait conseillé de faire les 3 (shampoings+les 2 soins) tout en une seule fois. Mais en lisant ton commentaire je pense que ce qu’elle m’a dit est inutile. J’avoue que je suis un peu perdue du coup…
        Par contre je vois une nette différence avant/après sur mes cheveux depuis que j’utilise les produits Maria Nila donc je pense que de n’importe quelle façon ça fonctionne, mais j’aimerais au moins y faire correctement ☺️

        1. Je t’en prie Mégane ! 🙂

          Oui effectivement, le conditioner referme les écailles, mais tout comme le shampooing et le masque. Ce sont les silicones présents dans la composition qui permettent de refermer les écailles de la cuticule. Le silicone est un composé « filmogène » c’est-à-dire qu’il crée un film occlusif protecteur en surface de la peau, des cheveux… Il est présent dans chacun des produits de la gamme Pure Volume : shampooing, conditioner et masque. Je pense que le discours de cette vendeuse, avait peut-être pour but de t’encourager à t’offrir la routine complète (shampooing + masque + conditioner), plutôt que de repartir avec seulement deux produits dans ton panier !
          Quoi qu’il en soit, les deux produits, masques et conditioners, te seront forcément utiles (les soins Maria Nila sont très efficaces comme tu as pu le constater !). Dis-toi juste que lorsque tu as un peu plus de temps devant toi, mieux vaut privilégier le masque qui agira plus en profondeur pour soigner tes cheveux, que le conditioner qui reste un traitement de « surface ».
          N’hésite pas si tu as des questions, je serai ravie de pouvoir te renseigner !
          A très vite,
          Lili.

  7. Bonsoir!

    Personnellement, j’ai découvert cette marque dans les enseignes Bleu Libellule, qu’on peut trouver un peu partout. Pour l’instant je n’ai testé que le masque réparateur, mais je suis très satisfaite! Je trouve qu’il sent un peu la Nivea et surtout il est très efficace! Mes cheveux (très abîmés par des années et des années de bêtises) leur disent merci!!!

    je compte bien aller acheter (dès que jaurais mon salaire uhuhu ^^’) la gamme complète!

    Une excellente marque que je recommande vivement!

    Bonne soirée,

    Aellita

    1. Coucou Aelita,

      Merci pour ton retour ! Justement, la gamme réparatrice me faisait de l’œil !
      N’hésite pas à venir nous dire par ici ce que tu as pensé des autres soins (quand tu auras reçu ton salaire ! ).
      En ce moment, je teste la nouvelle gamme Invati d’Aveda et je suis conquise !
      Passe un bon dimanche, et merci infiniment pour tous les petits mots laissé sur le blog ces derniers temps !
      Lili.

  8. Bonjour, je viens de découvrir cette marque chez Bleu Libellule. La vendeuse me l’a conseillé car je viens de me teindre en blonde et j’aime les bons produits donc j’essaie la gamme Sheer Silver qui pour le moment est génial : parfum agréable, texture douce et pas besoin de grande quantité
    Je conseille cette marque et cette gamme à toutes les blondes ou fausses blondes (comme moi !)
    Et ton article est très bien écrit et donne vraiment envie d’essayer les produits

    Bonne soirée

    Cassandra

    1. Hello Cassandra,

      Merci beaucoup pour le compliment ! Ça me fait très plaisir !
      Et merci pour ton retour ! De la marque Maria Nila, je ne connais que la gamme volume. Savoir que la ligne Silver remplit ses promesses me sera utile si jamais une lectrice me questionne à ce sujet ! :))
      Passe une belle journée,
      Lili.

  9. Bonjour,
    J’aimerais avoir vos avis sur cette anecdote …
    Je suis entrée chez Bleu Libellule pour acheter des soins pour mes cheveux, je suis enceinte, et il était important pour moi d’avoir des produits « sains ». La vendeuse m’a recommandé les produits Maria Nila. J’avoue être plus que ravie des résultats… cependant qu’elle a été la surprise lorsque j’ai vu la composition de ces produits … notamment du pehnoxyethanol, allergène, irritant et pour couronner le tout, perturbateur endocrinien … substance fortement déconseillée pour les femmes enceintes … je suis tombée de haut… qu’en pensez-vous ?
    Merci pour vos avis 🙂

    1. Bonsoir Justine,

      J’espère que votre grossesse se passe bien ! :))

      Concernant Maria Nila, il s’agit d’une marque tout à fait conventionnelle. Elle revendique le fait de proposer des produits vegan, mais ne se présente pas comme une marque green. Malheureusement, beaucoup font l’amalgame, à commencer parfois par les conseillères de vente.
      Si vous recherchez une marque de produits capillaires exempts de composés synthétiques, je vous invite à vous tourner vers Leonor Greyl dont les formules sont riches en actifs naturels. J’ai rédigé plusieurs revues sur le blog; vous pouvez les consulter juste ici.

      N’hésitez pas si vous avez des questions. Je serai ravie d’échanger avec vous ! 🙂

      Bonne soirée à vous,
      Lili.

  10. Bonjour,
    J’aimerais avoir vos avis sur cette anecdote …
    Je suis entrée chez Bleu Libellule pour acheter des soins pour mes cheveux, je suis enceinte, et il était important pour moi d’avoir des produits « sains ». La vendeuse m’a recommandé les produits Maria Nila. J’avoue être plus que ravie des résultats… cependant qu’elle a été la surprise lorsque j’ai vu la composition de ces produits … notamment du pehnoxyethanol, allergène, irritant et pour courroner le tout, perturbateur endocrinien. Ce composant est clairement à éviter pour les femmes enceintes. Alors d’accord ces produits sont vegan, mais sont ils sains pour autant. J’avoue être un peu déçue.
    Merci pour vos avis sur ce retour d’experience.
    Bien à vous.
    Justine

    1. Bonsoir Justine,

      J’espère que votre grossesse se passe bien ! :))

      Concernant Maria Nila, il s’agit d’une marque tout à fait conventionnelle. Elle revendique le fait de proposer des produits vegan, mais ne se présente pas comme une marque green. Malheureusement, beaucoup font l’amalgame, à commencer parfois par les conseillères de vente.
      Si vous recherchez une marque de produits capillaires exempts de composés synthétiques, je vous invite à vous tourner vers Leonor Greyl dont les formules sont riches en actifs naturels. J’ai rédigé plusieurs revues sur le blog; vous pouvez les consulter juste ici.

      N’hésitez pas si vous avez des questions. Je serai ravie d’échanger avec vous !

      Bonne soirée à vous,
      Lili.

Leave a Reply

Your email address will not be published.